ad-728-rotation
ad-728-rotation
24 Heures du Mans 2016 – Faits de course de la victoire de Porsche

24 Heures du Mans 2016 – Faits de course de la victoire de Porsche

ad-728-mannes

24h-2016-faits-course-porsche-016

La 84ème édition des 24 Heures du Mans est entrée dans l’histoire avec son arrivée spectaculaire le 19 juin 2016. Porsche a été victorieuse au classement général lorsque la Toyota de tête a abandonné dans le dernier tour. Le rythme infernal à la tête de la course et ainsi le duel mené avec le constructeur japonais et les nombreux changements de position ont poussé chacun à la limite et au-delà.

24h-2016-faits-course-porsche-020

Oliver Blume, président du directoire de Porsche AG, a été témoin dans le garage de l’équipe de cette scène surrréaliste : « Ce qui est arrivé au Mans est presque incompréhensible. Du premier au dernier tour de cette course, la concurrence était à un niveau ultime en termes de sport et de technologie – et cela a été aussi passionnant. La course a demandé le maxium d’effort de nos voitures, de nos pilotes et de l’équipe. Nous avons toujours été soit en tête ou à distance de frappe de Toyota. Nous nous sommes battus jusqu’à la fin et nous n’avons jamais abandonné. Cet esprit a été récompensé à la fin. Nous avons le plus grand respect pour Toyota. »

24h-2016-faits-course-porsche-008

• L’équipe gagnante composée de Romain Dumas (FR), Neel Jani (CH) et Marc Lieb (DE) dans la voiture numéro 2 a complété 384 tours (5,233.54 kilomètres).

• La voiture n°2 était en tête de la course pendant 51 tours. La voiture soeur n°1 de Timo Bernhard (DE), Brendon Hartley et Mark Webber (UA) était en tête pendant 52 tours dans le premier tiers de la course.

24h-2016-faits-course-porsche-019

• En raison de nombreuses phases de vitesse réduite en raison des périodes de Safety Car et des zones lentes, la distance de la course a été inférieure de près de 150 kilomètres par rapport à la distance en 2015.

• Durant 327 tours sur les 384 tours, la voiture n°2 a été en mesure d’aller à son régime maximum de course. Sur 57 tours, soit la Safety Car était de sortie, soit une zone dite lente était en place – ce qui signifie que qu’une vitesse maximale de seulement 80 km/h était autorisée pour des raisons de sécurité sur certaines parties de la longue piste de 13,629 km.

24h-2016-faits-course-porsche-010

• Au total, la course a vu quatre périodes de voiture de sécurité (16 tours) et 24 zones lentes.

• La voiture n°2 a passé un total de 38 minutes et cinq secondes dans les stands pour le ravitaillement et pour des changements de pneus. En raison d’un changement de pompe à eau et des réparations suite à des dommages, la voiture n°1 était dans les stands pour un total de deux heures, 59 minutes et 14 secondes.

• La vitesse moyenne de la Porsche 919 Hybrid était de 216,4 km/h.

24h-2016-faits-course-porsche-003

• La vitesse de pointe la plus élevée d’une Porsche 919 Hybrid dans la course était  de 333,9 km/h et a été réalisée par Brendon Hartley au 50 ème tour.

• La Porsche 919 Hybrid a récupéré et utilisé 2,22 kWh (8 mégajoule) par tour. Si elle était une centrale électrique, une maison familiale pourrait être alimentée en électricité pendant trois mois.

• La voiture n°2 a été ravitaillée 30 fois, la voiture n°1 a été ravitaillée 20 fois.

24h-2016-faits-course-porsche-007

• La voiture n°2 a utilisé 11 jeux de pneus Michelin dans la course. La première série étaient des pneus pluie, tous les autres étaient des pneus slick.

• La plus longue distance couverte avec un jeu de pneus était de 53 tours avec Marc Lieb au volant.

• L’arrêt au stand le plus rapide, comprenant un changement de pneu et de pilote, par l’équipe de Porsche était de 1: 22,5 minutes.

24h-2016-faits-course-porsche-004

• L’arrêt le plus rapide pour le ravitaillement a été fait en 65,2 secondes.

• La boîte de vitesses de la Porsche gagnante a encaissé 22 984 changements de vitesse au cours des 24 heures.

24h-2016-faits-course-porsche-001

• Le plus long temps derrière le volant de la voiture gagnante était pour Neel Jani avec neuf heures et 24 minutes. Romain Dumas a passé le plus long temps continu dans la voiture.

• Les pilotes avaient 0,85 litres de boisson à bord pour chaque passage. La bouteille de boisson a été changée à chaque arrêt ravitaillement.

24h-2016-faits-course-porsche-014

• Pour la meilleure visibilité possible, les prototypes avaient quatre bandes transparentes sur les pare-brise, qui ont été enlevées l’une après l’autre.

• La température ambiante la plus élevée pendant la course était de 22,4 °C à 17h30. La plus basse était de 12,3 °C à 06h15.

24h-2016-faits-course-porsche-018

• 32.11 gigaoctets de données à partir de la voiture n°2 ont été transmises aux stands pendant les 24 heures.

• Après trois manches du Championnat du Monde d’Endurance FIA, avec des points doubles au Mans, Porsche mène maintenant le championnat avec 127 points, suivi par Audi (95) et Toyota (79). Dans le championnat du monde des pilotes, Dumas / Jani / Lieb ont marqué 94 points et sont en tête par un écart de 39 points. Bernhard / Hartley / Webber sont actuellement en 19 ème position avec 3,5 points.

24h-2016-faits-course-porsche-017 24h-2016-faits-course-porsche-015 24h-2016-faits-course-porsche-013 24h-2016-faits-course-porsche-012 24h-2016-faits-course-porsche-011 24h-2016-faits-course-porsche-009 24h-2016-faits-course-porsche-006 24h-2016-faits-course-porsche-005 24h-2016-faits-course-porsche-002

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply