Porsche motorsport au Mexique – Une succes-story depuis plus de 60 ans

Porsche motorsport au Mexique – Une succes-story depuis plus de 60 ans

ad-728-mannes

porsche-motorsport-mexique-011

Une première en Amérique centrale: en 2016, le Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) aura lieu pour la première fois à Mexico au Mexique. L’engagement de la Porsche 919 Hybrid dans la cinquième manche du WEC le 3 septembre 2016 marque aussi le retour de Porsche sur ce territoire où la marque a été jadis victorieuse. La marque de Stuttgart a remporté en 1954 une victoire dans sa catégorie lors de la célèbre course sur route : la « Carrera Panamericana ». Depuis la fin des années 1950 jusqu’au début des années 1970, les frères mexicains, Ricardo et Pedro Rodríguez, ont ramené à Porsche de nombreuses victoires. Jusque dans les années 1990, la Porsche 962 C a couru à l' »Autodromo Hermanos Rodríguez ».

porsche-motorsport-mexique-008

Carrera Panamericana:
Hans Herrmann est épuisé quand il remporte la Carrera Panamericana dans sa catégorie avec la Porsche 550 Spyder en Novembre 1954. L’Allemand a traversé au volant de sa Porsche le Mexique, du Sud vers le Nord, sur 3077 kilomètres. Sa victoire dans la catégorie de 1,5 litres lors de la sixième manche du championnat du monde des sports automobiles, qui en comptait 10. Porsche a pu se faire un nom sur le continent américain grâce à cette voiture. La seconde Porsche 550 Spyder engagée, pilotée par Jaroslav Juhan, ne termine qu’à seulement 36 secondes de lui. L’allemand et le praguois né guatémaltèque ont lutté pendant des jours pour arriver à ce classement au général : ils sont classés troisième et quatrième. L’idée de Ferry Porsche de faire connaître la marque et son image de qualité par la course automobile a également fonctionné outre atlantique.

porsche-motorsport-mexique-001

Courir à la Carrera Panamericana était une aventure très spéciale. Cette course sur route n’avait pas besoin de plus de cinq éditions (de 1950 à 1954) pour devenir une course de légende du sport automobile. Elle a été ensuite interdite en raison de ses risques élevés. Depuis 1952, Porsche avait pris part à cette épopée monstrueuse. L’inspiration de ces événements au Mexique dure encore: Ferry Porsche a nommé touts les modèles Porsche sportifs qui avaient hérité du moteurs 4 cylindres victorieux par le nom «Carrera» (signifiant en espagnol la « course »). La Carrera Panamericana a également inspiré Porsche pour le nom de sa berline sportive à quatre portes, la Panamera, qui est produite depuis 2009.

porsche-motorsport-mexique-005

Les frères Rodríguez
La bravoure et la vitesse des frères Ricardo et Pedro Rodríguez restent à graver dans les mémoires. Lorsque les deux jeunes Mexicains sont entrés dans la course, le respect s’est rapidement transformé en crainte. Depuis 1957, Ricardo Rodríguez a été victorieux en courses avec la Porsche 550 Spyder et la Porsche 718 RSK en Amérique centrale, en Amérique du Sud et en Amérique du Nord. En 1961, il entre dans le championnat du monde automobile (l’ancien nom pour la Formule 1), en étant le plus jeune pilote de course de l’histoire. Le 1er novembre 1962, à seulement 20 ans, il meurt tragiquement dans une Lotus lors d’une séance d’essais pour le Grand Prix du Mexique.

porsche-motorsport-mexique-003
Ricardo & Pedro Rodríguez en 1961

Le destin ne laisse également pas beaucoup de temps à son frère Pedro. Il gagne un total de 15 courses automobiles, y compris les 24 heures de Daytona en 1970 et 1971 au volant d’une Porsche 917 KH avec la célèbre livrée Gulf, avec l’équipe John Wyer. En 1970, il devient champion du monde pour Porsche avec la 917. En mai 1971, sur le chemin de la victoire lors de la course des 1000 km de Spa-Francorchamps (Belgique) avec son partenaire Jackie Oliver, il atteint une vitesse moyenne de plus de 249 km/h. Ce record n’a jamais été égalé à ce jour en sport automobile. Une semaine avant sa mort le 11 juillet 1971 au volant d’une Ferrari au Norisring en Allemagne, il gagne la course des 1000 km à Zeltweg (Autriche), après avoir été au volant de la Porsche 917 sur 960 km de distance. Dans leur pays d’origine, les frères Rodríguez sont devenus des héros nationaux.

porsche-motorsport-mexique-018

Porsche 962 C au Mexique
En 1989, la FIA décide de réduire les distances de toutes les courses au championnat du monde des voitures de sport, sauf pour les 24 Heures du Mans. A cette époque, le Groupe C a 480 kilomètres de courses à parcourir, notamment dans la ville de Mexico. En attendant, le succès de la Porsche 962 C est dans les mains des équipes clients. En 1989 et en 1990, des pilotes tels que Thomas Lopez, Jonathan Palmer, Bernd Schneider, Hans-Joachim Stuck et Bob Wollek la pilotent à l’Autodromo Hermanos Rodríguez, qui a été nommé ainsi en 1979 pour rendre hommage aux célèbres frères. Stuck se souvient: « Bien sûr, cela était l’ancien circuit, mais la foule était enthousiaste au sujet des voitures de sport. C’est une super décision de revenir au Mexique. Une course de six heures là-bas avec des prototypes comme la Porsche 919 Hybrid est une bonne chose. »

porsche-motorsport-mexique-017
Pedro Rodríguez en 1970
porsche-motorsport-mexique-007
Pedro Rodríguez en 1970
porsche-motorsport-mexique-004
Ricardo Rodríguez en 1961 – 1962
porsche-motorsport-mexique-006
Pedro Rodríguez en 1969

porsche-motorsport-mexique-002  porsche-motorsport-mexique-009 porsche-motorsport-mexique-010 porsche-motorsport-mexique-012 porsche-motorsport-mexique-013 porsche-motorsport-mexique-014 porsche-motorsport-mexique-015 porsche-motorsport-mexique-016 porsche-motorsport-mexique-019 porsche-motorsport-mexique-020 porsche-motorsport-mexique-021

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

1 Comment

  1. Pingback: Rétromobile 2017 – Porsche 356 Pré A Panamericana « Evita Peron » de 1954 | 4Legend.com – AudiPassion.com

Leave a Reply