ad-728-rotation
ad-728-rotation
Histoire de la Porsche 917 K châssis 917-024 de 1970 vendue 14 080 000 $ à Pebble Beach

Histoire de la Porsche 917 K châssis 917-024 de 1970 vendue 14 080 000 $ à Pebble Beach

ad-728-mannes

Les 18 et 19 août 2017 a eu lieu la vente aux enchères de Gooding & Company à Pebble Beach mettant en avant une voiture qui a battu un nouveau record de vente : la Porsche 917 K châssis 917-024, ayant appartenu à Jo Siffert et qui a été utilisé dans le film “Le Mans”. Il s’agit de la Porsche 917 la plus chère au monde, vendue 14 080 000 $. Découvrez son incroyable histoire…

Histoire de la 917-024
La Porsche 917 K châssis 917-024 a été construite en 1969. Cette Porsche a reçu différents numéros à l’occasion de différentes courses tout au long de sa carrière de 1969 à 1970: 002, 005 et enfin 006. Il était très fréquent que Porsche renumérotait les 917 pendant ses courses. Après des mois d’essais rigoureux au Nürburgring, à Hockenheim, à Weissach et à Zeltweg, le châssis a été détruit en février 1970.

Porsche avait besoin d’une voiture raccourcie pour le pré-test important des 24 Heures du Mans qui a eu lieu en avril 1970. Porsche a ainsi préparé un châssis tubulaire, le numérotant le 917-024. Le châssis utilisé sur cette voiture était le tout premier cadre de la ligne des Porsche 917 K, «K» signifiant Kurz en allemand (court).

Ces tests étaient l’occasion idéale pour Porsche de prouver que le modèle court était capable de dominer à grande vitesse sur le circuit du Mans. Peinte dans le blanc classique de Porsche et portant le numéro 22, la nouvelle Porsche 917-024 a été confiée au duo de pilotes Brian Redman et Mike Hailwood qui s’étaient déjà distingués au volant d’une 908/03 en arrivant second aux 1000 km du Nürburgring en 1970. Lorsque Redman a fait les temps les plus rapides du test en avril 1970 avec le châssis 917-024, il était plus évident que jamais que Porsche avait l’occasion de gagner la célèbre course de 24 heures en juin 1970. Ce fut chose faite par cet équipage le 14 juin 1970.

Le châssis 917-024 a effectué des tests supplémentaires au Nürburgring du 19 au 21 mai 1970 portant toujours le n°22 et à Ehra-Lessien le 23 mai 1970. Le 25 juin 1970, l’ancien pilote Porsche d’origine suisse – Jo Siffert – a acheté cette voiture à Porsche.

Jo Siffert & Porsche
Après avoir débuté dans des courses de motocyclettes, de Formule Junior et de Formule 1, Joseph Siffert, alias Seppi ou Jo Siffert, a réellement gagné ses lettres de noblesses au volant de voitures de course Porsche. Sa carrière fulgurante a été étroitement liée à l’ascension de l’entreprise de Stuttgart dans le sport automobile. Après une sortie de route à Spa avec l’une des premières Porsche 917, Siffert a déclaré à Brian Redman, l’un de ses collègues pilotes chez Porsche: “Nous allons laisser les autres découvrir ce qui va casser.” A la fin de la saison et après beaucoup de sollicitation, Siffert accepte enfin de piloter la nouvelle Porsche 917 aux 1000 km de Zeltweget, course qui a eu lieu le 10 août 1969. Jo Siffert et Kurt Ahrens ont remporté ensemble la première victoire de la Porsche 917.

Au cours des saisons 1970 et 1971, Siffert a piloté la Porsche 917 K et la Porsche 908/3 pour l’équipe JWA Gulf-Porsche. Il a remporté quatre courses dans le championnat et a assuré sept autres podiums tout en aidant Porsche à remporter le titre des constructeurs durant trois années consécutives.

Participation au film “Le Mans” de Steve McQueens en 1971
Avec un budget impressionnant, avec les meilleures voitures de course de l’époque, avec certains des meilleurs pilotes professionnels de l’époque, et avec un acteur vedette, le film Le Mans de 1971 a rapidement été légendaire comme la course des 24 Heures du Mans durant laquelle le film a été tourné.

Alors que certaines des images de course du film ont été capturées au cours des 24 Heures du Mans 1970, beaucoup d’images ont été tournées avec des acteurs et des pilotes professionnels au volant de diverses Porsche 917 et Ferrari 512 ainsi que d’autres voitures de sport, avec des séquences célèbres filmées à très haute vitesse durant la course via des Porsche 917 K spécialement préparées.

La société de production de Steve McQueen’s – Solar Productions – avait acheté à Porsche une 917 K, tandis que JWA en avait prêté une autre. Une troisième voiture, la 917-024, a été louée à Solar Productions par Jo Siffert, ainsi que de nombreuses autres voitures utilisées dans le film.

La Porsche 917 K châssis 917-024 portait au début le numéro 22 sur une livrée avec un toit orange qui continuait sur la partie arrière.

Après avoir réuni la flotte de Porsche 917 K, l’équipe de Solar Productions a été chargée de monter des caméras et de les utiliser pour filmer l’action. Alors que les trois Porsche 917 étaient peintes aux couleurs de Gulf, elles étaient mises en avant dans la plupart des séquences d’action, face aux différentes Ferrari.

Ces Porsche 917 K avaient également été utilisées pour filmer certains séquences de la course. Aujourd’hui, la 917-024 conserve toujours les points de montage utilisés pour fixer le support de la caméra sur le châssis tubulaire.

La Porsche 917 utilisée dans la production du film Le Mans est l’une des voitures les plus emblématiques de cette époque étant passée à l’écran.

Jo Siffert et la 917-024
Après le tournage du film Le Mans, la Porsche 917-024 est retournée dans le garage de Jo Siffert à Fribourg, en Suisse.

En juillet 1971, il a pu la conduire le jour de sa fête d’anniversaire. Cet évènement a été immortalisé par une photo prise par son cher ami Jean Tinguely, un célèbre artiste suisse.

Malheureusement, Jo Siffert est décédé à l’âge de 35 ans, le 24 octobre 1971, lorsque la suspension de sa BRM a lâché à haute vitesse sur le circuit de Brands Hatch à 257 km/h. La voiture a pris feu quasi instantanément. Lors des funérailles de Siffert, sa Porsche 917 K châssis 917-024 a mené la procession, soulignant sa relation intime avec sa voiture de course préférée. Un drap noir était installé de travers sur le toit de la voiture afin de lui rendre hommage.

Revente de la 917-024 à un français
Après le décès de Siffert, le châssis 917-024 est resté à Fribourg pendant un certain nombre d’années, avant d’être vendu en 1978 à M. Pierre Prieur, un collectionneur français habitant à Saclay au sud de Paris. Une déclaration originale d’importation datée du 25 août 1978 marque le passage de la Porsche 917 K de la Suisse vers la France.

Longtemps cachée à côté de Paris
En 2001, la Porsche 917 K châssis 917-024 est réapparue suite à un long moment durant lequel personne ne savait ce qu’elle était devenue. Elle a été découverte dans un entrepôt proche de Paris, où elle avait été stockée discrètement lorsqu’elle appartenait à M. Prieur. Elle avait toujours sa livrée Gulf JWA, datant du film Le Mans. Malgré plus de 20 années de stockage, la 917 K était restée intacte. Trois autocollants de Joseph Siffert Automobiles Fribourg sont restés coller à l’arrière de la Porsche et, de façon intéressante, la voiture portait le numéro de course n °65, bien qu’il n’y ait aucun récit d’une course avec elle depuis qu’elle était présentée dans le film. Des éléments uniques comme les pneus Firestone Super Sports GP de l’époque étaient toujours en place. Il y avait même une étiquette manuscrite suspendue à la clé, “Einspritzpumpe von Le Mans-Einstellung fünf Raster magerer gestellt” (une simple note indiquant que la pompe à injection fonctionne en la positionnant sur un régime 5 fois plus maigre pour la configuration du Mans) avec les initiales “HL”, désignant le pilote Porsche Herbert Linge.

Les nouvelles de cette découverte ont rapidement fait le tour du monde automobile, et la Porsche a ensuite été présentée dans le magazine allemand Motor Klassik de mars 2002, avec des photographies de la 917-024 mise en scène dans une étable, avec des ballots de foin.

Alors que les sorties de grange sont toujours des moments passionnants, la découverte d’une Porsche 917 K se classe sûrement parmi les plus grandes et les plus étincelantes découvertes de tous les temps. Bien qu’elle avait besoin d’une restauration, la légendaire Porsche 917 K permettait de faire un bon en arrière via sa décoration d’époque et originale.

Changement de propriétaire en 2002 et restauration complète
Après sa découverte, la 917-024 a été acquise au début de 2002 par un collectionneur suisse souhaitant avoir une pièce maîtresse pour sa collection de voitures de course. Il a décidé de la restaurer dans les règles de l’art, demandant un effort méthodique.

En travaillant avec Modena Motorsport, la Porsche 917-024 a été inspectée et photographiée en détails et a été entièrement démontée. Les images montrent l’originalité et la nature non perturbée de la Porsche. Un seul élément non négligeable manquait dans la voiture: son fabuleux moteur à 12 cylindres, qui avait été prêté à Siffert par Porsche et qui a probablement été retourné à Stuttgart après sa mort. Pour compléter la voiture et la faire rouler, le moteur de la Porsche 917 châssis 917-021 a été acheté auprès d’un collectionneur privé basé aux États-Unis.

L’objectif de cette grosse restauration était de remettre en route la 917 K afin de l’utiliser dans des courses d’endurance classiques, car son ancien propriétaire avait l’intention de la conduire au Le Mans Classic après sa restauration. Pour atteindre le plus haut niveau de sécurité pour une utilisation sur piste, il a été jugé prudent de construire un nouveau châssis tubulaire, car celui d’origine avait de la corrosion typique sur ces modèles et de multiples fissures liées à son utilisation. Une fois la restauration terminée, la Porsche 917 K a été testée sur le Circuit de Dijon-Prenois en France (cf vidéo ci-dessus). La voiture n’a ensuite pas été utilisée comme l’avait souhaité son précédent propriétaire.

Lorsque le moment était venu de vendre ce modèle historique, il avait été décidé que le cadre original devait être soigneusement restauré et installé sur la voiture de course afin de lui fournir le maximum d’authenticité historique. Les spécialistes suisses de Graber Sportgarage ont été chargés de gérer le projet, qui a été appuyé par certains des spécialistes les plus compétents du monde Porsche.

Walter Näher, un ancien ingénieur Porsche, a travaillé en étroite collaboration avec Graber. M. Näher, qui était l’un des experts de la Porsche 917, a commencé à travailler chez Porsche en 1969 et notamment sur le projet 917 durant toute la carrière sportive de la voiture. Avant son décès le 11 mars 2017, il a utilisé des documents d’usine, auxquels il a eu un accès complet, pour produire le travail le plus complet publié à ce jour sur la Porsche 917 : le livre “Porsche 917 – Archive and works catalogue 1968 – 1975”.

Des experts allemands qui travaillent en étroite collaboration avec le Porsche Museum ont été embauchés pour restaurer le cadre original tout en conservant le maximum d’originalité. Ce travail a été mené avec le plus grand soin et a été entièrement documenté. Les spécialistes des matériaux composites Roy et Seppi Korytko ont installé la carrosserie, qui était étroitement liée au cadre original restauré. Graber a ensuite assemblé la voiture en utilisant ses composants d’origine, en conservant les pneus Firestone de l’époque, en remettant la 917-024 dans la livrée Gulf JWA portée par les deux Porsche 917 K pilotée par Siffert en compétition et par cette voiture pour la majorité de son existence.

La voiture vendue aux enchères au prix hallucinant de près de 12 millions d’euros est équipée du châssis reproduit lors de la restauration initiale de la voiture avec des pièces de sa carrosserie d’origine. Des sections des tubes du châssis d’origine ont été remplacés pour la sécurité lors de la restauration la plus récente.

La Porsche 917-024 a une histoire comme aucune autre, et compte tenu de ses multiples mérites individuels, elle possède une histoire importante et unique parmi les différents modèles 917.

Photos : Gooding & Company / DR

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply