IAA 2017 – Histoire des jantes forgées Otto Fuchs et notamment avec Porsche et Audi

IAA 2017 – Histoire des jantes forgées Otto Fuchs et notamment avec Porsche et Audi

ad-728-mannes

A l’occasion du salon automobile de Francfort – IAA 2017, l’équipementier allemand – Otto Fuchs, spécialisé dans la conception et la fabrication de jantes légères pour les voitures (très populaires dans le monde Porsche), avait un stand mettant en valeur son histoire avec les marques Porsche et Audi en exposant des exemples de jantes et la nouvelle Audi RS 5 Coupé, Otto Fuchs produisant les jantes forgées en aluminium de ce modèle ultra sportif.

Histoire des jantes de la société Otto Fuchs nées avec la 1ère Porsche 911 et sa fameuse jante Fuchs
Le mythe des jantes Fuchs est né il y a plus de 50 ans. Au début des années 1960, Porsche avait le projet de lancer la Porsche 901 afin de remplacer la Porsche 356. En raison d’un litige relatif aux noms protégés avec Peugeot, le « zero » a été remplacé par un « un » et la légendaire Porsche 911 était née devenant une véritable icône automobile.

En 1962, Porsche développait son modèle 911 et concevait une jante très spéciale pour son nouveau modèle. Cette nouvelle jante révolutionnaire pour l’époque devait avoir des propriétés exceptionnelles en terme de résistance et de légèreté ainsi qu’offrir un design unique. En plus de son aspect attrayant, la roue devait promettre une qualité de roulement significativement supérieure grâce à son poids réduit et à la réduction de la masse non suspendue.

À cette époque, le constructeur automobile de Zuffenhausen développait également un réservoir léger et pouvant être transporté dans les airs pour l’armée allemande. Ses roues pour le déplacer ont été fabriquées en aluminium et forgées par la société allemande Otto Fuchs, fondée en 1910.

Les ingénieurs Porsche se sont souvenus de ce détail car il est apparu clairement que les roues moulées ne pouvaient pas satisfaire les exigences de Porsche.
En conséquence, il était plus logique de contacter Otto Fuchs à Meinerzhagen pour concevoir et fabriquer les jantes de la nouvelle voiture de sport. Otto Fuchs a accepté le défi et a développé la première jante en aluminium forgée pour la production en série : la légendaire jante Porsche « moulin à vent » à 5 branches (noir et alu) – aujourd’hui connue sous le nom de « jante Fuchs » (Fuchsfelge).

Cette première jante Fuchs a été présentée chez Porsche le 24 avril 1965. Les formes trapézoïdales de la jante étaient voulues par Ferry Porsche en personne (fils de Ferdinand Porsche qui a fondé la marque Porsche). Le diamètre de cette première jante Fuchs est de 15 pouces avec une largeur de 4.5 pouces.

Cette jante a fait sa première apparition en public à l’occasion du salon automobile de Francfort en septembre 1965 sur une Porsche 901 Targa exposée. Suite à un engouement inattendu de cette jante durant ce salon, Porsche a passé à Otto Fuchs une première commande de 5000 jantes le 21 décembre 1965.

Entre-temps, Porsche a fait évolué le design de ces jantes de 15 pouces qui équipaient de série les Porsche 911 S à partir du modèle 1967. D’autres modèles Porsche pouvaient être commandés en 1967 avec ces jantes en option : les Porsche 912 et 911 T.

Au fil des années, les jantes ont évolué en termes de taille, de design et de coloris. D’autres modèles de la marque ont reçu les jantes comme la Porsche 914. Ces jantes étaient tellement populaires qu’elles furent installées sur un grand nombre de Volkswagen Coccinelle et sur des Combi.

Plus récemment, des jantes Fuchs ont été redessinées pour être installées sur les derniers modèles 911 de la marque de Zuffenhausen.

D’autres modèles de la marque ont reçoivent des jantes Fuchs, comme les Porsche 911, 918 Spyder et Macan.

Histoire des jantes Fuchs sur les modèles Audi
Après cette première roue, les progrès ont été rapides. Au début des années soixante-dix, Otto Fuchs et Mercedes ont développé la fameuse « roue baroque ». C’était la première jante en aluminium produite en série. Présent sur le marché depuis quinze ans, la jante Fuchs sur les modèles Mercedes W108 et W109 est également devenue une légende. Même aujourd’hui, la roue baroque est synonyme de la marque Mercedes.

Les roues forgées fabriquées par Fuchs ont également équipées à la fin des années 1960 des véhicules innovants comme la NSU Ro80 – un véhicule encore considéré aujourd’hui comme révolutionnaire non seulement pour sa carrosserie aérodynamique et aussi par son moteur rotatif Wankel, mais aussi pour ses jantes Fuchs. Ceux qui cherchaient quelque chose de spécial utilisaient des roues forgées Fuchs.

Les jantes Fuchs ont rapidement fait leur apparition sur des voitures sportives et innovantes comme l’Audi Ur-quattro, la BMW M5, l’Opel Kadett GTE, et bien d’autres modèles.

Au début des années 1980, Fuchs a réalisé des jantes très légères en Magnésium pour l’Audi Ur-quattro, les fameuses jantes Fuchs tant convoitées aujourd’hui.

Aujourd’hui, la société Otto Fuchs est un acteur majeur et reconnu dans le domaine automobile. La société équipe un grand nombre de modèles sportifs de différentes marques :  Alfa Romeo (Guilia), Bentley, BMW (i3, M3, M4), Ferrari, Ford, Lamborghini, Mercedes (AMG classe C), Rolls-Royce (Phantom), Volkswagen, Volvo, …

Audi fait toujours appel à Otto Fuchs afin de développer des jantes forgées utra légères pour l’ensemble des modèles de la marque : A4, A6, A7, A8, R8, RS 4, RS 5, RS 6, RS 7, …

L’Audi RS 5 Coupé avec des jantes forgées Fuchs
Afin d’illustrer cette longue tradition de jantes forgées, la société Otto Fuchs exposait la nouvelle Audi RS 5 Coupé équipée de jantes forgées Fuchs en 20 pouces.

Photos: 4Legend.com

About The Author

Related posts

Leave a Reply