IAA 2017 – Michelin dévoile la technologie RFID issue de la compétition sur le pneu Michelin Sport Cup 2

IAA 2017 – Michelin dévoile la technologie RFID issue de la compétition sur le pneu Michelin Sport Cup 2

ad-728-mannes

Michelin a présenté énormément de nouveautés et d’innovations à l’occasion du salon automobile de Francfort (IAA 2017). De manière plus discrète, le manufacturier premium français exposait au bout de son stand un concept de pneu Michelin Sport Cup 2 doté d’une puce RFID permettant de transmettre des informations pour de futures applications.

La technologie RFID (Radio Frequency IDentification – identification par fréquence radio) est déjà utilisée par Michelin et d’autres manufacturiers de pneumatiques comme Dunlop (voir article sur la visite du stand Dunlop aux 24 Heures du Mans avec l’utilisation de la RFID) dans le sport automobile et même sur les pneus de poids-lourds afin de pouvoir gérer une flotte de camion plus facilement et réduire les coûts de maintenance.

La puce RFID, pesant uniquement 0,2 grammes et intégrée dans la gomme du pneu, permet l’identification électronique de chaque pneu par fréquence radio via un lecteur RFID ou un simple smartphone. Cette puce RFID n’est pas décelable en regardant le pneu et c’est voulu ainsi par Michelin.

Cette technologie a de multiples bénéfices pour différents acteurs comme le manufacturier comme Michelin, un gestionnaire de flotte, un revendeur de pneus, le client, …

La technologie RFID permet d’identifier en un temps record le pneumatique (chaque pneu ayant son propre numéro identification) et de prendre connaissance de certains paramètres comme la marque du pneu, le modèle du pneu, sa position d’installation sur la voiture, ses dimensions, la date de montage, le propriétaire du pneu (par exemple lors d’un entreposage si les pneumatiques sont changés pour des pneus hiver par exemple), la voiture sur laquelle les pneus sont montés, son usure, sa pression, sa température, …

La puce RFID peut être connectée à un dispositif de contrôle de la pression des pneus, le TPMS (Tire Pressure Monitoring System).

Beaucoup d’applications sont envisageables, qui devront être développés par d’autres acteurs. Michelin propose cette technologie mais ne l’exploitera pas forcément pour le domaine des voitures particulières.

A l’occasion de l’IAA 2017, j’ai eu le droit à une démonstration via un smartphone scannant l’identité du pneu et affichant son numéro d’identification.

Une application a été développée et installée sur une tablette afin de monter l’une des nombreuses applications possibles de la technologie RFID dans les pneus. Elle permettait de reconnaître le pneu via une reconnaissance optique, de se connecter au pneu et d’afficher en transparence les informations contenues sur le puce RFID.

Grâce à la RFID, Michelin peut également collecter de nombreuses informations sur la vie de ses produits pour en améliorer les performances.

Pour le moment, aucun pneu voiture n’est commercialisé avec cette technologie. Il s’agit d’un étude pouvant intéresser dans le futur des constructeurs automobiles, des équipementiers ou d’autres acteurs souhaitant proposer un système faisant appel à cette technologie.

Photos: 4Legend.com

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply