Lamborghini LM002 – Histoire et présentation du premier SUV de Lamborghini

Lamborghini LM002 – Histoire et présentation du premier SUV de Lamborghini

ad-728-mannes

Vingt-cinq ans après la fin de la production du légendaire Lamborghini LM002, Automobili Lamborghini lancera le 4 décembre 2017 à Sant’Agata Bolognese son nouveau SUV – l’Urus, créant de nouveau une catégorie de super SUV. Avant la première mondiale de l’Urus, profitons pour (re)découvrir son héritage avec l’histoire mouvementé d’une automobile extraordinaire : le Lamborghini LM002 mais également ses différents prototype (Cheetah, LM001, LMA002, LM003).

Le LM002 noir (châssis 12231) du musée Lamborghini, entièrement restauré par le département classique Lamborghini Polo Storico, représente la création du premier SUV Lamborghini. Le LM002 est largement considéré comme le père des SUV de luxe. Pouvant se faufiler malgré sa taille imposante dans les rues en ville, le LM002 était également à l’aise dans la terre, le sable, le gravier et la neige.

Une origine militaire avec le Cheetah de 1977
Le développement du LM002 a commencé en tant que projet de développement d’un véhicule tout terrain à haute performance pour un usage militaire à la fin des années 1970 sous le nom de Cheetah (guépard en anglais), motorisé par un moteur 5.9 l de 170 ch d’origine Chrysler situé à l’arrière doté d’une transmission automatique à 3 rapports.

L’armée américaine avait besoin d’un nouveau véhicule tout terrain capable de transporter des hommes et du matériel en toutes circonstances. Elle a ainsi lancé un appel d’offres auprès de quelques constructeurs spécialisés afin de concevoir et produire un tel véhicule. Suite à la demande de Mobility Technology International (MTI) basée au États-Unis, Lamborghini a accepté de participer à cet appel d’offres et a obtenu une aide financière du gouvernement italien sous forme de prêt.

Le design et les caractéristiques du véhicule a été suggéré par MTI, issus en grande partie du FMC XR311 surnommé « G.I. Hotrod », un précédent projet, info dont n’avait pas eu vent Lamborghini.

Le Lamborghini Cheetah a fait sa première apparition publique au Salon automobile de Genève 1977, présenté parmi d’autres modèles de la marque au taureau, dans une optique d’en faire une version civile.

Par la suite, le Cheetah fabriqué qu’à un seul exemplaire, a eu un gros accident et a été détruit durant des essais militaires. En août 1978, Lamborghini connaissait de très gros problèmes financiers et misait sur cet appel d’offres. Bien que le Cheetah présentait de nombreux avantages, c’est le légendaire Humvee proposé par AM General qui était retenu (plus connu sous le nom d Hummer dans sa version civile).

Lamborghini LM001, LMA002 & LM003 : des prototypes uniques
Lamborghini LM001 de 1981
L’ingénieur Lamborghini Giulio Alfieri a ressuscité le projet en 1981 avec le prototype LM001: un concept innovant de 2.1 tonnes avec un moteur à l’arrière, suivi par le prototype LMA avec un groupe motopropulseur monté à l’avant. LM001 signifie Lamborghini Militaria 001 et se veut une version civile du projet de véhicule militaire développé par Lamborghini quelques années auparavant. La carrosserie est ainsi plus adaptée à un usage pour tous les jours.

A cette époque, Lamborghini avait changé de propriétaire, vendue pour 3 millions de dollars en 1981 à la famille française Mimran vivant en Suisse (les frères Jean Claude et Patrick Mimran, alors devenus milliardaires grâce au commerce de sucre en Afrique), avant de revendre la marque à Chrysler Corporation pour 22 millions de dollars en 1987.

Le Lamborghini LM001 a été révélé pour la première fois au Salon automobile de Genève en 1981 aux côtés de la nouvelle Lamborghini Jalpa à moteur V8.

Extérieurement, on se rapproche un peu du LM002 mais la grosse particularité de cette voiture était ses grandes entrées d’air latérales afin de refroidir le gros moteur V8 placé à l’arrière.

Ce prototype était motorisé non pas par un moteur V8 Chrysler comme sur le Cheetah mais par un V8 AMC de 5.9 l développant 180 ch via une boîte de vitesses automatique. L’objectif à l’époque était déjà de l’équiper du fameux moteur V12 de la Lamborghini Countach pour les modèles de série.

Le LM001 avait un très mauvais comportement routier, notamment lors de l’accélération le rendant dangeureux. Sa vitesse maximale était de 160 km/h. Ce problème était principalement dû à la position arrière de son moteur. En conséquence, le Lamborghini LM001 n’est resté qu’au stade de prototype, fabriqué à un seul exemplaire.

Lamborghini LMA002 de 1982
Présenté au Salon de Genève en 1982, le Lamborghini LMA002 est une LM002 avant l’heure. Le A de LMA002 signifie Antiore (antérieur). Ce prototype lui aussi fabriqué qu’à un seul exemplaire se démarque principalement par l’installation de son moteur V12 4.8 l de 332 ch à l’avant, son design avant avec des phares rectangulaires (ronds sur le LM002), un tunnel de transmission plus arrondi et son intérieur spartiate.

Ce second prototype était une grosse évolution du LM001. Le châssis a été entièrement refait afin de monter le moteur V12 de 4.8 l (de la Countach LP500S) à l’avant. Avec ce nouveau moteur, le 4×4 Lamborghini avait enfin une puissance à la hauteur de ses prétentions et notamment pour faire face à son poids très important, de 2600 kg. Avec l’arrivée du moteur à l’avant, l’arrière propose désormais une grande quantité de place, permettant d’accueillir un total de 6 passagers plus les 4 possibles dans l’habitacle.

Le poids accru a nécessité une nouvelle conception de la suspension et l’ajout de la direction assistée. Une transmission ZF à cinq rapports avec embrayage hydraulique a été utilisée. De plus, pour la première fois, les quatre roues motrices pouvaient être désactivées, ce qui permettrait au véhicule de devenir une propulsion sur demande. Les panneaux de carrosserie étaient du type militaire : simples, droits, plats, évolutifs pour recevoir un blindage. Le toit et les portes pouvaient être enlevés. Il ressemblait plus à un véhicule militaire qu’à un SUV pour personnes fortunées.

Il n’y a eu qu’un seul LMA002 produit, qui a permis de faire de nombreuses modifications et ajustements pour obtenir quelques années plus tard un modèle de série : le LM002. Petite particularité intéressante: ce modèle unique a reçu un numéro de série en 1982, faisant de lui le tout premier LM002 produit.

Lamborghini LM003
Un troisième prototype (beaucoup moins connu) fut construit par Lamborghini : le Lamborghini LM003. Il s’agit d’un LM002 doté d’un moteur diesel turbocompressé, en vue de proposer un modèle militaire, le moteur diesel étant utilisé dans les différents armés du monde entier. Ce moteur HR/692-HT, 5 cylindres 3.6 l, d’origine VM Motori (une société italienne spécialisée dans les moteurs diesel), développe 150 ch avec un cylindrée de 3590 cm3. Il est couplé à une boîte de vitesses ZF à cinq rapports, faisant de cette combinaison un échec. Cette motorisation était en effet insuffisante pour entrainer correctement ce véhicule assez lourd, notamment en tout-terrain. Le projet fut vite abandonné.

Lamborghini LM002 – Un SUV sportif produit de 1986 à 1992 à 300 exemplaires
Le modèle de série du Lamborghini LM002 a été présenté pour la première fois au Salon de l’Auto de Bruxelles en janvier 1986, validant le design final.

Il était équipé du moteur V12 de la Lamborghini Countach Quattrovalvole d’une cylindrée de 5167 cm3 et développait 450 ch à 6800 tr/min.

Le Lamborghini LM002 a une carrosserie en aluminium et en fibre de verre ainsi qu’une transmission à quatre roues motrices avec une boîte de transfert et trois différentiels autobloquants. Ce SUV sportif, apprécié dans les pays arabes, peut gravir des pentes de 120°.

Le LM002 a été équipé de pneus Pirelli Scorpion spécialement développés pour atteindre des vitesses de plus de 200 km/h (malgré son poids élevé de plus de 2,7 tonnes), ce qui permet de «flotter» sur des surfaces souples telles que le sable et d’être très résistant dans les climats chauds. Le gros défaut de ce SUV avant l’heure est sa consommation en carburant gargantuesque : plus de 30 l/100 km, voire beaucoup plus en le sollicitant.

Le LM002 a attiré l’attention lors de son lancement, en étant un véhicule pas comme les autres, avec des performances similaires aux voitures de sport de l’époque ainsi qu’avec des capacités tout-terrain significatives et un design imposant et présent. Un total de 300 modèles ont été produits de 1986 à 1992, notamment avec des séries spéciales vers la fin de sa production, avec un moteur à injection directe et une version pour les USA.

Une production en plusieurs étapes
La production de la carrosserie était la première étape et se déroulait dans une entreprise près de Bilbao en Espagne. Les pièces semi-assemblées étaient ensuite expédiées à Sant’Agata Bolognese pour le montage final avec le groupe motopropulseur, le châssis construit sur place et les pièces mécaniques. Après peinture de la voiture et l’assemblage, la voiture était essayée puis livrée. Un intérieur luxueux correspondant aux besoins individuels des clients complétait le LM002.

Un design spécial et massif
Le design du Lamborghini LM002 est immédiatement reconnaissable avec son aspect massif, aux coupes franches et sa haute posture. Le directeur du design de Lamborghini, Mitja Borkert, nous le présente via la vidéo ci-dessous.

Le design est dépassé pour notre époque, pas du tout aérodynamique. Mais il correspond à une époque où les SUV n’existaient pas encore.

Un intérieur spacieux et luxueux
De part ses grandes proportions, hors normes à l’époque, l’habitacle du Lamborghini LM002 est unique en son genre. Il est grand, spacieux, lumineux et assez confortable. Il accueille 4 occupants via 4 sièges individuels, recouverts de cuir.

Un grand tunnel de transmission permet d’offrir la ventilation aux passagers arrière, d’y déposer des objets, de profiter d’éléments de décoration en bois et de cuir ornant une grande partie des éléments de l’habitacle. Le luxe et l’opulence sont bien représentés dans ce 4×4 d’exception.

L’Urus : un digne héritier
Comme le LM002, l’Urus créera une nouvelle catégorie de super SUV, avec une puissance et un couple exceptionnels, un design distinctif et une présence très significative. L’Urus assure une dynamique, une performance et un luxe exceptionnels et, comme le LM002, il possède des capacités exceptionnelles sur en tout-terrain, y compris sur le sable.

Interview de Stefano Domenicali au sujet du LM002
A l’occasion de la sortie de restauration de cet exemplaire appartenant à Lamborghini Automobili, le CEO de Lamborghini Stefano Domenicali nous explique, via la vidéo ci-dessous, sa vision de ce 4×4 unique qui était avant-gardiste à son époque.

Photos: Lamborghini / D.R.

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply