Livraison d’une nouvelle Lamborghini Huracán Polizia à la police italienne

Livraison d’une nouvelle Lamborghini Huracán Polizia à la police italienne

ad-728-mannes

Automobili Lamborghini a livré à la Police autoroutière italienne une seconde Huracán Polizia, la version policière de son Huracán. Les clés ont été remises au ministre de l’Intérieur, le sénateur Marco Minniti, au bâtiment Viminale à Rome par Stefano Domenicali, président d’Automobili Lamborghini. Le chef de police et directeur général de la sécurité publique, Franco Gabrielli, était également présent à cette cérémonie officielle qui a eu lieu le 30 mars 2017 à Rome.

La Lamborghini Huracán de la police italienne sera affectée à la patrouille routière à Bologne. Elle sera utilisé à la fois dans les opérations de police normales et pour le transport urgent du sang et d’organes. Une autre Lamborghini Huracán est utilisée par la patrouille autoroutière à Rome depuis 2015.

La cérémonie a également été l’occasion de remettre à la police de Rome la Lamborghini Gallardo Polizia de 2009 du Musée Lamborghini à Sant’Agata Bolognese. La voiture sera exposée en permanence au musée de la Police autoroutière à Rome.

Lamborghini Huracán Polizia
La Lamborghini Huracán Polizia est utilisée dans des missions de patrouille routière, pour les premiers secours et pour le transport médical d’urgence. Elle arbore les couleurs officielles de la police italienne (bleu clair), avec les zones blanches et les lettrages spécialement faits pour correspondre au look dynamique de la Huracán. La livrée est complétée par une bande divisée en trois couleurs du drapeau italien, qui s’étend sur les deux côtés du véhicule. Comme c’est le cas pour toutes les voitures Lamborghini, la Huracán Polizia est équipée de pneus Pirelli P Zero, mais leurs flancs adopte une bande bleu clair spécialement créée pour l’occasion (voir personnalisation pneus Pirelli à Genève 2017).

Comme c’est le cas sur le modèle de série, la Lamborghini Huracán Polizia est équipé d’un V10 atmosphérique développant 610 ch, ainsi que d’une traction intégrale et d’un châssis hybride en aluminium et en fibre de carbone. Ces caractéristiques garantissent des performances extrêmes et une stabilité maximale, même à des vitesses très élevées. Elle est ainsi bien adaptée à son rôle au sein de la Police autoroutière.

Équipements de haute technologie
L’habitacle de la Huracán Polizia a reçu les dernières avancées en haute technologie. Le véhicule est équipé d’un système embarqué composé d’une tablette complétée par un ordinateur, d’un appareil d’enregistrement et d’une caméra vidéo. Ces systèmes sont utilisés pour documenter les opérations de police sur la route.

Équipement traditionnel
En plus de ses équipements de haute technologie, la Huracán Polizia est bien sûr équipée de la gamme traditionnelle de matériels de police, comme un holster pour pistolet, un extincteur portatif, une radio de police VHF standard et des crochets pour conserver le classique bâton rouge et blanc et un panneau lumineux d’arrêt utilisé pour arrêter les véhicules en toute sécurité.

Assistance médicale et transport d’organes
Une tâche essentielle de la Lamborghini Huracán Polizia est de fournir une assistance médicale. À cette fin, le compartiment à bagages à l’avant du véhicule héberge un système de réfrigération spécial pour le transport urgent d’organes à transplanter. Pour fournir des soins d’urgence aux blessés, la Huracán est également équipée d’un défibrillateur cardiaque, qui peut sauver des vies en provoquant des chocs électriques ciblés rétablissant les battements cardiaques normaux en cas d’arythmie grave ou de fibrillation ventriculaire.

En 2016, plusieurs opérations de transport ont été effectuées avec les voitures Lamborghini exploitées par la police italienne:

– du 7 au 9 avril 2016, le Centre national de transplantation de l’Institut national de la santé a coordonné une série de procédures d’approvisionnement / transplantation d’organes entre personnes vivantes. Ces procédures ont été liées entre elles et ont impliqué cinq hôpitaux dans les régions de Lombardie et de Toscane. La première chaîne croisée de transplantation rénale réalisée sur des personnes vivantes a permis à six patients de faire un don et d’être transplantés. La chaîne croisée a été rendue possible par un premier Bon Samaritain qui a « déclenché » cet effet domino et a permis à cinq paires de patients de faire un don et de recevoir un rein.

– les 5 et 6 juillet 2016, un deuxième cas de ce type s’est produit en Italie, lorsque le Centre national de transplantation de l’Institut national de la santé a coordonné une autre série de procédures d’approvisionnement / transplantation d’organes chez des personnes vivantes. Ces procédures ont été liées entre elles et ont impliqué cinq hôpitaux dans les régions de Lombardie et de Toscane. La chaîne de croisement des transplantations a permis à trois paires de patients de faire un don et de recevoir un rein.

La patrouille autoroutière s’engage constamment à répondre à la nécessité d’une assistance médicale. En 2016, 176 demandes d’assistance de toute l’Italie nécessitaient une participation de 462 patrouilles de police. 120 patrouilles ont fourni une assistance aux personnes souffrant de troubles médicaux particuliers, 111 organes transportés et 4 voyages pour du plasma / sang, 117 voyages ont transporté des sérums / vaccins et des médicaments, et 40 équipes ont été employées à d’autres fins associées.

Enregistrer

Enregistrer

About The Author

Directeur de la Publication - Rédacteur en Chef - Essayeur

Related posts

Leave a Reply