Porsche NordKapp Tour 2017 – Un road trip hivernal en Porsche 944 Turbo et 718 Cayman S au Cap Nord

Porsche NordKapp Tour 2017 – Un road trip hivernal en Porsche 944 Turbo et 718 Cayman S au Cap Nord

ad-728-mannes

Une Porsche 944 Turbo du Porsche Museum et une Porsche 718 Cayman S ont réalisé un road trip hivernal (Porsche NordKapp Tour 2017) dans le Grand Nord, du Cap Nord norvégien vers le centre d’essais de pneumatiques Pirelli à Älvsbyn – en Suède – en passant par les îles Lofoten en Norvège.

Au nord de la Norvège, les conducteurs attendent constamment, que ce soit pour observer les aurores boréales, pour le soleil, pour le feu vert lors du passage de ponts à une voie – ou pour les chasse-neige qui sont loin d’être présents à toute heure.

Nous sommes sur la route la plus au nord du monde avec une connexion à un système routier international: la route européenne E69. Les plus beaux flocons de neige tourbillonnent autour de la Porsche 944 Turbo et de la Porsche 718 Cayman S. Une mince barrière et un panneau rouge brillant empêchent les deux Porsche de continuer leur voyage vers le Cap Nord, situé à seulement 13 kilomètres de ce point. Avec tout le vent et la neige présents en hiver, il faut attendre l’un des 2 convois quotidien derrière un chasse-neige qui ouvre la voie vers l’extrême nord et permet le retour. De là, il reste environ 2000 kilomètres du voyage, comprenant une arrêt à Skarsvåg, le village de pêcheur le plus au nord du monde.

Une longue tradition d’essais Porsche dans ce climat extrême
Porsche effectue des essais dans le grand nord depuis 1984. Lors d’un essai il y a quelques décennies, Porsche y avaient amené deux 959 équipées de bois de chauffage, de sacs de couchage, de fusées de détresse et les premiers pneus hiver taille basse de 17 pouces. L’objectif était de les tester dans le centre d’essais Porsche à Arjeplog en Suède puis de les amener jusqu’au Cap Nord. Ce fut le cas en 1987 sous la direction de l’ingénieur d’essais Dieter Röscheisen afin de prouver la fiabilité des composants électroniques de la supercar. Röscheisen était également présent lors de ce nouveau périple. Il conduisait la 944 Turbo du musée Porsche, équipée de l’un des meilleurs moteurs turbo Porsche. La Porsche 718 Cayman S moderne est également équipée d’un moteur 4 cylindres Turbo d’une cylindrée de 2,5 litres et est une stricte propulsion, une raison suffisante pour amener le véhicule dans le grand nord et de le comparer à son aînée.

Alors que les voitures norvégiennes sont équipées de pneus hiver cloutés (les routes ne sont pas déneigées comme par chez nous), le convoi se dirige vers les îles Lofoten avec des pneus hiver Pirelli sans clou. Les aides à la conduite permettent de garder le 718 Cayman S sur la route alors que pour la 944 Turbo âgée de 31 ans c’est tout autre-chose. Dépourvue d’assistances à la conduite, il faut constamment jouer avec l’accélérateur et avec le volant. Les chaînes à neige expérimentales se sont détachées de la 944 Turbo et ne sont plus réparables. Le véhicule a dû continuer sans elles sur des routes très glissantes et parfois verglacées.

Lofoten – un centre de stockfish
En conduisant le long de l’E10 et de ses routes latérales, on découvre un paysage fabuleusement magnifique qui vaut à lui-seul le déplacement, bien qu’il n’y ait pas grand monde et qui devient brutalement insulaire, avec une arrivée soudaine de l’odeur du séchage de la morue.

C’est la grande spécialité des îles Lofoten avec leurs stockfishs permettant de faire sécher les poissons. De nombreux ponts à feux rouge sont franchis et l’un des plus belles routes du monde se dessine devant les voitures.

Avant de prendre un ferry de Moskenes, à la pointe sud de Lofoten, pour se rendre à Bodø sur le continent, un village est à découvrir, celui qui se trouve en haut de toutes les listes alphabétiques des villages dans le monde: la village Å où le bâtiment le plus important du village est le musée Stockfish!

Centre d’essais Pirelli à Älvsbyn
Le voyage vers le sud à travers l’intérieur de la Norvège et, en particulier, la course fastidieuse sur les routes droites à travers les forêts suédoises après le retour vers l’est, a été la plupart du temps sans incident. La destination finale est le centre d’essais Pirelli, situé sur un lac à Älvsbyn. Ce centre, permettant de tester les pneus hivernaux dans des conditions extrêmes, se compose principalement de pistes de course et de longues et larges pentes de glace recouvertes d’une fine couverture de neige. Ce lieu est idéal pour se faire plaisir en toute sécurité avec les deux Porsche du périple. Ce lieu permet aussi de voir des aurores boréales qui sont extraordinaires.

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply