WEC – Podium pour les Porsche 919 Hybrid aux 6 Heures de Silverstone

WEC – Podium pour les Porsche 919 Hybrid aux 6 Heures de Silverstone

ad-728-mannes

Malgré un inconvénient aérodynamique bien calculé mais significatif, Porsche a lutté pour la victoire avec ses 919 Hybrid le dimanche 16 avril 2017 à Silverstone. Après six heures de course dans le Championnat du Monde de l’Endurance FIA (WEC), le trio de pilotes Porsche Earl Bamber (NZ) / Timo Bernhard (DE) / Brendon Hartley (NZ) a franchi la ligne d’arrivée à seulement 6,73 secondes derrière la Toyota victorieuse de Sébastien Buemi (CH) / Anthony Davidson (GB) / Kazuki Nakajima (JP). La deuxième Porsche 919 Hybride du champion du monde en titre Neel Jani (CH), André Lotterer (DE) et Nick Tandy (GB) a terminé à la troisième place.

La première course WEC de la saison 2017 a été accompagnée de conditions météorologiques britanniques typiques et changeantes avec des températures ambiantes et des températures inférieures à environ 11°C et des pluies légères. Cependant, cela n’a pas entravé l’atmosphère avec 50 200 fans présents durant le week-end.

L’équipe Porsche LMP – vainqueur du Mans et championne du monde en 2015 ainsi qu’en 2016 – domine le classement des constructeurs après les neuf premières courses du championnat avec 33 points suivie par avec Toyota (26,5 points). Dans le classement des pilotes, les équipes Porsche sont actuellement deuxième et troisième.

Faits de course de la voiture numéro 1
Jani a pris le départ à la 3ème place sur la grille comportant au total 27 voitures. Il prend le départ derrière et se retrouve rapidement derrière l’autre Porsche 919 Hybrid dans la première partie du premier tour. Après 28 tours, il s’arrête pour se ravitailler en carburant et reprend la piste à la 4ème position. Au deuxième arrêt au stand (carburant et pneus) après 57 tours, Tandy prend le volant et se classe ç la 4ème position.

Au 64ème tour, il remonte à la 3ème place devant la Toyota #7 qui semble avoir un problème. Après 86 tours, Tandy s’arrête pour se ravitailler en carburant et ensuite s’attaque à la Toyota #8. Lorsque la pluie arrive, Tandy s’arrête trois tours plus tard (après 89 tours) et passe à des pneus Michelin intermédiaires. Au 98ème tour, Lotterer prend le volant en continuant sur des pneus slicks. Il est alors en 3ème position derrière la Toyota #8 et la Porsche #2.

Au tour 117, la Toyota #7 a un accident provoquant une période de voiture de sécurité que Lotterer utilise pour le ravitaillement en carburant. Avec 141 tours réalisés, la performance du pneu a considérablement diminué, faisant rentrer la voiture au stand pour changer de pilote. Tandy reprend ainsi le volant. Lors de son dernier arrêt carburant après 171 tours, le Britannique ne change que les deux pneus de gauche – utilisés lors qualifications et termine la course à la troisième place sur le Podium.

Faits de course de la voiture numéro 2
Hartley prend le volant au début de la course et se hisse rapidement de sa quatrième place au troisième rang dans le premier tour. À la fin du 29ème tour, il fait le plein de carburant et reprend la course en 3ème position. Après 59 tours, Hartley rentre au stand pour laisser le volant à Bernhard. L’Allemand se hisse à la deuxième place devant la Toyota #7. Après 87 tours, Bernhard refait le plein et opte pour des pneus intermédiaires. Il reprend la course en seconde position.

Bamber prend le volant au 99ème tour et se positionne toujours en seconde place. Pendant la période de la voiture de sécurité déclenchée par le crash de la Toyota #7, Bamber ravitaille après 117 tours. Au 149ème tours, Hartley reprend le volant et met la pression au leader de la course, la Toyota #8. Après 178 tours, Hartley s’arrête pour le ravitaillement. Il mène alors la course de près d’une minute devant la Toota #8.

Une demi-heure avant la fin de la course, la Toyota #8 bénéficie d’une meilleure aérodynamique grâce à la configuration de haute pression, mais aussi de pneus plus frais. Au 190ème tour, une légère pluie se met à tomber et Buemi fait l’intérieur à Hartley pour gagner la course de justesse.

Cette course des 6 Heures de Silverstone a été intense et la bataille entre Porsche et Toyota a bien eu lieu, promettant des duels passionnants à venir, notamment aux 24 Heures du Mans 2017.

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply