ad-728-rotation
ad-728-rotation
Continental développe un système d’avertissement d’aquaplaning

Continental développe un système d’avertissement d’aquaplaning

ad-728-mannes

L’équipementier allemand et fabriquant de pneumatiques Continental travaille sur un système d’avertissement automatique de risque d’aquaplaning. Cette perte d’adhérence sur les routes extrêmement mouillées réduit considérablement la capacité de contrôler les véhicules et présente un risque d’accident majeur. À l’avenir, le système d’avertissement d’aquaplaning basé sur les données de caméras et de capteurs intégrés aux pneus permettra de détecter les situations d’aquaplaning imminentes. Cela signifie que les conducteurs seront avertis à temps et pourront mieux ajuster leur vitesse à l’avance. Une première production de la technologie, actuellement en cours de développement, est envisageable dans une nouvelle génération de véhicules, selon les experts technologiques de Continental. Le matériel et les logiciels pour l’avertissement d’aquaplaning sont développés par des ingénieurs de Continental à Francfort, Hanovre et Toulouse.

« Même avec les meilleurs pneus, l’aquaplaning soudain est toujours un moment effrayant et peut signifier le danger d’un accident. Nous développons une technologie performante basée sur des informations et des logiciels de détection qui détecte un risque potentiel d’aquaplaning et avertit le conducteur à temps », explique Frank Jourdan, membre de la direction de Continental et responsable de la division Châssis & Sécurité.

En ce qui concerne la poursuite des recherches sur l’effet d’aquaplaning et le développement du système d’avertissement d’aquaplaning, Continental souligne l’importance d’une profondeur de bande de roulement suffisante pour la sécurité routière. Comme l’aquaplaning dépend de la profondeur de sculpture des pneus, de la profondeur de l’eau sur la route et de la vitesse de conduite, Continental recommande de renouveler les pneus été avec une bande de roulement restante de trois millimètres. Si la profondeur de la bande de roulement est moindre, le risque d’aquaplaning est beaucoup plus élevé. Les experts conseillent généralement aux conducteurs de réduire leur vitesse sur les routes mouillées et sous la pluie ainsi que de ne pas freiner.

Les caméras sont la clé de l’alerte précoce de l’aquaplaning
L’aquaplaning se produit lorsque la bande de roulement ne peut pas assez rapidement évacuer l’eau de la route et que le pneu perde l’adhérence sous l’effet de l’eau. Pour détecter ce déplacement d’eau excessif, Continental s’appuie sur des images provenant des caméras à vision périphérique. Ces caméras grand angle sont installées à la fois dans les rétroviseurs latéraux, dans la calandre et à l’arrière des véhicules de développement de Continental. « Quand il y a beaucoup d’eau sur la route, les images de la caméra montrent des éclaboussures et des projections spécifiques de pneus qui peuvent être détectées comme de l’aquaplaning dans sa phase initiale », explique Bernd Hartmann, chef de projet chez Continental à Francfort.*

Les capteurs de pneus détectent le risque d’aquaplaning
En plus des données en provenance des caméras, Continental prévoit également d’utiliser les informations fournies par les capteurs des pneus pour identifier le risque d’aquaplaning. Les signaux des capteurs seront analysés directement dans les pneus. « Nous utilisons le signal de l’accéléromètre du calculateur des capteurs des pneus pour rechercher un modèle de signal spécifique », explique Andreas Wolf, responsable de l’unité commerciale Body & Security de Continental. Comme le capteur eTIS peut également identifier la bande de roulement restante du pneu, ces données peuvent être utilisées pour déterminer une vitesse sûre pour des conditions routières spécifiques et transmettre cette information au conducteur.

À l’avenir, il sera possible d’évaluer toutes les données des capteurs via l’ordinateur central du véhicule pour le système d’avertissement d’aquaplaning. Si le système détecte un danger à la vitesse actuelle, le conducteur sera averti d’une vitesse sûre. C’est là que la connectivité du véhicule est un atout. Les véhicules qui sont encore loin derrière de la zone d’aquaplaning potentielle peuvent être informés du danger immédiatement via la communication de véhicule à véhicule et via la carte numérique basée sur l’horizon électronique. C’est ainsi que les systèmes de contrôle de la circulation reçoivent également des informations sur les zones de danger pertinentes.

Le système d’avertissement d’aquaplaning est particulièrement important pour les véhicules autonomes. Ils doivent éviter les situations d’aquaplaning sans expérience de conduite humaine. Par conséquent, pour Continental, le système d’avertissement d’aquaplaning pour les véhicules conduits manuellement et les véhicules autonomes est un autre pas en avant sur la route de Vision Zero – la circulation routière sans accidents.

Photos : Continental

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply