ad-728-rotation
ad-728-rotation
70 ans Porsche – L’incroyable périple du japonnais Toshiyuki Suzuki et de sa Porsche 356 « Pre-A » de 1953

70 ans Porsche – L’incroyable périple du japonnais Toshiyuki Suzuki et de sa Porsche 356 « Pre-A » de 1953

ad-728-mannes

Le japonais Toshiyuki Suzuki a fait un road trip de 15 463 kilomètres durant 53 jours avec sa Porsche 356 « Pre-A » de 1953. En partant du Sud-Est de Tokyo au Japon, sa destination était Stuttgart-Zuffenhausen pour fêter à temps l’anniversaire des 70 ans de Porsche.

Un périple long de 15 000 km sur des terrains difficiles
Dans un quartier calme de Kamogawa, dans la préfecture verdoyante de Chiba, au Sud-Est de Tokyo, un Flat 4 refroidi par air se réveille. Nous sommes début avril 2018 et un pâle soleil matinal brise la couverture dense de cerisiers en fleurs pour enflammer la peinture argentique de la Porsche 356 Pre-A de 1953.

Toshiyuki Suzuki, un homme d’affaires âgé de 60 ans, est sur le point de s’engager dans un incroyable et long road trip. Il débute ce voyage en solitaire long de 15 000 km qui va traverser certains des terrains les plus inhospitaliers de notre planète, à travers des chaînes de montagnes isolées, des déserts poussiéreux, des rivières et des routes en mauvais état. Et ce n’est pas tout :  des kilomètres de routes impitoyables et immuables, de cols alpins sinueux, de pistes agricoles défoncées, de routes principales creusées dans un vaste continent étranger. Sa destination? Stuttgart, naturellement, à temps pour les célébrations du 70ème anniversaire à Zuffenhausen pour marquer la naissance de la Porsche 356.

Le parcours de Suzuki est celui de l’aventure et de la passion pour un modèle emblématique. Conduire une voiture de collection à l’autre bout du monde pour le plaisir? Pourquoi pas? Les raisons sont peut-être un peu plus profondes pour Suzuki. A l’âge de 22 ans, il a acheté son premier modèle Porsche et est ainsi un propriétaire de Porsche depuis maintenant 38 ans. Au cours de ces années, il a noué des liens avec ses voitures et avec la marque. Ce voyage est alors un voyage de découverte, mettant à l’épreuve sa fiable Porsche 356 en la conduisant.

Le pèlerinage intercontinental pénible a traversé la Corée du Sud, la Russie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne,la République tchèque et l’Autriche avant d’arriver en Allemagne et au foyer spirituel de Porsche à Stuttgart-Zuffenhausen. La voiture de Suzuki est retournée sur son lieu de naissance 65 ans après son départ pour le Japon.

Suzuki est passée par Gmünd, lieu de naissance de la marque Porsche et notamment au musée Porsche Automuseum Helmut Pfeifhofer  où il a pu poser aux côté de la Porsche 356 Nr. 1 Roadster de 1948.

Son compteur indiquait lors de son arrivée à Gmünd (le hasard faisant bien les choses) 58 356 km!

Il parle peu l’anglais et pas du tout le russe. Il a dû se débrouiller avec des phrases essentielles écrites sur des bouts de papier. En dehors d’une seule portion de soupe miso instantanée, il n’a reçu aucun soutien matériel de Porsche Japon – un geste ironique qui a ravi notre conducteur optimiste. Il a entièrement organisé son voyage.

Porsche 356 Pre-A de 1953 de Toshiyuki Suzuki
Si une voiture d’un tel âge peut être prête à faire un tel voyage, c’est bien la 356. La Porsche 356 Pre-A de 1953 de Toshiyuki Suzuki a traversé une partie du globe. Elle est maintenant équipée d’un moteur de 1 582 cm3 développant 95 ch, soigneusement reconstruit, à partir d’un moteur de 356 SC beaucoup plus tardif. La boîte de vitesses a également été démontée et rafraîchie, tandis que la suspension a été remise à neuf. À l’intérieur, le siège d’origine a été remplacé par un siège baquet moderne plus sûr et plus supportable. Un système de navigation par satellite domine le tableau de bord simple. Une galerie de toit embarque des pièces de rechange, de l’huile moteur supplémentaire et un cri. A part ça, il s’agit d’une Porsche 356 normale, prête à conquérir le monde.

Un accueil incroyable au Porsche Museum
Entre son départ de chez lui au Japon et son arrivée au Porsche Museum en Allemagne, 53 jours se sont écoulés. A son arrivée, il fut chaleureusement accueilli devant le musée Porsche et sa 356 fut ensuite garée afin d’immortaliser ce moment unique devant le musée de Zuffenhausen. Pour ce périple, la Porsche 356 de Toshiyuki Suzuki a été recouverte d’autocollants qui témoignent d’un voyage qui a rejoint les disparités de fans et de clubs de propriétaires de Porsche sur de vastes étendues d’Asie et d’Europe. Le compteur kilométrique de la navigation par satellite a enregistré un total de 15 463 km.

Suzuki sourit – il sourit toujours – alors que les gens affluent autour de sa voiture, examinant les marques de presque deux mois de route. Dans son ton doux mais enthousiaste, il décrit les jours seuls dans les prairies désolées de la Sibérie orientale, remettant en cause les problèmes de changement de route, l’hospitalité incroyable, la nourriture terrible et la facilité surprenante avec laquelle la 356 a parcouru les kilomètres sans rencontrer de problèmes majeurs. Son plus long trajet journalier a été de 1 050 km, une distance héroïque dans une voiture ancienne et dans des contrées aux routes parfois en mauvais état, sans oublier que le conducteur a soixante ans.

Suzuki parle également d’une confiance sans faille dans le fait que sa voiture se rendrait à Zuffenhausen. Le voyage a été en grande partie sans problème, béni par le beau temps presque tout le temps et des pleins avec du carburant étonnamment de haute qualité. Vers la fin du voyage, la voiture a perdu sa première vitesse : il était incapable de réparer la boîte de vitesses sur le bord de la route. Il s’en est tout simplement passée utilisant le second rapport au démarrage et à basse vitesse.

Sur le large trottoir devant le musée, la voiture et le propriétaire ont été accueillis à bras ouverts, au sein de la famille Porsche. Entourée de médias et de sa femme qui est venue l’accueillir, Toshiyuki Suzuki et sa bien-aimée 356 sont devenues une attraction vedette du 70e anniversaire de Porsche.

Exposition temporaire de la voiture au musée
Porsche a souhaité mettre en avant ce périple et cette vaillante Porsche 356 Pre-A de 1953 en l’exposant pendant quelques semaines,dans le cadre de l’exposition anniversaire spéciale (Exposition spéciale « 70 ans de voitures de sport Porsche » au Porsche Museum).

Afin de la préserver et de ne pas l’abîmer, la voiture est exposée sur le côté de l’atelier du Porsche Museum, derrière la grande baie vitrée. Les visiteurs peuvent ainsi l’admirer avant de monter à l’étage du musée.

Un autre road trip pour les 80 ans de Porsche en 2028
Une fois que la poussière est retombée et que tout le monde est rentré chez lui, quel avenir pour Suzuki et son fidèle compagnon? La voiture sera ramenée au Japon par le musée Porsche après son exposition au sein de son atelier. La Porsche 356 de Toshiyuki Suzuki va prochainement retrouver les routes tranquilles bordées d’arbres de Chiba, mais il semble que son travail ne soit pas terminé. Suzuki pense déjà au 80ème anniversaire de Porsche : l’excuse parfaite pour recommencer.

Photos : 4Legend.com, Toshiyuki Suzuki, Porsche

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply