ad-728-rotation
ad-728-rotation
Autoboot – Un bateau unique construit autour d’une Audi A4 Cabriolet

Autoboot – Un bateau unique construit autour d’une Audi A4 Cabriolet

ad-728-mannes

Passionné de bateau et d’Audi, il existe un bateau idéal conçu par le chantier naval néerlandais Tinn-Silver, intégrant une Audi A4 Cabriolet : l’Autoboot. A bord de ce bateau, vous avez l’impression de conduire un cabriolet, confortablement assis, propulsé par un moteur hors-bord Honda de 150 ch. Ce bateau unique construit à la demande et sur-mesure a un prix : 100 000 euros.

Ce projet unique de bateau associé à une voiture vient des Pays-Bas via le chantier naval néerlandais Tinn-Silver. Sa première réalisation, se démarquant de la production habituelle des bateaux de plaisance, est une demande spécifique d’un client.  « C’est un client de notre chantier qui est venu nous voir avec une idée bien précise : transformer la strcture d’une voiture en bateau. Un projet un peu fou auquel on a eu du mal à croire » explique Debby, une des responsables du chantier.

Ce bateau a été très bien accueilli au salon nautique Boot de Düsseldorf qui s’est tenu du 20 au 28 janvier 2018.

Après validation des plans avec un architecte, le projet a pu voir le jour en se basant une Audi A4 cabriolet accidentée afin de l’intégrer dans une coque de bateau en aluminium. Le châssis a été gardé en retirant la partie avant réservée au moteur et une coque sur mesure en aluminium a été conçue.

La coque du bateau de 7,20 m de long et 2,24 m de large est fabriquée en aluminium de 5 mm d’épaisseur. Pour son premier exemplaire, Autoboot est parti d’une Audi A4 Cabriolet d’occasion qui a servi de structure centrale, se glissant au centre du bateau.

D’autres clients se sont manifestés afin d’avoir un bateau intégrant la voiture de leur choix. Les bateaux Autoboot sont construit sur-mesure, à la demande des clients. Cela peut être une Lamborghini, une Bugatti, une Audi, …

L’intérieur de l’Audi A4 Cabriolet est parfaitement fonctionnel : capote électrique, vitres électriques, climatisation, autoradio, … Le levier de vitesse a laissé la place à la commande des gaz du moteur hors-bord Honda développant 150 ch et permettant de naviguer à 35 nœuds.

D’autres instruments nécessaires à la plaisance et au moteur ont pris par à la place de certains aérateurs et entre les deux sièges avant. Le volant joue le rôle de barre afin de manœuvrer le bateau. Même le coffre est parfaitement fonctionnel.

Ce projet a duré un an et ne fut pas simple à réaliser. En observant plus longuement le bateau, certains détails rappellent sa filiation avec une voiture : des phares à l’avant intégrés à la coque, des sorties d’échappement chromées à l’arrière, une malle de coffre avec l’emplacement de la plaque d’immatriculation, des rétroviseurs extérieurs, une capote avec des vitres, un grand pare-brise avec un entourage en aluminium, …

Ce bateau est plus un jouet de riche qu’un bateau fait pour naviguer en mer. Vu sa configuration, l’eau et l’air marin risquent d’abîmer très rapidement son intérieur en cuir. La moquette du sol a néanmoins été remplacé par du bois marin, rappelant le bois du pont du bateau.

Ce projet est assez sympa et très orignal. Ce bateau est idéal sur des lacs afin de profiter de belles journée ensoleillées.

Photos : Autoboot / D.R.

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply