ad-728-rotation
ad-728-rotation
Découverte exclusive de la Porsche LMP 2000 9R3 de 1999

Découverte exclusive de la Porsche LMP 2000 9R3 de 1999

ad-728-mannes

Voici un moment très attendu depuis de nombreuses années : voir et découvrir de très près la fameuse Porsche de course devenue un mythe : la Porsche LMP 2000 de 1999, nom de code interne : 9R3. En visite chez Porsche à Stuttgart-Zuffenausen, j’ai pu voir ce vœu se réaliser début août 2018 au sein de l’atelier du Porsche Museum.

Une séance photos exclusive
Présentée pour la première fois discrètement au Goodwood Festival of Speed 2018, cette voiture est longtemps restée un mystère et est très peu médiatisée.

L’une des spécialités de 4Legend.com est de vous présenter en exclusivité des modèles peu connus voire méconnus du grand public, concernant les marques Audi, Porsche, Bugatti et Lamborghini.

Une nouvelle-fois, voici un scoop : la découverte en détails de la Porsche LMP 2000 de 1999 qui fut conçue dans le plus grand secret par Porsche à Weissach afin de l’engager aux 24 Heures du Mans 2000. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Suite à l’arrêt du projet, son moteur V10 issu de la Formule 1 a ensuite servi à la fameuse Porsche Carrera GT.

Lors d’un précédent article exclusif (Porsche LMP 2000 à moteur V10 – La mystérieuse Porsche 9R3 qui a failli courir aux 24 Heures du Mans 2000), publié en septembre 2016, je vous avais présenté tous les détails et les photos de ce projet, grâce à l’aide précieuse du département des archives Porsche à Stuttgart-Zuffenhausen.

De nouveau grâce à Porsche, j’ai pu enfin voir et découvrir au sein de l’atelier du musée Porsche cette voiture de course si mystérieuse qui est bien « connue » des passionnés de sport automobile et de la marque de voiture de sport.

Une voiture de course unique
Sa carrosserie entièrement en carbone apparent se remarque au premier coup d’oeil tout comme un design rappelant un peu l’Audi R8 de 2000.

Son aérodynamisme était très travaillé pour l’époque, avec des passages d’air travaillés permettant d’obtenir un maximum d’appui à l’avant mais aussi à l’arrière, avec notamment un grand aileron lui aussi en carbone et à 2 étages pour une meilleure portance.

Les freins avant sont aussi fortement ventilés via des passages d’air frais et des aérations permettant d’évacuer l’air chaud généré par les freinages nombreux et intenses sur le circuit des 24 Heures du Mans.

Le remplissage du carburant se faisait sur les deux côtés, juste derrière la tête du pilote : impensable de nos jours pour une question de sécurité.

A cette époque, les voitures de courses prototypes étaient souvent ouvertes et non fermées comme aujourd’hui.

Cette voiture a conservé les pneus slick de l’époque, des Michelin Pilot SX (33/65 – 18 à l’avant & 38/71 – 18 à l’arrière) chaussées sur des jantes BBS à écrou central en 18 pouces.

Comme pour toute nouvelle voiture de course développée, les deux principaux partenaires de longue date sont mis en avant via des logos blancs sur la carrosserie : Michelin (pneumatiques) & Mobil 1 (lubrifiants). Le nom Porsche est inscrit sur toute la longueur de l’aileron.

La voiture est restée identique comme en 1999 quand elle fut essayée sur la piste Porsche de Weissach par Allan McNish et Bob Wollek. Un seul exemplaire de ce modèle fut construit par Porsche.

Si elle avait été engagée, elle aurait pu faire une sérieuse concurrence à Audi Motorsport et notamment à l’Audi R8 si redoutable et victorieuse lors de nombreuses courses d’endurance dont au Mans.

Un poste de pilotage étonnant
La découverte du poste de pilotage est aussi très intéressant. En comparaison des voitures de course actuelles et notamment de la Porsche 919 Hybrid, on observe la différence de technologies entre 1999 et 2018.

Porsche avait conçu et accouplé au moteur V10 une nouvelle boîte de vitesse séquentielle à 6 rapports, avec changement au volant. Un levier de changement de rapport est aussi présent à la droite du pilote.

De nombreux boutons et voyants sont présents tout autour du siège baquet du pilote, s’étendant de l’autre côté du poste de pilotage.

Un détail a retenu mon attention : le logo Porsche incrusté dans le petit appui-tête en cuir rouge.

A sa gauche se trouve la plaque constructeur obligatoire même sur les voitures de course, indiquant le modèle de la voiture de course : LMP 2000 avec son numéro de série : 001 suivi du chiffre 2129.

Un grand Merci aux différentes personnes du Porsche Museum m’ayant permis de réaliser ces clichés uniques.

Photos : 4Legend.com

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply