ad-728-rotation
ad-728-rotation
Défilé des 8 générations de Porsche 911 au lancement de la 992 à Los Angeles

Défilé des 8 générations de Porsche 911 au lancement de la 992 à Los Angeles

ad-728-mannes

A l’occasion de la première mondiale de la nouvelle Porsche 911 Type 992 à Los Angeles, le constructeur de voitures sportive a présenté et fait défiler les 8 générations de 911 la veille de l’ouverture du salon automobile californien.

Sur le salon international de l’automobile (IAA) de Francfort le 12 septembre 1963, Porsche présente le successeur très attendu de la 356, ce véhicule sportif qui avait lancé l’histoire de marque du fabricant automobile 15 ans auparavant, dans la ville autrichienne de Gmünd.

La 911 originale, d’abord appelée 901, sera produite en 111 995 exemplaires jusqu’à l’arrêt de sa production.

Dix ans plus tard, en 1973, la 911 de la série G et ses profondes modifications est lancée. De nombreuses modifications sont nécessaires suite au durcissement des normes de sécurité sur le marché d’exportation des États-Unis. Pour son modèle-phare, le fabricant de Stuttgart mise sur de puissants moteurs turbo et généralement une carrosserie galvanisée. En plus de la Targa, une version cabriolet de la 911, ainsi que la Speedster sont lancées sur le marché. Jusqu’à 1989, ce sont 198 496 Porsche de série G qui verront le jour.

La relève est assurée dès 1988 par le modèle appelé « type 964 » dans l’entreprise. Le premier modèle de la génération 964 incarne déjà la modernité marquée de cette nouvelle 911 : à bord de la Carrera 4, on trouve la première transmission intégrale de la gamme, conçue par Porsche pour la puissante voiture de sport 959. La 911 Carrera 2 avec propulsion arrière fait son apparition en 1989. Les versions cabriolet et Targa entrent aussi en scène, en même temps que le coupé. Sous leur carrosserie familière, uniquement complétées par des pare-chocs intégrés, ces versions du type 964 sont, elles aussi, composées à 85 % de nouvelles pièces. La relève arrive en octobre 1993, après 63 762 exemplaires de la Porsche 911 troisième génération produits en six ans.

Le type 993, quatrième génération de la 911, est l’un des modèles les plus prisés. Au début, Porsche ne le propose qu’en version coupé et cabriolet. La Targa n’est lancée qu’en 1995, mais amène un nouveau concept : au lieu d’une capote amovible, elle possède un vaste toit en verre qui peut se replier électriquement sous le capot arrière. C’est en 1998 et après 68 881 véhicules produits que se clôt un nouveau chapitre, celui des moteurs à refroidissement par air.

Dès 1997, Porsche marque sa rupture avec ce type de refroidissement en présentant la cinquième génération de la 911. Le type 996 constitue la plus grande césure dans l’arbre généalogique de ce grand classique. L’entreprise est alors en pleine mutation économique. Après 34 ans, le fabricant de voitures de sport donne une toute nouvelle orientation à son icône avec la génération 996. La priorité est donnée ici à la réduction des coûts, déjà débutée sur le modèle précédent, notamment par une compatibilité maximale des pièces avec d’autres séries, comme la nouvelle Boxster, ou encore des normes de sécurité et antipollution actualisées. La production n’est interrompue qu’en 2005. Avec 175 262 véhicules produits, le type 996 est le modèle durable de référence dans les plus de 40 ans d’histoire de la 911.

À partir de 2004, le type 997 donne à la Porsche 911 une diversité inédite : il est disponible en version coupé, Targa, cabriolet et Speedster, avec propulsion arrière ou transmission intégrale, carrosserie fine et large, moteurs turbo ou atmosphériques, en modèle GTS ou sportif, comme GT2, GT2 RS, GT3 et deux modèles GT3 RS. En comptant les éditions spéciales, l’offre comprend 24 variantes et s’accompagne de nombreuses possibilités de personnalisation. Avec 213 004 exemplaires, la sixième génération de la 911 bat un nouveau record de production.

En 2011, le type 991 incarne un niveau d’évolution encore jamais atteint pour la 911. À sa manière, il reflète un principe du fabricant de voitures de sport, à savoir la recherche d’une efficacité optimale. Un objectif qui se retrouve dans tous les aspects du véhicule, à commencer par son nouveau design plus affirmé. Avec sa silhouette plus massive, ses surfaces effilées et la conception précise de ses détails, le type 991 se présente comme la plus puissante des 911 – un effet obtenu grâce à une largeur de voie augmentée et à un empattement élargi de dix centimètres. À ceci s’ajoute un aérodynamisme adaptatif que la 911 est la première Porsche sportive de série à reprendre de la supersportive hybride 918 Spyder. La 911 de la génération 991 est le best-seller absolu dans l’histoire de ce véhicule. 217 930 exemplaires ont été produits jusqu’au 31/10/2018. Depuis ses débuts en 1963, Porsche a fabriqué 1 049 330 exemplaires au total de la 911 de série.

En 2018, Porsche présente sa huitième génération – le type 992 qui est encore plus puissante, efficiente et technologique.

Photos : Porsche

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply