ad-728-rotation
ad-728-rotation
Journée au circuit de Bresse et test drive Porsche 911 GT3 pack Touring

Journée au circuit de Bresse et test drive Porsche 911 GT3 pack Touring

ad-728-mannes

Départ tôt de la maison sous un froid hivernal et une pluie battante en direction du circuit de Bresse pour un journée organisée conjointement entre les centres Porsche Annecy et Grenoble et le club Porsche Pays de Savoie où environ 90 Porsche étaient attendues en ce samedi de fin octobre.

En arrivant sur le parking du circuit, quelques bêtes étaient déjà sur les starting blocks. Mais avant de participer à ce track day, les centres Porsche proposaient dans la semaine le service Porsche Pré-Race Check sur demande des propriétaires. Ce service permet de vérifier l’état du moteur, du châssis, des freins et suspensions, des roues et pneumatiques et l’état des divers éléments aérodynamiques avant une sortie circuit. Pas de stress pour le propriétaire ni de longues soirées de préparation/check-up de la voiture puisque Porsche le fait pour vous. La voiture est analysée pour être certain que la journée de plaisir du pilote se passera bien.

Après un petit-déjeuner, les participants ont pris la direction de la salle de briefing du circuit pour prendre connaissance des us et coutumes spécifiques du tracé de Bresse. J’ai déjà eu l’occasion de participer à ce type de briefing pour d’autres circuit et j’avoue que celui de Bresse est relativement compliqué à comprendre. Non pas sur les drapeaux qui ne changent pas (jaune, vert, rouge,…) mais plutôt sur les quatre signaux lumineux spécifiques au circuit. Cela part d’une bonne idée pour la sécurité des utilisateurs mais cela rend la compréhension difficile car on passe quelques secondes sur les explications puis on oublie très vite et rien dans l’enceinte du circuit nous le rappelle dans la journée. Bref, lorsque le cas se présente, on sait qu’il y a un problème sur la piste mais on ne se souvient pas lequel. Pour être honnête, une fois sortie du briefing, je ne me souvenais plus de la signification de ces signaux spécifiques au circuit de Bresse.

Après quelques minutes d’accalmie, la pluie fine revient pour la première session de roulage. Ces sessions étaient organisées en 4 séries de 20 minutes le matin et la même chose l’après-midi.

Enorme coup de coeur pour cette Porsche 356 PRE A de 1953 habituée des épreuves classiques comme le Tours Auto et des Dix Mille Tours du Castellet.

Les sessions se sont enchaînées pour cette 356 au son distillé par un échappement Rouge Fusion.

Et même à l’arrêt, elle en impose. J’adore!

Malgré une journée très favorable aux quatre roues motrices ou aux châssis équilibrés des Cayman, piloter sous la pluie permet de bien assimiler les réactions de sa voiture sans prendre des vitesses astronomiques.

Grâce aux centre Porsche, nous avons pu prendre le volant de la GT3 pack Touring sur la piste pendant quelques tours, coaché par Christophe de MS Drive. Je vous fais le tableau: Porsche 911, moteur 4.0l de 500 chevaux, boîte de vitesses manuelle 6 rapports, des pneumatiques Dunlop Sport Maxx Race 2 ayant déjà bien vécus et une piste humide et froide, j’en connais qui n’y seraient pas allés…

Partons sur la piste de 3,0km de long et large de 12m. Cela fait quelques temps que je n’ai pas essayé une Porsche avec une boîte manuelle alors le faire avec une GT3, cela prend une saveur toute particulière. Cette boîte 6 rapports GT Sport disponible en option possède un étagement précis pour tirer le maximum des 500 chevaux et 460 Nm du moteur dérivé de la GT3 Cup, développé à Flacht,  et son maniement se fait de façon virile avec sa course très courte et son petit clac signalant que le rapport est engagé. Cependant j’ai eu du mal…..quoi je suis au volant d’une GT3 pack Touring boîte manuelle et j’ai du mal, vous me prenez pour un fou parce que vous rêvez d’être à ma place à cet instant?
Oui j’ai eu du mal à choisir entre passer les rapports en s’approchant des envolées lyriques à 9000 tr/min de l’échappement derrière nous décuplant les sensations en passant du coup le moins possible de rapports  ou bien justement passer le plus de rapports possible et entendre le double débrayage dynamique sur chaque rétrogradage. Cruel dilemme, je n’ai pas réussi à trouver mon équilibre entre les deux lors des tours réalisés au volant puisque les deux permettent d’entendre la belle sonorité du moteur atmoshérique. Avec du recul, lors de l’écriture de cet article, je pense que pour un circuit comme celui de Bresse et les conditions climatiques du jour, profiter du double débrayage dynamique était le bon choix pour rouler sur le couple alors que si les condition avaient été meilleures et une ligne droite plus longue, le mieux aurait été d’aller chercher la zone rouge du flat 6 et toute sa puissance.

Parce que, même avec le volant droit, le train arrière peut vous faire une belle frayeur en partant d’un coup….bref elle vous rappelle constamment qui est le maitre et que vous êtes bien au volant d’un véritable voiture de sport qui donne des sensations de pilotage. Il faut rester toujours alerte et elle vous le rendra par un plaisir maximum. Malgré tout, nous avons pu accrocher les 170 km/h avant d’attaquer le freinage de la ligne droite et en restant ensuite loin des vibreurs pour éviter la catastrophe d’un train arrière qui pourrait dévisser à tout moment.

Les conditions étaient très mauvaises sur la piste, respect au propriétaire de cette GT2 RS ayant réalisé ses sessions. Avec ses 700 chevaux, la bête était semble-t-il encore plus difficile à dompter que la GT3 pack Touring.

Les passionnées se sont fait plaisir, sans casse, tout au long de la journée tout en prenant conscience des limites de leurs Porsche sur chaussée humide.

Nous remercions le club Porsche Pays de Savoie et les centres Porsche Annecy et Grenoble pour l’invitation à cette sortie circuit clôturant la saison et l’essai de la Porsche 911 GT3 pack Touring malgré des conditions par forcément très favorables.
Photos: 4Legend.com

About The Author

Related posts

Leave a Reply