ad-728-rotation
ad-728-rotation
La Porsche 919 Hybrid Evo bat le record du tour à Spa-Francorchamps – Plus rapide qu’une Formule 1

La Porsche 919 Hybrid Evo bat le record du tour à Spa-Francorchamps – Plus rapide qu’une Formule 1

ad-728-mannes

Le 9 avril 2018, la Porsche 919 Hybrid Evo – une version évolution de la Porsche 919 Hybrid primée au Mans – a établi un nouveau record à Spa-Francorchamps. Le pilote d’usine Porsche Neel Jani a bouclé le circuit du Grand Prix de Belgique de 7,004 kilomètres dans les Ardennes en 1:41.770 minutes. Le Suisse de 34 ans a battu le précédent record de 0,783 seconde, établi par Lewis Hamilton (GB) au volant d’une Mercedes F1 W07 Hybrid. Le tour de Hamilton en 1:42.553 minutes remonte au 26 août 2017 et lui assurait la pole position pour la course de F1 de l’année dernière. Jani a atteint une vitesse maximale de 359 km/h et une vitesse moyenne de 245,61 km/h sur son tour de record qu’il a commencé à 10h23. La température ambiante était de 11°C, la température de la piste était de 13°C.

Fritz Enzinger, vice-président LMP1: « Ce tour était absolument fantastique – une performance exceptionnelle de Neel et le résultat d’une grande ingénierie. La feuille de route d’aujourd’hui prouve de manière impressionnante la performance ultime de la voiture de course la plus innovante de son temps. Notre objectif était de montrer ce que la Porsche 919 Hybrid est capable de faire lorsque nous assouplissons les restrictions qui découlent normalement de la réglementation. »

Le directeur de l’équipe, Andreas Seidl: « Ce succès supplémentaire est le fruit du travail acharné de l’équipe LMP et des ingénieurs durant la journée. On ne peut que féliciter Neel et tout l’équipage pour l’avoir réalisé. Les six pilotes LMP1 de 2017 ont contribué au projet. Notre objectif était de montrer les capacités de la Porsche 919 Hybrid lorsque nous allégeons les restrictions imposées par les règlements du Championnat du Monde d’Endurance. »

Avec la 919 Hybrid, Porsche a remporté les 24 Heures du Mans de 2015 à 2017 trois fois de suite ainsi que les titres de champion du monde des constructeurs et des pilotes du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA (WEC) au cours des mêmes années.

Neel Jani ajoute: « La 919 Evo est brutale et impressionnante. C’est certainement la voiture la plus rapide que j’ai jamais conduite. Le niveau d’adhérence est à une toute nouvelle dimension pour moi, je ne pouvais pas imaginer ce temps à l’avance. La vitesse à laquelle tout se passe sur un seul tour avec la 919 Evo est si rapide que la demande en vitesse de réaction est très différente de ce à quoi j’étais habitué dans le WEC. Nous sommes non seulement plus rapides que la pole en F1 de 2017. Le tour d’aujourd’hui était de douze secondes plus rapide que notre pole position en WEC l’année dernière! Nous avons passé trois jours très intenses à Spa. Aujourd’hui, je savais dès le premier tour que la performance de la voiture était super. Les ingénieurs de la course ont fait du bon travail en réglant parfaitement la voiture et les pneus Michelin sont sensationnels. Un grand merci à Porsche pour cette expérience. »

Allégée pour le record
Les règlements techniques de la FIA pour le WEC et le Mans ont permis de livrer une compétition serrée entre les prototypes hybrides LMP1 tous très différents entre eux avec des concepts Audi, Porsche et Toyota. En conséquence, cela n’a jamais permis de répondre à la question – quel serait le potentiel de la Porsche 919 Hybrid si elle n’était pas liée par les limitations? Ce qui fut le cas jusqu’à maintenant.

Stephen Mitas, ingénieur en chef des courses LMP1, dirigeait le projet: « C’était un rêve d’ingénieur pour nous », admet l’Australien. « Après avoir développé, amélioré et engagé la voiture pendant quatre ans, les gars avaient une relation très étroite avec elle. Nous savions tous, peu importe le succès de la 919 Hybrid, qu’elle ne pouvait jamais montrer toutes ses capacités. En fait, même la version Evo n’exploite pas pleinement le potentiel technique. Cette fois-ci, nous n’étions pas limités par des règlements mais par des ressources. C’est un sentiment très satisfaisant que ce que nous avons fait à la voiture a été suffisant pour battre le record de Formule 1. »

Pour préparer la voiture de record, la base était la voiture du championnat du monde 2017. En plus, des développements ont été préparés pour le WEC de 2018 mais ils n’ont jamais servis après le retrait de Porsche de cette discipline fin 2017. De plus, plusieurs modifications aérodynamiques ont été faites.

Une mécanique identique pour la Porsche 919 Hybrid Evo
La 919 est propulsée par un moteur V4 compact de deux litres avec turbocompresseur et doté de deux systèmes de récupération d’énergie différents – l’énergie de freinage de l’essieu avant combinée à l’énergie d’échappement. Le moteur à combustion entraîne l’essieu arrière tandis que le moteur électrique stimule l’essieu avant pour accélérer la voiture à quatre roues motrices. En même temps, il récupère l’énergie du système d’échappement qui autrement serait inutilisée dans l’atmosphère. L’énergie électrique provenant des freins avant et du système d’échappement est temporairement stockée dans une batterie lithium-ion refroidie par liquide.

Les règlements d’efficience du WEC limitent l’énergie du carburant par tour en utilisant un débitmètre de carburant. Lors de la dernière saison de la Porsche 919 Hybrid, lors de la manche du championnat 2017 à Spa, elle pourrait utiliser 1,784 kilogramme / 2,464 litres d’essence par tour. La puissance du moteur à combustion V4 à l’époque était d’environ 500 ch. Libérée de ces restrictions, équipée d’un logiciel de gestion moteur mis à jour mais alimenté par le carburant de course habituel (E20, contenant 20% de bioéthanol), la Porsche 919 Hybrid Evo délivre 720 ch.

La quantité d’énergie provenant des deux systèmes de récupération qui pouvaient être utilisés à Spa en 2017 était de 6,37 mégajoules. C’était inférieur et de loin du potentiel des systèmes. Sur son chrono record, Neel Jani a profité d’une poussée de 8,49 mégajoules – la puissance de la machine électrique a augmenté de 10%, passant de 400 à 440 ch.

Les ingénieurs ont également libéré l’aérodynamique de la 919 Evo de la réglementation. Le nouveau grand diffuseur frontal équilibre maintenant le nouveau spoiler avant et le très grand aileron arrière, qui ont tous deux des systèmes de réduction de traînée activement contrôlés. Les systèmes hydrauliques règlent le bord de fuite du diffuseur avant et ouvrent respectivement la fente entre le plan principal de l’aileron arrière et le volet, afin d’augmenter l’efficacité aérodynamique de la Porsche 919 Evo. Sous l’Evo, les aubes directrices et le plancher ont été optimisés avec des jupes latérales à hauteur fixe pour augmenter encore plus efficacement les performances aérodynamiques. Au total, les modifications aérodynamiques ont entraîné une augmentation de 53% de l’appui aérodynamique et une augmentation de l’efficience de 66% (par rapport aux qualifications WEC à Spa en 2017).

Pour aider à augmenter encore l’enveloppe de performance, l’Evo super rapide a gagné un système de freinage à quatre roues par câble pour fournir un contrôle de lacet supplémentaire. En outre, la direction assistée a été adaptée pour les charges plus élevées et des triangles de suspension plus solides (avant et arrière) ont été installés.

Par rapport à la voiture en course, le poids à vide a été réduit de 39 kilogrammes, soit un poids total à vide de 849 kilogrammes. Pour y parvenir, tout ce qui n’est pas nécessaire pour un seul tour rapide a été supprimé : climatisation, essuie-glace, plusieurs capteurs, dispositifs électroniques de contrôle de la course, systèmes d’éclairage et système de vérins pneumatiques.

Michelin, le partenaire historique de Porsche pour les pneus, a immédiatement été intéressé par une voiture produisant plus d’appuis qu’une voiture de Formule 1. En gardant les dimensions des pneus (31 / 71-18), l’objectif était d’augmenter considérablement le niveau d’adhérence. Michelin a développé de nouveaux pneumatiques avec des composés inédits fournissant l’adhérence nécessaire sans compromettre la sécurité.

Le « 919 Tribute Tour » continue
Le record du record à Spa a été la première apparition de la Porsche 919 Hybrid Evo sà l’occasion de sa tournée d’adieur via le « 919 Tribute Tour ». La voiture sera ensuite visible lors d’un tour d’honneur sur la légendaire Nordschleife avant le départ de la course du 24 heures du Nürburgring le 12 mai 2018. La Porsche 919 Hybrid Evo sera présente au Festival de Goodwood (du 12 au 15 juillet) et au Festival Porsche à Brands Hatch (2 septembre 2) puis lors de la Rennsport Reunion Porsche à Laguna Seca, en Californie (du 26 au 29 septembre).

Photos : Porsche

About The Author

Related posts

Leave a Reply