ad-728-rotation
ad-728-rotation
Lamborghini Polo Storico a restauré l’emblématique Miura SVR de 1968

Lamborghini Polo Storico a restauré l’emblématique Miura SVR de 1968

ad-728-mannes

Lamborghini Polo Storico a terminé la restauration de l’une des Miura les plus célèbres jamais construites : la Lamborghini Miura SVR de 1968. À l’occasion de sa livraison en juin 2018, la voiture a également été exposée sur le circuit japonais de Nakayama.

Seulement 763 Lamborghini Miura ont été produites entre 1966 et 1972 à l’usine Lamborghini à Sant’Agata Bolognese, en Italie. Cependant, le nombre de Miura construites à l’extérieur de Sant’Agata est beaucoup plus élevé, car de nombreux constructeurs automobiles ont créé une version grandeur nature de l’un des véhicules les plus emblématiques de l’histoire de l’automobile.

Parmi ceux-ci, le Japonais Kyosho, qui a produit des modèles à l’échelle 1:18 de la Lamborghini Miura SV et de la Miura SVR. La Kyosho SVR, en particulier, a acquis un statut légendaire auprès des collectionneurs, puisqu’elle représente l’une des Lamborghini les plus étonnantes de tous les temps, la Miura SVR : une évolution de la légendaire Jota développée par le pilote d’essai Lamborghini Bob Wallace. Cette version a même été représentée dans le manga japonais « Circuit Wolf ».

Après que la Lamborghini Jota de Wallace ait été perdue dans un accident, la demande incessante des clients au cours des années suivantes a conduit Automobili Lamborghini à construire quelques modèles Miura SVJ et – remarquablement – une seule Miura SVR. Cette dernière a finalement été vendue au Japon, où elle a servi de «modèle» à la fois pour le véhicule utilisé dans la bande dessinée et pour la version miniature de Kyosho. La voiture porte le numéro de châssis Miura SVR #3781, qui a retrouvé son ancienne splendeur par les spécialistes de Polo Storico. Elle a ensuite été exposée lors d’un événement organisé en son honneur sur le circuit de Nakayama au Japon.

La Miura avec le numéro de châssis #3781, le numéro de moteur 2511 et le numéro de carrosserie 383 est née comme une version S peinte en vert Verde Miura avec un intérieur noir. Elle a d’abord été livrée à la concession Lamborauto à Turin, en Italie, le 30 Novembre 1968, après son exposition au 50ème Salon de Turin.

Après avoir changé huit fois de mains en Italie, le véhicule a été acheté en 1974 par l’Allemand Heinz Straber, qui l’a ramené à Sant’Agata pour le transformer en SVR, une modification qui a nécessité 18 mois de travail. En 1976, la voiture a été vendue à Hiromitsu Ito et a fait son chemin vers le Japon, où elle a fait sensation et où elle a notamment été surce d’inspiration pour la série de bandes dessinées Circuit Wolf.

La légende du véhicule a été encore renforcé quand il a été choisi par Kyosho comme la base de sa célèbre maquette, dont les lignes et les couleurs ont fait de cette SVR une partie indélébile de la tradition automobile.

Paolo Gabrielli, responsable du service après-vente de Lamborghini et directeur du Polo Storico, a déclaré : « La restauration complète a duré 19 mois et nécessitait une approche différente de la manière dont nous travaillons normalement. La feuille de production originale n’a pas beaucoup aidé, car nous nous sommes appuyés principalement sur les spécifications des modifications de 1974. Le défi pour l’équipe de Polo Storico était d’autant plus décourageant que la voiture est arrivée à Sant’Agata en morceaux, bien que les pièces soient toutes là, et avec des modifications considérables. Les seules variations sur les spécifications d’origine ont été l’ajout de ceintures de sécurité à 4 points, plus de sièges de soutien et un arceau de sécurité amovible. Ceux-ci ont été expressément demandés par le client et ont pour but d’améliorer la sécurité lors des sorties sur les circuits de la voiture. »

Photos : Lamborghini

About The Author

Related posts

Leave a Reply