ad-728-rotation
ad-728-rotation
Le Mans Classic 2018 – Porsche 956 et 963 en Group C Racing

Le Mans Classic 2018 – Porsche 956 et 963 en Group C Racing

ad-728-mannes

L’un des moments phares de l’évènement Le Mans Classic 2018 était sans aucun doute les séances d’essais et la course du Group C Racing mettant en scène les légendaires voitures prototypes du Group C ayant participé aux Championnat du Monde d’endurance et aux 24 Heures du Mans de 1982 à 1993. C’était l’ère des fameuses Porsche 956 et Porsche 962 qui dominaient les courses faces aux redoutables Jaguar, Mercedes, Mazda, Nissan et Toyota.

Depuis la précédente édition en 2016, Le Group C Racing a sa place au sein du Mans Classic, suscitant un très fort engouement dans le public. Pour ma part, cela fait partie de mes souvenirs de jeunesses, notamment lorsque j’allais pour la premières aux 24 Heures du Mans au milieu des années 1980 à 3 reprises.

Des souvenirs d’enfance
Ayant baigné dans cette ambiance particulière, bien avant la nouvelle configuration du village du Mans et des nouveaux paddocks et bâtiments, revoir sur la piste les voitures de course de mon enfance provoque à chaque une vive émotion.

D’allure moderne avec leur pare-brise en bulle, leurs portes en élytre et leur aileron monumental, les Group C fascinent toutes les générations et sont encore capables de performances proches de celles des prototypes LMP actuels, leur vitesse de pointe pouvant dépasser les 300 km/h!

Bien que Porsche ait au départ longtemps dominé le Group C avec ses 956 et 962, d’autres marques ont sorti les crocs et ne se laissaient pas faire.

Présentation du Group C
Le Group C comptait quelques grands constructeurs automobiles avec des voitures devenues légendaires : Jaguar XKR-9, Jaguar XKR-8, Nissan R90 CK, Toyota 85C, Mercedes-Benz C11, Jaguar XJR-11, Lancia LC2, …

Aux côtés de ces grands constructeurs, de petits constructeurs étaient présents : les « artisans » comme ils étaient surnommés. Parmis eux, le circuit manceau a accueilli quelques créations gravées dans les mémoires : Spice SE92 GTP, Rondeau M382, Tiga GC 288, ALD C289, Spice SE89C, March 85G, Ecosse C285, Courage C26 S, Alba AR8, GKW 862-C2.

Enfin, à la fin de l’époque des Group C au début des années 1990, une nouvelle catégorie a vu le jour, elle aussi légendaire : les Sport 3.5 litres : Peugeot 905, Jaguar XJR-14, Toyota TS010, Gebhardt C291, Lola T92/10.

L’ère des Group C fut abandonnée en 1994. Cette époque est toujours considérée comme le véritable Age d’or de l’Endurance pour un grand nombre de personnes. Ces prototypes ont également écrit quelques-unes des plus belles pages de l’histoire des 24 Heures du Mans.

Le Group C Racing au Mans Classic 2018
Au Mans Classic 2018, la marque Porsche fut la mieux représentée des 48 voitures inscrites avec douze Porsche 962 et une Porsche 956.

En 2018, le paddock Group C Racing a déménagé pour s’implanter au Virage du Garage Vert sur le circuit Bugatti. Malheureusement, l’emplacement n’était pas idéal comme en 2016 o l’on pouvait aisément faire le tout du paddock afin de bien observer les voitures et les photographier.

Un autre point est à améliorer pour l’édition 2020 : intégrer le Group C en tant que plateau afin de pouvoir apprécier plus de courses de jour comme de nuit. Ces voitures sont fantastiques avec une sonorité unique et envoutante.

Résultats de la course
Après deux séances de qualifications le vendredi, le Group C ne comptait qu’une seule course le samedi matin. Elle a lieu le samedi matin, après les Jaguar. Dès le départ, la course était passionnante avec de belles attaques. Après 3 tours, la course est neutralisée par la sortie d’un Safety Car et avec une rentrée au stand de tous les concurrents. Puis la course a redémarré sur les chapeaux de roues, avec en tête la Gebhardt C91 qui ne va pas lâcher sa place de leader. Derrière, les Jaguar sont à l’affut et ne se font pas de cadeau entre elles.

Au final, après 45 minutes de course intense, c’est la Gebhardt C91 n°25 de 1991 pilotée par Michael Lyons  qui s’impose avec 8 tours parcourus.

12 voitures n’ont pas terminé la course et 4 autres n’ont pas pris le départ.

Classement
1 – Gebhardt C91 de 1991 n°25 – Michael Lyons – 8 tours
2 – Jaguar XJR-9 de 1987 n°3 – Shaun Lynn – +23.758s
3 – Jaguar XJR-11 de 1989 n°9 – I. Vercoutere / R. Kelleners – +26.870s
4 – Jaguar XJR-8 de 1987 n°6 – R. Meins –  +27.846s
5 – Rondeau M382 de 1982 n°24 – Mister John of B. / Soheil Ayari – +29.424s

Photos : 4Legend.com

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply