ad-728-rotation
ad-728-rotation
Le Printemps est là : passez aux pneus été! Explications…

Le Printemps est là : passez aux pneus été! Explications…

ad-728-mannes

Le pneu été ; vous en entendez parler, ou même vous l’utilisez fréquemment, mais vous ne connaissez pas précisément ses spécificités, sinon qu’il est adapté à l’été? Lisez alors cet article pour bien comprendre!

Qu’est-ce qu’un pneu été?
Dans de nombreux pays, notamment ceux aux conditions climatiques extrêmes, il est nécessaire d’avoir différents jeux de pneus, à savoir un pour l’été et un pour l’hiver. Ces équipements présentent des différences fondamentales au niveau de leur structure, leur teneur en caoutchouc et leurs sculptures. Ce qu’il faut savoir, c’est que celui d’été est très plébiscité par les Français pour leurs trajets quotidiens. Pourquoi, vous vous demandez? C’est en partie en fonction de ses caractéristiques techniques. Zoom sur le pneumatique été et les éléments qui font sa spécificité.

De quoi est-il précisément question ?
Il s’agit d’une variante de pneumatique principalement performante sur les sols secs ou humides, par des températures clémentes au-dessus de +7°C au contraire des pneus hiver indispensables et recommandés pour des températures descendant sous les +7°C. Disponible en plusieurs modèles, le pneu été se garde longtemps et est surtout conçu pour améliorer la tenue de route en saison estivale, à partir du Printemps jusqu’au début de l’Automne.

Les rainures présentes sur sa bande de roulement sont moins profondes que celles d’un pneu hiver, ce qui limite les dépenses en carburant. A cela, il faut ajouter le fait que l’adhérence et la distance de freinage sont optimisées, deux critères essentiels pour la sécurité du conducteur.

Ainsi, le pneumatique été offre de très bonnes performances globales par temps doux et s’use moins vite qu’un pneu hiver utilisé en été tout en offrant une plus grande sécurité. Il est assemblé avec des matériaux relativement durs, qui se flexibilisent sous l’effet de la chaleur pour s’adapter aussi bien aux routes sèches que mouillées. Dans les sculptures, cet équipement est doté de barrettes pour réduire l’aquaplaning. Celles-ci améliorent l’adaptation tant au niveau de la longueur que de la largeur par temps chaud et favorisent une bonne tenue sur une route sèche ou mouillée.

Pneu été en haut – pneu hiver en bas. La hauteur de gomme, le mélange et les sculptures divergent radicalement.

En réalité, bien que le pneu été convienne à la plupart des conditions climatiques au-dessus de +7°C, il n’est pas adapté pour rouler par temps rude et très froid. Et pour cause, il est composé de matériaux plus durs et de moins de caoutchouc naturel que les pneus hiver et commence donc à durcir ou dans des cas extrêmes, à se craqueler en dessous de +7°C. Mais parallèlement, cet équipement été est conçu pour s’adapter aux températures plus élevées sans connaitre de défaillance.

Quels sont ses avantages?
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le pneumatique été dispose d’une gomme plus résistante que celle d’hiver ; cette gomme est néanmoins prévue pour la conduite en voiture par temps estival. De fait, lorsque le pneu été est utilisé pendant la période dédiée, les virages sur sols secs ou humides sont mieux anticipés et l’adhérence est maximisée, ce qui permet de gagner à peu près 2m de distance de freinage en agglomération ; un détail pour le moins important pour la sécurité du conducteur, mais aussi des piétons. Sur autoroute ou sur voies rapides, le gain dans la distance de freinage est encore plus importante et peu sauver des vies.

Par ailleurs, il est important d’insister à nouveau sur l’économie de carburant que favorise l’utilisation de cet équipement, car il est beaucoup moins énergivore qu’un pneu hiver utilisé en été. Cela est dû en partie au fait qu’il présente moins de friction, un réel atout en matière de consommation de carburant. Plus de précisions à ce sujet sur gataka.fr.

Rappelons par la même occasion qu’il est impératif d’installer un pneumatique été (sur les 4 roues) sur son véhicule lorsque la température va au-delà des +15°C. Cela relève d’un impératif, car à cette température, la gomme spécifiquement conçue pour le pneu hiver commence à se détériorer. Le pneu hiver a aussi un comportement chewing-gum au-delà de cette température, notamment sur des voies rapides lors de changement de direction.

L’idéal serait de procéder au changement au moment du passage à l’heure d’été, voire début avril, pour éviter les déconvenues éventuelles liées à un oubli. Et bien évidemment, les conducteurs se trouvant en montagne ou dans des régions plus froides garderont généralement moins longtemps le pneu été en fonction du temps et des températures.

Enfin, il faut savoir que les motifs de sculptures de cet accessoire important de sécurité sont plus simples, notamment avec une plus grande empreinte sur la chaussée. Cela améliore considérablement la tenue de route et cela a grande influence sur la distance de freinage. En deçà de +15°C, les véhicules dotés d’un pneu été s’arrêtent en moyenne six à sept mètres plus tôt que les voitures équipées d’un pneumatique hiver.

Photos : 4Legend.com

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply