ad-728-rotation
ad-728-rotation
Rétromobile 2018 – Bugatti Type 57C Stelvio Cabriolet Gangloff de 1938

Rétromobile 2018 – Bugatti Type 57C Stelvio Cabriolet Gangloff de 1938

ad-728-mannes

A l’occasion du salon Rétromobile 2018, Bugatti présentait sur son stand un véhicule aussi rare que sublime : une Bugatti Type 57C Stelvio Cabriolet Gangloff de 1938 portant le numéro de châssis 57715.

La Bugatti Type 57 a été présentée pour la première fois au public en 1934 au Salon de l’Automobile de Paris. Avec ses déclinaisons 57, 57C, 57S et 57SC, la Bugatti Type 57 est le seul modèle qui fut assemblé sur le site alsacien de Molsheim jusqu’au début de la guerre. Ce fut aussi le premier et le seul modèle développé sous la direction du fils d’Ettore Bugatti, Jean Bugatti alors âgé de 25 ans.

Avec ce modèle, Jean Bugatti avait pour objectif de moderniser le programme automobile de la marque alsacienne. La carrosserie de ce modèle grand tourisme a été réalisée par le talentueux carrossier Gangloff, originaire de Colmar.

Le moteur 8 cylindres en ligne de 3,3 litres développant 160 ch était associé pour la première fois à une boîte de vitesses qui était directement fixée dessus solidement. Ces premières versions avaient des collecteurs d’échappement à l’avant du moteur.

Bugatti a proposé 5 carrosseries différentes au châssis de la Type 57 : le cabriolet à 4 places Stelvio, le Aravis – un cabriolet à 2 places, le Galibier – une berline à 4 portes, le fameux Ventoux à 2 portes et enfin le coupé Atalante dont certaines versions avec un toit ouvrant en toile.

Sur les premiers châssis produits de 1934 à 1936, le moteur était boulonné directement dans le châssis participant à sa rigidité. 5 bras croisés aidaient à la solidité.

Afin de rendre la voiture plus silencieuse sur la seconde version, le moteur était monté sur des silent blocks à partir de 1936. L’arrière du moteur était fixé avec des « amortisseurs » à roulement sur un bras longitudinal fixé sous le carter moteur.

La troisième version de la Bugatti Type 57 a été lancée en 1938 avec une changement majeur au niveau des freins : les freins gérés par des câbles ont été remplacés par des freins hydrauliques. Le carter moteur a également évolué avec l’arrivée des compresseurs sur les Bugatti Type 57C et 57SC dont le système d’entraînement du compresseur était logé avec l’arbre à came. Le châssis pèse environ 1250 kg sans la carrosserie.

La Bugatti Type 57 a été produite de 1934 à 1940, à environ 680 exemplaires comprenant ces trois versions de la Type 57, dont 150 cabriolets 4 places baptisés « Stelvio ». Ce cabriolet pouvait rouler jusqu’à 180 km/h.

Photos : 4Legend.com

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

1 Comment

  1. Pingback: TCE 2018 – Bugatti Type 57C Stelvio Cabriolet Gangloff de 1938 | 4Legend.com – AudiPassion.com

Leave a Reply