ad-728-rotation
ad-728-rotation
RUF CTR 3 ClubSport au salon de Genève 2018

RUF CTR 3 ClubSport au salon de Genève 2018

ad-728-mannes

Le constructeur allemand RUF Automobile a exposé au salon automobile de Genève 2018 l’un de ses modèles les plus désirables et sportifs : la RUF CTR 3 ClubSport développant 777 ch (571 kW). Cette RUF est la plus radicale jamais produite, s’inspirant des voitures prototypes engagées aux 24 Heures du Mans.

En avril 2007, RUF a dévoilé le CTR 3 à Bahreïn. Alors que les deux premières générations de CTR avaient encore leurs moteurs à l’arrière, ce nouveau CTR 3 ClubSport a évolué pour avoir un moteur en position centrale pour une meilleure répartition du poids et de meilleures performances. Cependant, la RUF CTR 3 a un point en commun avec ses deux prédécesseurs : une conduite pure.

Le CTR 3 procure au conducteur une expérience de conduite unique et très sportive. La conception de cette voiture à moteur central permet d’offrir un équilibre exceptionnel et une maniabilité agile, tandis que l’empattement plus long offre une meilleure stabilité de conduite à haute vitesse.

La carrosserie du CTR 3 ClubSport est unique, développée de zéro. On reconnaît une filiation avec Porsche mais cette voiture est loin d’être construite sur une base Porsche.

Elle a été aérodynamiquement conçue pour la grande vitesse. L’acier galvanisé est utilisé pour la structure avant et l’habitacle. Le moteur et la transmission sont fixés sur un châssis et une structure tubulaire modulaire. L’habitacle est protégé par la dernière version du célèbre arceau RUF intégré dans le montant A et dans le cadre tubulaire. Les portes, avec des poutres de protection contre les chocs latéraux, et le capot avant sont en aluminium.

Extérieurement, l’extrémité avant basse et large du CTR 3 ainsi que les ailes qui montent abruptement forment un aspect athlétique. Avec la design spécifique des ailes et un montant A très bas, le pilote du CTR 3 a l’impression d’être dans une voiture de course avec une position de siège très basse avec un petit pare-brise.

Le concept de cette voiture de sport classique a mûri dans la tête d’Alois Ruf depuis longtemps. Avec son équipe de design et d’ingénierie, il a su faire naître son idée. RUF a près de 40 ans d’expérience avec les moteurs boxer turbo.

Sous la carrosserie en carbone et en kevlar, divers composants de haute performance sont utilisés. Le moteur Flat 6 biturbo de 3,8 litres du CTR 3 ClubSport développe une puissance de 777 ch (571 kW) à 7000 tr/min. Son couple maximal est de 980 Nm à 4000 tr/min. Cette puissance est transmise aux roues arrière par l’intermédiaire d’une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports ou d’une boîte à double embrayage à 7 vitesses en option. La vitesse maximale du CTR 3 Club Sport est de 380 km/h.

Cette conception de moteur combine une construction compacte avec de hautes performances. Chaque turbocompresseur est équipé d’un intercooler qui est placé devant chaque roue arrière.

Le coupé à moteur central a un centre de gravité bas et est construit très bas. La construction de l’essieu arrière comprend des ressorts horizontaux et des amortisseurs. Le CTR 3 ClubSport adopte également un grand aileron arrière fixe en carbone.

RUF automobile a choisi Michelin afin d’équiper en pneus ses différents modèles, et notamment le CTR 3 ClubSport. Ce dernier est équipé de jantes en aluminium RUF en 19 et 20 pouces à écrou central, chaussées de pneus Michelin Pilot Sport 4 S ou Pilot Sport Cup 2 : 265/30 ZR 19 à l’avant et 345/30 ZR 20 à l’arrière.

Depuis plus de 10 ans, 29 exemplaires ont été produits et deux modèles sont en cours de construction, portant ainsi sa production totale à 31 CTR 3 (tous dérivés confondus).

Photos : 4Legend.com

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply