ad-728-rotation
ad-728-rotation
TCE 2018 – Porsche 914/6 GT Werkswagen « S-U 4732 » de 1969 – L’une des 4 voitures d’essais construites

TCE 2018 – Porsche 914/6 GT Werkswagen « S-U 4732 » de 1969 – L’une des 4 voitures d’essais construites

ad-728-mannes

Des voitures attirent le regard lors de salons automobiles comme le Techno Classica 2018 qui s’est tenu à Essen. C’était le cas de cette Porsche 914/6 GT Werkswagen de 1969 qui a été utilisée par Porsche en interne en tant que prototype pour la course automobile.

Histoire de la Porsche 914/6 GT – Un modèle de course construit sur la base de la 914/6
En 1970, la Porsche 917 dominait les courses et 25 exemplaires avaient précédemment été homologués par la FIA. L’image de Porsche en course fut excellente. Alors pourquoi ne pas utiliser l’image sportive de Porsche pour booster les ventes de la VW-Porsche 914? Faire des affiches avec les Porsche 917 et 914 côte à côte ne suffisait pas. La 914 devait avoir sa propre identité et une histoire à raconter.

L’idée de Porsche était simple : en faire une série spéciale taillée pour la course automobile. La Porsche 914/6 GT était ainsi née sur la base du modèle le plus puissant : la Porsche 914/6, propulsée par un Flat 6 de 2.0 litres dont la puissance est passée à 220 ch. Ce véhicule était officiellement une Porsche 914/6 de série qui a reçu le pack racing M471. Pour mettre ce nouveau modèle en avant, Porsche a réalisé treize exemplaires et un prototype, construits directement chez Porsche à l’usine de Zuffenhausen. Chaque modèle construit portait les numéros de châssis de la production de 914/6 de l’époque. Ces modèles sportifs ont ensuite été homologués par la FIA dans la catégorie spéciale GT, portant ainsi désignation 914/6 GT.

En 1969 et en 1970, le département compétition de Porsche a ainsi construit quatorze modèles 914/6 « spéciales » nommées Porsche 914/6 GT. Elles étaient destinées à l’écurie Porsche officielle : un véhicule prototype, quatre voitures d’essais, deux voitures de reconnaissance pour la course Targa Florio, trois voitures pour le Marathon de la Route, trois pour le Rallye de Monte Carlo et une pour le Rallye du RAC.

Les trois Porsche 914/6 GT du rallye Monte Carlo 1971 furent pilotées par Ove Andersson, Bjorn Waldegaard et Gérard Larrousse. Sur les trois voitures engagées au Monte Carlo, celle de Waldegaard a été détruite et celle d’Andersson a été vendue à Recaro puis transformée sous forme de la fameuse voiture d’assistance circuit de Linge. La dernière, celle pilotée par Gérard Larousse a survécu et a été vendue aux enchères en 2009 au salon Rétromobile.

Porsche a construit pour des clients quarante et un modèle de Porsche 914/6 GT et de modèles dotés du kit M471 entre 1970 et 1972. Quatorze autres modèles de Porsche 914/6 GT ont aussi été construits par des concessionnaires et par des écuries comme Kremer et même par des particuliers entre 1970 et 1971.

La Porsche 914/6 GT étaient disponibles en trois versions: un modèle de base pour la route et les courses, une version de course sur circuit et un modèle de rallye.

La Porsche 914/6 normale coûtait 19 980 DM, la 914/6 GT coûtait 24 480 DM et la version 914/6 GT de course coûtait 44 480 DM. La version de rallye était proposée au prix de 38 480 DM.

Tous les modèles étaient équipés du moteur à six cylindres de 2 litres Type 911/25 dont le carter était en magnésium, doté de carburateurs Weber et d’un double allumage. Avec un alésage de 80 x 66 mm et une cylindrée de 1991 cm3, le moteur développe 220 ch à 7800 tr/min. Mais d’autres éléments diffèrent considérablement comme les chemises, les culasses, les arbres à cames, le vilebrequin, les bielles et les pistons. La compression est aussi beaucoup plus élevée.

La transmission Type 901 était manuelle à 5 rapports alors que les freins étaient issus de la 911. Pour la version de course, les freins étaient ceux la Porsche 908. Des amortisseurs sport spéciaux et une géométrie d’essieu modifiée ont complété les équipements. Les jantes aux rebords forgés Otto Fuchs, de sept et huit pouces de large, reposaient sous les ailes qui avaient été élargies de cinq pouces par rapport à la Porsche 914/6 de série. La version racing de la 914/6 GT disposait d’un réservoir de carburant de 100 litres qui remplissait le coffre avant avec la roue de secours située devant. Sa vitre arrière était en plexiglas afin de gagner un peu de poids. Le poids de la 914/6 GT est de 880 kg avec une longueur de 3985 mm. Le capot avant est en matériau léger.

Porsche 914/6 GT Werkswagen de 1970 – châssis 914 043 0983
La Porsche 914/6 GT Werkswagen (voiture d’usine – châssis 914 043 0983) porte le numéro de projet 914/43 . Construite en 1969 à l’usine et portant une teinte Orange Signal, elle fut immatriculée à l’origine « S-U 4732 ».

Elle a servi de voiture d’essais pour l’usine, notamment en vue de se préparer la course « Marathon de la Route ». Elle est motorisée par un Flat 6 de 2.0 l développant 220 ch.

Elle fait partie des quatre Porsche 914/6 GT construites spécifiquement pour réaliser des essais sur circuit. Fin 1970, elle fut vendue à M. Elandland. Il a fait des courses sur circuit avec cette voiture ainsi que des courses de côte de 1971 à 1975.

La voiture a ensuite été stockée pendant plus de 22 ans. Par la suite, il s’en est séparée pour la vendre à un membre du club Porsche 914-6 qui l’a restauré, a couru avec et l’a finalement vendue à l’ancien propriétaire qui l’a cédé à la société la vendant actuellement.

Ce modèle est complet, en très bon état. Son moteur et sa boîte de vitesses manuelle ont été refaits en 2012 par la société Rugen. La voiture n’a parcouru que 500 km depuis. Elle était proposée à la vente au prix de 495 000 euros par Martin Kölnberger Classic Cars.

Photos : 4Legend.com / D.R.

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply