ad-728-rotation
ad-728-rotation
TCE 2018 – Porsche Beutler Coupé de 1958 – La Beutler Special sur base de Porsche 356

TCE 2018 – Porsche Beutler Coupé de 1958 – La Beutler Special sur base de Porsche 356

ad-728-mannes

Beutler, cela ne vous dit rien? C’est normal. Ce modèle est à la fois assez méconnu et très rare. La Porsche Beutler a été construite de 1957 à 1959 sur la base de la Porsche 356 à 5 exemplaires en version Coupé et à 1 seul exemplaire en version cabriolet (surnommé Pur Sang) par le carrossier suisse Beutler. L’un des 4 rares modèles Porsche Beutler Coupé survivants connus à ce jour était exposé au salon Techno Classica 2018 à Essen : il s’agissait de la Porsche Beutler Coupé de 1958 de couleur jaune avec un intérieur vert, portant le numéro 1154/58. Je vous présente en exclusivité l’histoire de cette première Porsche Coupé à 4 vraies places.

Connaissant ce type de modèle depuis quelques années et ayant pu voir l’un des rares modèles survivants, celui appartenant au Groupe Volkswagen (vidéo ci-dessus) et exposé au Zeithaus de l’Autostadt à Wolfsburg, datant de 1957, de couleur marron avec un toit gris, qui était exposé au salon Techno Classica 2010, ce fut une grande surprise d’en découvrir un second modèle et de pouvoir enfin le contempler de fond en comble grâce au Centre Porsche Gelderland qui l’exposait sur son stand.

Une collaboration entre Beutler et Porsche née en 1948
La première voiture produite par Porsche était la 356, d’abord fabriquée en Autriche à Gmünd où la carrosserie entièrement en aluminium était façonnée à la main puis ensuite dans la nouvelle usine de Stuttgart où la carrosserie était ensuite faite en acier avec l’aide de Reutter.

L’histoire de Beutler avec Porsche a débuté à l’automne 1948 lorsque Porsche avait passé commande pour la réalisation de six cabriolets basés sur la Porsche 356. Beutler était une société suisse basée à Dürrenast (Gwattstrasse 40-42) à côté de Thune et gérée deux frères : Fritz et Ernst Beutler. A l’origine, Porsche voulait que Beutler l’aide à réaliser les 50 premiers modèles en aluminium. La société n’étant pas taillée pour, Beutler a refusé le projet. Les frères Beutler pensaient que leur usine était trop petite pour la production exigée par Porsche.

A l’inverse des cabriolets fabriqués par Reutter à partir de 1950 à côté de Stuttgart, les cabriolets Beutler commandés par Porsche avaient une carrosserie en aluminium, une capote souple entièrement rétractable et des inscriptions sur le capot avec des lettres séparées.

Le premier cabriolet Beutler est apparu au salon automobile de Genève 1949 tandis que le dernier modèle a été livré à l’agent Porsche (Blank) à Zurich en août 1949. Ces cabriolets se vendaient très facilement et rapidement, pour un prix de vente de 15 500 Francs suisses. Le marché suisse était un important marché pour Porsche à ses débuts : sur les 50 premières Porsche 356 fabriquées à Gmünd (en aluminium), 12 ont été vendues en Suisse. Sur ces six cabriolets fabriqués par Beutler, il existe aujourd’hui un seul en état de rouler.

Une nouvelle collaboration en 1957 avec la Porsche Beutler Coupé
Porsche n’avait pas oublié que Beutler l’avait aidée dans des moments difficiles en étant un bon partenaire. Pour cette raison, Porsche a commandé à Beutler en 1957 quelques modèles expérimentaux basés sur la Porsche 356, modèle qui est devenu très populaire et que Porsche voulait en élargir la gamme. Entre ces deux commandes, les deux frères ont fabriqué des breaks et des fourgons Beetle, et même un pick-up, ainsi que des voitures spéciales pour Jaguar, Bristol, mais aussi pour BMW, Bugatti et d’autres marques  automobiles. Des coupé Beulter sur une base VW ont également été produits.

En 1957, ils ont ainsi reçu une autre commande pour un certain nombre de voitures sur la base des Porsche 356 A & B. Cinq pour être précis! Le coupé jaune à quatre places présenté ici est l’un de ces premiers exemplaires avec celui appartenant à Volkswagen (marron et gris). Ce modèle spécial, aussi connu sous le nom de Beutler Special, avait des badges Porsche sur la carrosserie et à l’intérieur de l’habitacle avec le consentement de Ferry Porsche.

Ferry devait sans doute s’intéresser à la réaction du public suite à la présentation d’une Porsche carrossée différemment et dotée de quatre places. Les clients qui achetaient une Porsche 356 remontaient régulièrement leur souhait d’avoir une voiture plus grande.

La première Beutler Special a fait ses débuts au salon automobile de Genève 1957. Il s’agissait d’un élégant coupé à 4 places et à 2 portes, ayant quelques traits de ressemblance avec la Borgward Isabella.

Pour la version Coupé, Beutler avait modifié des pièces provenant de la VW Coccinelle et de la Karmann Ghia. Beutler avait également utilisé le plancher de la VW Beetle tandis que le moteur Flat 4 Boxer de 1582 cm3 de 60 ch (puis 75 ch) refroidi par air, la boîte de vitesses synchronisée à quatre rapports, le châssis et les freins à tambour en aluminium ainsi que de nombreuses pièces provenaient de la Porsche 356.

On retrouve ainsi un levier de vitesses et des pédales de VW Beetle.

La section avant de le Porsche Beutler Coupé était identique à la Porsche 356 alors que les côtés et l’arrière était modifiés par Beutler. Beutler a commercialisé ce modèle à partir de 1957 avec la bénédiction de Porsche. La production de la Porsche Beutler Coupé (uniquement sur commande) était d’environ 10 modèles par an entre 1957 et 1959 sur la base des Porsche 356 A et B.

La carrosserie était entièrement en aluminium. Au total, 28 modèles ont été fabriqués de 1957 à 1962 en version Coupé sur base VW et Porsche. Seuls 6 exemplaires Porsche ont été construits : 5 Coupé et 1 Cabriolet. Le coût d’une version Coupé était de  19 750 Francs suisses.

Porsche voulait que la Beutler Special soit construit en série par Beutler avec davantage de ressemblance à la Porsche 356. Les ventes devaient également se faire via le réseau de concessionnaires Porsche de l’époque. Beutler voulait de son côté garder un contact personnel avec ses clients et finalement Porsche a décidé d’abandonner ce projet de coupé à quatre places spacieux qui n’était finalement pas assez intéressant à l’époque pur le constructeur de Stuttgart.

Une version cabriolet unique a été spécialement construite en 1959 pour le Duc Carl von Württenberg (Carl Maria Peter Ferdinand Philipp Albrecht Joseph Michael Pius Konrad Robert Ulrich Herzog von Württemberg). Mais cela fera le sujet d’un prochain article…

Une seconde série de Porsche Beutler à 4 places toujours basées sur la Porsche 356 est entrée en production en 196 avec une face avant plus pointue et moderne ressemblant plus à une 356. Il s’agit là aussi d’un autre modèle qui vous sera présenté ultérieurement. Cette nouvelle génération fait suite à un désaccord avec Porsche et un arrêt de leur partenariat.

Porsche Beutler Coupé de 1958 – Châssis 1154/58
Ce modèle a une histoire assez intéressante. Acheté en Suisse par son ancien propriétaire américain originaire du New Jersey, la voiture a longtemps vécu aux États-Unis où elle a vécu des jours heureux.

Cette voiture a été primée au concours américain d’Élégance de Watkins Glenn à New York en 1958 dans la catégorie de la plus belle voiture sportive, comme en témoigne la plaque d’origine vissée dans le compartiment moteur, sous la plaque Beutler. C’est l’une des voitures Porsche des plus rares jamais construites avec le consentement de Ferry Porsche en personne.

Ce collectionneur américain était un fervent amoureux des voitures à carrosseries spéciales basées sur des modèles Volkswagen. Malheureusement, sa passion s’est estompée par le manque d’attrait du public américain pour ces voitures.

Avec le temps, la voiture commençait à se détériorer. La voiture a ainsi été entièrement restaurée de l’autre côté de l’Atlantique afin de lui redonner sa jeunesse d’antan. Le travail était énorme et fait consciencieusement comme en témoigne l’énorme dossier du véhicule comportant de nombreuses photos de la restauration.

Tout a été démonté car la combinaison de l’aluminium avec le plancher en acier de la Beetle s’est avérée une base idéale pour la rouille tenace.

La seule chose qui n’avait pas besoin d’être restaurée était le bel intérieur vert avec de superbes sièges en cuir. La voiture, d’origine en beige lors de son achât, a été repeinte en jaune Maple (une ancienne couleur Mercedes) car son ancien propriétaire pensait que la voiture serait plus belle ainsi et il n’avait finalement pas tord.

Il y a quelques années, la voiture a été vendue et rapatriée en Europe. Elle est actuellement dans la collection privée de Mark Wegh propriétaire du Centre Porsche Gelderland aux Pays-Bas. Le collectionneur hollandais n’a pas hésité un instant à aller la chercher aux USA et il a même acheté deux autres voitures en même temps : une Wendler Sportster (un modèle spécial sur base de Porsche 356) et une Rometsch Lawrence Coupé, un modèles spécial sur base VW.

Dès que l’on ouvre la porte, on se sent tout de suite comme dans une Porsche : inscription sur Porsche sur le couvercle de la boîte à gants, cadrans de Porsche 356, volant Porsche en bois, clé de contact à gauche du volant, …

Malgré une belle ligne, cette voiture était plus lourde que la Porsche 356 et ses performances s’en ressentait avec le petit moteur 1600 d’origine Porsche. Ce modèle avait 88 820 kilomètres au compteur au Techno Classica 2018. Il était d’ailleurs en vente à un prix  supérieur à 450 000 euros.

5 Porsche Beutler survivantes recensées
A ce jour, 4 Porsche Beutler Coupé sont connues et roulent : la jaune de 1958, la marron et grise de 1957 de l’Autostadt, une rouge en Suisse et une grise aux États-Unis. La Porsche Beutler Cabriolet Pur Sang bleue est aussi roulante et demeure aux États-Unis.

J’adresse une grand Merci à Freek Janssen du Centre Porsche Gelderland pour son accueil, son aide et ses informations.

Photos: 4Legend.com / D.R. / Porsche

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply