ad-728-rotation
ad-728-rotation
Test drive: Audi Q8, le SUV au look sportif

Test drive: Audi Q8, le SUV au look sportif

ad-728-mannes

J’étais impatient de prendre le volant de l’Audi Q8 depuis sa sortie officielle, notre première rencontre et la soirée de présentation. Essayer de donner des qualités dynamiques à un SUV n’est pas simple, je voulais le vérifier en dehors des discours du constructeur et je souhaitais également me rendre compte de l’impact des autres usagers, notamment les propriétaires d’autres SUV au format plus traditionnel.

Le Q8, c’est tout d’abord un SUV très proche du Q7 en taille, mais avec son look de coupé, il donne un regard différent sur cette catégorie de véhicule un peu plus Sport que Utility.

Notre modèle d’essai, mis à disposition par la concession Jean Lain Autosport de Chambéry, est le 50 TDI V6 286 chevaux accouplé à la boîte Tiptronic 8 rapports, il s’agit pour le moment du seul moteur disponible à la commande.

Alors petite parenthèse pour les personnes qui ne sont pas encore au fait de la nouvelle nomenclature des puissances chez Audi, 50 ne signifie pas un moteur 5,0l comme nous pouvons encore l’entendre ou le lire, mais tout simplement que sa puissance est comprise entre 210 et 230 kW. Ce moteur, de 18 chevaux fiscaux, 286 chevaux à 2967 tr/min et 620 Nm à 2250 tr/min est celui qui équipe également l’A8 avec quelques petites différences (600 Nm seulement et une puissance maximum sur un régime légèrement plus haut perché) et prochainement le Q7.

Sur la base du Q7, le tailleur a tout de même modifié les proportions afin d’en faire un modèle qui se démarque de son frère puisque le Q7 est légèrement plus long de 6 cm (4,99m pour le Q8), moins large de 3 cm (2,0m pour le Q8) et plus haut de 3 cm (1,71 m pour le Q8) tout en gardant un empattement quasiment identique (2,99m pour le Q7, 3,0m pour le Q8).

Le bandeau lumineux arrière sur toute la largeur augmente cette perception d’un véhicule visuellement plus bas, et le bandeau noir laqué typique des modèles luxueux de la marque est à mes yeux magnifique. Bon là, sur notre modèle noir Orca, ça ne ressort pas.

Les feux sont particulièrement travaillés.

Installation à bord, on retrouve les derniers codes Audi mais on domine clairement le monde, surtout en mode Offroad avec sa hauteur maximale.

Voici la hauteur du Q8 à sa hauteur maximale en mode Allroad ou Offroad.

Et la hauteur minimale en mode Dynamic. La différence est flagrante, mais au volant, quel est l’impact sur la conduite?

Le mode Offroad restreint l’utilisation de l’Audi Pre sense et inhibe l’utilisation du contrôleur de stabilité ESC. Vous surplombez la route et les autres usagers qui, effet nouveauté plus la hauteur du Q8, ne lâchent pas des yeux la Singleframe imposante du Q8. Le propriétaire du BMW X5 que j’ai croisé, qui a dû remonter son regard pour regarder le Q8, va s’en rappeler certainement pendant longtemps. Le ressenti au volant confirme la hauteur d’évolution du véhicule, au freinage, l’avant plonge bien volontiers et le placement en virage, surtout lors d’enchainements rapides, donne une impression de légèreté dans les suspensions et le volant comme nous pouvons le sentir également en mode Comfort.

A contrario du mode Dynamic avec les suspensions au niveau le plus bas, l’avant stabilise plus rapidement sur les freinages appuyés avec un bon retour d’information dans le volant et les suspensions, pas de surprise Audi souhaite vraiment que les utilisateurs ressentent une certaine différence entre les modes alors qu’avant la frontière restait obscure.

Le train arrière gagne en stabilité face au Q7, le retour dans le siège nous invite à passer plus facilement les courbes plus rapidement. D’autant plus qu’une fois placé au freinage et suite au bon coup de volant, le Q8 ne sort pas de la trajectoire que nous lui donnons et même en accélérant volontairement trop tôt, les quatre roues motrices et la direction intégrale dynamique vous feront sortir sans encombre des virages les plus serrés sans trop déborder sur une autre voie.

En parlant de la direction intégrale dynamique, dès le départ de la concession, elle donne au Q8 l’impression d’être une danseuse étoile. La mise en mouvement est directe et demande une certaine habitude avec un coup de volant bien moins prononcé que nécessaire par rapport à un véhicule non équipé de cette option. En gros et sans exagérer, vous conduisez un Q8 comme une A1 sauf lors des premiers virages où vous donnez trop d’angle par habitude.

En-dessous de 60 km/h, cette direction intégrale dynamique est en opposition de phase (les roues arrière prennent la direction opposée des roues avant) réduisant le rayon de braquage améliorant ainsi la manoeuvrabilité tandis qu’au-dessus de 60 km/h, les deux trains sont en concordance de phase pour plus de stabilité et d’agilité lors d’évitement d’urgence par exemple. A noter que les deux participent à réduire le mal de la route.

Notre essai a été réalisé sur les routes du vignoble de Savoie qui allient des enchainements de virages et aussi de grandes et longues lignes droites, l’occasion de constater que le V6 emmène allégrement le poids de 2220kg avec un 0 à 100 annoncé en 6,3s contre 6,5s pour le Q7 à finition équivalente.

Le Q8 est limité à 5 places contre la possibilité d’en avoir 7 dans le Q7 et le volume du coffre perd 165 litres sans avoir touché à la banquette, mais le Q8, c’est un look vraiment différent avec des ailes plus prononcées et son aspect coupé, bref c’est une belle gueule pour rouler en SUV différent.

Conclusion: le dynamisme du Q8 m’a plutôt bluffé par sa faculté à faire oublier son poids. Il n’a pas que le look de coupé mais toute proportion gardée dans notre parallèle, possède les qualités que l’on peut espérer d’un modèle de cette catégorie face à son homologue plus traditionnel dans la gamme. Et puis c’est un look à la fois bestial à l’avant et plus fin à l’arrière avec des flancs biens musclés.

Nous remercions Cédric Debroux , José Da Costa et la concession Audi Jean Lain Autosport de Chambéry pour le prêt et l’ensemble des informations fournies pour notre essai.

Photos: 4Legend.com

About The Author

Related posts

Leave a Reply