Porsche 965 Prototype L7 de 1988 – Un mulet à moteur V8 Audi

Porsche 965 Prototype L7 de 1988 – Un mulet à moteur V8 Audi

En 1984, Porsche avait lancé un nouveau projet de développement d’une voiture haut de gamme à 4 roues motrices coiffant tous les modèles de la marque : nom de code 965. Sous le nom officiel de 969, cette nouvelle voiture devait être commercialisée à la fin des années 1980 en tandem avec la 911 Type 964, afin de succéder à la 959. Un prototype spécifique a reçu un moteur V8 Audi de 3,6 litres développant 250 ch et issu de l’Audi V8.

Le projet 965 n’a pas été simple et s’est soldé par un arrêt en 1990, une passionnante histoire qui vous sera présentée via un prochain article dédié à la Porsche 965.

En termes de technologie, la Porsche 965 devait succéder à la 959 qui embarquait un nombre impressionnants d’innovations technologiques.

La voiture devait être animée à l’origine par un moteur V6 bi-turbo de 3,4 litres, développant 350 ch et permettant à la voiture pesant 1 435 kg d’atteindre 290 km/h. D’autres moteurs ont été suggérés par la suite.

Le futur modèle vitrine de la marque Porsche pouvait être équipée en option de la fameuse boîte de vitesses PDK à double embrayage.

La 965 se démarquaient par un nouveau calculateur moteur Motronic, un système de recyclage des gaz d’échappement rendant la voiture plus propre et un ordinateur de bord avec la surveillance de la pression des pneus. Elle se reconnaissait extérieurement par un aspect très proche de la Porsche 959, surtout à l’arrière.

Pour tester une solution d’un moteur V8, l’équipe de développement à Weissach a créé la Porsche 965 Prototype L7 en 1988, en y installant un moteur V8 de 3,6 litres d’origine Audi, celui monté sur la nouvelle berline luxueuse Audi V8 et refroidi par eau. Malgré sa grosse taille, le moteur Audi de 250 ch (184 kW) a réussi à être installé à l’arrière de la voiture, après de nombreuses difficultés. Le moteur a subi après installation une perte de puissance de 16 ch, développant au final 234 ch.

L’un des prototypes a effectué de nombreux tests et des essais de température sur route mais aussi sur circuit à hautes vitesses, comme à Nardo en Italie en novembre 1988 avec le pilote d’essai Dieter Röscheisen. Le moteur avait tendance à chauffer trop, n’étant pas bien refroidi en air, la chaleur s’accumulant à l’arrière, malgré les entrées d’air dans les ailes arrière.

Les performances n’étaient pas au rendez-vous, la vitesse maximale étant de 260 km/h contre les 290 km/h recherchés. En 1988, Porsche travaillait sur un nouveau moteur Flat 6 refroidi à eau, en fracture avec les moteurs refroidis par air de l’époque.

Basé sur une 911 Carrera 4 type 964, ce prototype était surnommé en interne « Black Bomber » à cause de sa peinture noir mat, équipé de phares et d’une grande face avant rappelant les 968 et 964 et les ailes avant la 993.

Les entrées d’air latérales, comme dans les modèles 959 et 964 Turbo S permettant d’apporter de l’air frais au moteur. Le radiateur à eau est à l’avant de la voiture. Les jantes et les pneus montés proviennent de la Porsche 911 type 964.

A l’arrière, les feux sont minimalistes, surmontés d’un énorme aileron fixe rappelant l’arrière de la 959.

L’intérieur est le même qu’une 911 type 964, avec des sièges en tissu. Le compteur de la Porsche 965 Prototype L7 de 1988 indique 4 576 kilomètres, assez pour se faire un réel retour du moteur V8 Audi.

Des inscriptions manuscrites sur une bande adhésive sont présentes sur le tableau de bord, tout comme un bouton d’arrêt d’urgence, en-dessous sur le tunnel central.

Un commutateur rotatif permet de choisir sa motricité et des sélecteurs permettant d’affiner la distribution de puissance entre l’avant et l’arrière.

En mai 1988, Porsche a arrêté le nom définitif du modèle : la Porsche 969. Ce nom/chiffre a été choisi pour lui donner un air de famille avec le modèle ultra-exclusif 959.

Les coûts de développement étant très élevés et le changement de direction à la R&D fin 1988 avec l’arrivée du Dr Ulrich Bez, ont eu raison du projet qui a dû être stoppé en 1990. Porsche a changé de stratégie et le projet 965 est resté longtemps méconnu du public.

Au total, 16 prototypes ont été construits dont un avec le moteur V8 Audi. C’est ce dernier prototype qui a été gardé par Porsche afin de témoigner de cette époque, les 15 autres ayant été détruits en janvier 1989.

Les résultats obtenus lors des essais ont profité à de futurs modèles, notamment les Boxster et 911 Type 996.

Photos : 4Legend.com / Porsche / Autobild / DR – Vidéo : Porsche

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply