Vente de la seule Porsche Type 64 survivante

Vente de la seule Porsche Type 64 survivante

La Porsche Type 64 n’est pas un modèle Porsche en tant que constructeur de voitures officialisé en 1948 mais sa conception a été réalisée par le Prof. Ferdinand Porsche en 1939 en se basant sur une KdF-Wagen. Cet exemplaire est d’ailleurs le seul qui a survécu à la Seconde Guerre Mondiale et va être proposé à la vente lors de la Car Week à Monterey (Californie) du 15 au 17 août 2019.

Une voiture conçue pour la course Berlin-Rome 1939
En 1938, le bureau d’études Porsche, dirigé par le Prof. Ferdinand Porsche a été mandaté par Volkswagen (via le gouvernement allemand dirigé par Adolf Hitler) pour concevoir une voiture de course basée sur lae Type 60 Volkswagen : le Type 64 (aussi nommé Type 60K10). L’objectif était de vanter les mérites de la voiture du peuple – la KdF-Wagen (Kraft durch Freude Wagen), quoi de mieux que d’engager des voitures de course dans une épreuve de longue distance comme la course « Berlin – Rome » en septembre 1939, longue de plus de 1 500 km.

L’équipe technique de Porsche a travaillé sur ce projet jusqu’au printemps 1939. La majorité du parcours de la course devait se dérouler sur des autoroutes neuves (les fameuses Autobahn) permettant de rouler à 130 km/h. L’aérodynamique est ainsi important et justifié pour cette course tout comme sa légèreté grâce à sa carrosserie en aluminium : 600 kg. Les roues étaient recouvertes par des éléments de la carrosserie amovibles.

Bien que le Type 64 partage la même transmission et la même suspension que la Volkswagen originale, il est par ailleurs très différent. Le châssis et la carrosserie en alliage rivetée utilisent la technologie aéronautique de la Seconde Guerre mondiale.

Des innovations techniques, notamment au niveau du châssis, ont utilisées et seront reprises plus tard sur les voitures de sport Porsche.

Ce véhicule pouvait atteindre une vitesse de 140 km/h du fait de sa légèreté, son design et son moteur Flat 4 refroidi par air de 1 131 cm3 développant 33 ch (24 kW), plus puissant que celui de la Kdf-Wagen. Ce coupé était ainsi en avance sur son temps.

Nouvelle vie des voitures
Alors que la première des trois voitures était terminée avant le début de la course Berlin-Rome, la Seconde Guerre Mondiale a été déclarée par l’Allemagne. L’intérêt du gouvernement s’était subitement orienté vers les véhicules militaires, domaine où Porsche avait activement participé.

Au total, trois exemplaires du Type 64 ont été construits par Reutter entre 1939 et 1940. Vu que les voitures n’avaient plus d’utilité pour le sport automobile, les trois modèles ont été utilisés par le bureau d’études Porsche pour des transports rapides sur des longues distances entre Stuttgart et Berlin.

Le fils de Ferdinand Porsche, Ferry, a décidé d’utiliser ces voitures pour tester les dernières innovations, qui permettront de lancer la marque Porsche aux lendemains de la guerre et de concevoir la Porsche 356.

Après le premier modèle terminé au printemps 1939, un deuxième exemplaire du Type 64 a été achevé en décembre 1939 et la troisième voiture en juin 1940, avec le châssis de la première voiture endommagée à la suite d’un accident survenu avec le directeur général de Volkswagen à son volant.

Histoire de la seule survivante
Le troisième modèle Type 64 (châssis 38/41 et moteur 38/43) a été retenu comme voiture familiale personnelle et conduit de manière intensive par Ferry et Ferdinand Porsche. Lorsque la société a été contrainte de déménager son siège à Gmünd, en Autriche, de 1944 à 1948, elle a été conservée aux côtés du deuxième Type 64 sur le domaine familial de la ville autrichienne de Zell-am-See.

Après la guerre, un seul exemplaire a survécu : le 3ème modèle ayant été utilisé par la famille Porsche. C’est d’ailleurs sur ce modèle que pour la première fois le nom Porsche a été appliqué via des lettres en relief. La voiture a été immatriculée en 1946 sous le nouveau nom de la société Porsche.

En 1947, des travaux de restauration ont été commandés par Porsche et complétés par la carrosserie italienne Pininfarina basée à Turin jusqu’en 1948. Près d’un an plus tard, Porsche présentait la 356 Nr. 1 Roadster, sur la voie publique à Innsbruck, avec le Type 64 à ses côtés. Le pilote privé autrichien Otto Mathé a bouclé les tours de démonstration du Type 64 et est tombé amoureux de la voiture, qu’il a achetée à Porsche l’année suivante. Il a connu une carrière couronnée de succès avec la voiture dans les années 1950 – le tout premier à utiliser un produit Porsche – et l’a gardée pendant 46 ans jusqu’à sa mort en 1995.

En 1997, la Porsche Type 64 a changé de mains pour la deuxième fois seulement en six décennies et est apparu lors d’une poignée de courses de voitures anciennes avec son troisième propriétaire, le Dr. Thomas Gruber de Vienne, incluant Goodwood et le Austrian Ennstal Classic. Le Dr. Gruber est l’auteur du célèbre livre « Carrera RS » et l’un des spécialistes les plus respectés de Porsche dans le monde.

Dans les années 2000, la voiture a été acquise par le 4ème propriétaire qui l’a propose à la vente via RM Sotheby’s. de nombreuses pièces de rechange d’origine ainsi qu’un grand dossier composé d’images et de documentations historiques.

La voiture a connu diverses teintes de sa carrosserie : noire, puis gris argent et enfin turquoise.

Cette vente représente une belle opportunité pour le Porsche Museum de récupérer cette voiture historique. Mais à quel prix?

Photos : RM Sotheby’s / Porsche / DR

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply