Genève 2017 – RUF CTR2 de 1997

Genève 2017 – RUF CTR2 de 1997

ad-728-mannes

10 ans après avoir présenté la RUF CTR Yellow Bird en 1987, le préparateur Porsche basé à Pfaffenhausen – RUF – a présenté sa deuxième génération de CTR : la RUF CTR2 de 1997. L’un des exemplaires était exposé au salon automobile de Genève 2017 afin de célébrer les 30 ans de la CTR et de dévoiler le nouveau modèle : la RUF CTR 2017.

À l’automne 1996, une célébration s’est déroulée au siège de RUF à Pfaffenhausen qui a marqué la fin du développement final de la CTR2, exactement dix ans après la CTR originale. La RUF CTR2 était basée sur la génération 993 des modèles Porsche 911. La RUF CTR2 devait maintenir la tradition du cercle des voitures ayant dépassé les 200 mph (soit 322 km/h) – « 200+ mph Club » -, comme l’a commencée RUF en 1984. Rapidement, une nouvelle série limitée a été produite : la deuxième génération de la CTR.

La RUF CTR2 était disponible en propulsion et même en 4 roues motrices en option, avec des sièges baquets, des ceintures de sécurité à cinq points, de plus grands freins, un arceau cage intégré (IRC – Integrated Roll Cage ), un gros aileron arrière bi-fonctionnel (aileron + entrée d’air pour mieux refroidir le moteur) et une version de course du moteur Flat 6 de 3.6 litres bi-turbo, refroidi par air. La puissance développée est de 520 ch (382 kW) à 5800 tr/min. Son couple maximal est de 685 Nm à 4800 tr/min. La CTR2 a une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports.

La RUF CTR2 a été l’une des voitures de série les plus rapides au monde capable de surpasser à la fois la Ferrari F50 et la Jaguar XJ220. Sa vitesse maximale est de 340 km/h avec un poids de 1340 kg.

Pour prouver les capacités de sa nouvelle voiture, Alois Ruf a engagé en 1997 à la course de cote de Pikes Peak (Pikes Peak Hillclimb) deux prototypes spéciaux de CTR2 Yellow Bird, des versions Sport ayant pour nom de code « CTR2sport ». Ces 2 voitures de courses, développant 702 ch (523 kW), ont été rigoureusement construites pour respecter à la fois les règlements de la FIA et de Pikes Peak. Elles étaient pilotées par les frères Steve Beddor et David Beddor. Contrairement aux autres concurrents, les deux voitures n’étaient pas seulement modifiées pour la course, mais elles étaient aussi homologuées pour rouler sur la route avec des papiers bien en règle et des plaques d’immatriculation.

Afin de monter la polyvalence de la voiture, elles ont été conduites sur la route jusqu’à la ligne de départ de la course. Les performances de la RUF CTR2sport ont été démontrées suite à la vicroire de Steve Beddor qui a terminé 1er aux qualifications générales. Il a terminé 2e au classement général de la course, tandis que son frère David, (dans la deuxième RUF) a terminé à la quatrième place. Par la suite, Steve Beddor a remporté le Virginia City Hill Climb à 3 reprises tout en accumulant jusqu’à 20 autres 1ère place à des courses aux États-Unis.

La RUF CTR2 a été produite à seulement 29 exemplaires. L’un de ces rares exemplaires de la RUF CTR2 Sport, de couleur jaune, rappelant la Yellow Bird, a été vendue en février 2017 lors d’une vente aux enchères à Paris.

            

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

1 Comment

  1. Pingback: Genève 2017 – RUF CTR Yellow Bird de 1987 | 4Legend.com – AudiPassion.com

Leave a Reply