IAA 2017 – Audi RS 4 Avant bleu Nogaro : pas assez agressive

IAA 2017 – Audi RS 4 Avant bleu Nogaro : pas assez agressive

ad-728-mannes

La quatrième génération d’Audi RS 4 (type B9) a fait sa première mondiale au salon automobile de Francfort (IAA 2017) aux côtés de l’Audi R8 V10 RWS. Audi Sport a choisi de l’exposer en couleur bleu Nogaro pour rendre hommage à la première génération qui a rendu célèbre cette version sportive: l’Audi RS 4 Avant B5. Mais Elle manque de d’agressivité et de puissance…

L’Audi RS 4 Avant B9 a été dévoilée durant la conférence de presse Audi Sport par Stephan Winkelmann, Directeur Général d’Audi Sport GmbH.

La nouvelle Audi RS 4 est le véhicule le plus puissant et sportif de la gamme A4 actuelle. Son moteur V6 2,9 l biturbo – développé en collaboration avec Porsche et présent dans la Porsche Panamera – développe une puissance de 450 ch et un couple maximal de 600 Nm, soit 170 Nm de mieux que l’ancienne génération. Cette puissance est fournie aux 4 roues via la transmission intégrale quattro avec la boîte Tiptronic à 8 rapports. Le différentiel sport arrière est disponible en option afin d’accentuer sa sportivité.

Par rapport à sa devancière, elle fait un bon en avant en terme de technologies et même de sportivité. Mais pas assez pour contrer l’une des concurrentes principales qu’est la Mercedes C63 AMG. La BMW M3 propose la même puissance : 450 ch.

Avec le retour du moteur V6 biturbo, on pouvait espérer qu’Audi montre enfin qui est le roi. 450 ch, mais ils sont fous chez Audi Sport!!! On doit bien rigoler chez AMG avec la C63 développant 476 ch en version de base et 510 ch en version C63 S.

Étant client d’Audi depuis 20 ans et ayant actuellement une Audi RS 4 Avant B7 avec 420 ch en V8, je ne suis pas prêt de la revendre. Cela devient du grand n’importe quoi chez Audi depuis quelques temps. La marque n’est plus aussi audacieuse qu’auparavant et les voitures manquent de plus en plus de caractère.

Il suffit de se rapprocher de cette nouvelle Audi RS 4 Avant et de monter à bord pour voir que c’est une bourgeoise avec une touche de sportivité. Certes elle est sportive et fonctionnelle mais pas du tout agressive comme devrait l’être une Audi RS.

La première Audi RS 4 était bestiale avec sa carrosserie bodybuildée et son moteur V6 biturbo de 380 ch qui a été parfois très fortement préparée au delà de 600 ch. A l’intérieur, la sportivité se ressentait, notamment avec le Pack Sport proposé en option.

Avec la deuxième génération (B7), Audi avait mis le paquet en sortant des équipements sportifs comme le fameux bouton Sport commandant le mode sport, les sièges baquets, le cuir retourné proposé en options sur le volant, le levier de vitesse et la poignée de frein à main, les freins avant carbone céramique, un design extérieur très agressif, …

Avec la 3ème génération (B8), Audi s’est calmé. La puissance est passée à 450 ch en gardant le moteur V8 mais en installant une boîte Tiptronic balayant la boîte manuelle de la précédente génération. La voiture a commencé à s’assagir (cf article essai et comparatif de ces 2 générations d’Audi RS 4 Avant de couleur jaune Imola).

Cette dernière génération a repris du poil de la bête en adoptant des éléments extérieurs plus sportifs rappelant des voitures de course légendaires comme l’Audi 90 quattro  IMSA GTO : éléments en fibre de carbone tout autour de la voiture et prises d’air plus importantes sur la face avant et à côtés des phares. L’arrière est aussi beaucoup plus agressif que la précédente version tout comme les ailes mieux sculptées.

Sur ce point, Audi Sport a fait un bon en avant rendant ce modèle plus sportif et exclusif, mais cela ne suffit malheureusement pas. La voiture n’a pas la puissance en rapport à sa filiation sportive.

Quand on prend place derrière le volant du nouveau modèle, la déception est immédiate. On dirait un modèle S « classique » avec des applications en carbone. Même le volant en cuir perforé n’est pas représentatif du modèle. Il manque des touches sportives et plus agressives. C’est la même chose avec l’Audi RS 5 qui a le même tableau de bord.

Lors du précédent salon de Francfort 2015, la nouvelle Audi A4 y avait été présentée aux côtés du nouveau S4. Sébastien avait écrit un article soulignant la perte d’identité des modèles sportifs, trop proches de la finition S line.

Avec la présentation récente des Audi Sport Performance Parts par Audi Sport, espérons que des éléments plus sportifs seront proposés comme un pack Sport et une version « plus » avec une augmentation de puissance dépassant les 520 ch.

Les préparateurs se frottent les mains : de nombreux clients d’Audi RS 4 feront appels à eux afin d’avoir des puissances dépassant les 520 ch voire les 550 ch tout en gardant une fiabilité de la voiture.

Photos: 4Legend.com

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply