Livre « Imsa 1969-1989 : The Inside Story of How John Bishop Built the World’s Greatest Sports Car Racing Series »

Livre « Imsa 1969-1989 : The Inside Story of How John Bishop Built the World’s Greatest Sports Car Racing Series »

L’éditeur américain Octane Press a publié en 2019 une petite pépite sur les deux premières décennies de l’histoire de l’IMSA (International Motor Sports Association) créée en 1969 par John Bishop et de ses célèbre courses où notamment des voitures Porsche s’y sont imposées : le livre « Imsa 1969-1989 : The Inside Story of How John Bishop Built the World’s Greatest Sports Car Racing Series » écrit par Mitch Bishop (fils de John Bishop) et Mark Raffauf.

Histoire des 20 premières années de l’IMSA
L’association internationale des sports motorisés (IMSA – International Motor Sports Association) a été fondée le 23 juin 1969 par John Bishop, avec l’aide du président de la NASCAR, Bill France. Après avoir travaillé durant 12 ans au Sports Car Club of America (SCCA), John Bishop a décidé de suivre sa propre vision de la course automobile professionnelle sur piste en créant l’IMSA et en la gérant de manière familiale avec son épouse Peggy d’abord à Fairfield, dans le Connecticut, puis à Bridgeport, dans le Connecticut. Ce passionné a comblé un manque aux États-Unis avec l’apparition de nombreuses voitures étrangères provenant d’Europe et du Japon : créer des courses automobiles professionnelles pouvant les accueillir dans une atmosphère amicale. Le sport automobile était en plein essor dans les années 1960 avec la construction de nouvelles pistes de course et un engouement toujours aussi croissant.

La première course officielle de l’IMSA a eu lieu le 19 octobre 1969 au Pocono International Raceway, une épreuve de Formule Ford et de Formule Vee qui a attiré 348 spectateurs. Fin 1970, Bishop abandonna ses projets de compétition de voitures monoplaces de type Formule et se concentra en 1971 sur une série de six courses pour les voitures de sport FIA des groupes 2 et 4, ainsi que des berlines «Baby Grand».

Cette série est devenue la série IMSA GT. La R.J. Reynolds Tobacco Company a commencé à sponsoriser ce qui est devenu le le Camel GT en 1972 et la série a rapidement gagné en popularité. La vision de Bishop consistant à ajouter des prototypes de voitures de sport au début des années 1980 s’est avérée être un énorme succès.

En 1981, Bishop a introduit la fameuse catégorie GTP pour les prototypes sportifs, après avoir décidé de ne pas suivre les nouvelles règles du Groupe C de la FIA.

La série a prospéré tout au long des années 1980 et plusieurs des plus grands noms des voitures de sport américaines et internationales se sont affrontés sur les meilleurs circuits routiers nord-américains avec des prototypes GTP Porsche, Jaguar, Ford, Nissan, Chevrolet, Buick, Pontiac, Mazda et Toyota.

Outre les prototypes GTP, le Camel GT comprenait également des prototypes Camel Lights et des compétitions basées sur des véhicules de série dans les catégories GTO, GTU et American GT. IMSA a également accueilli les voitures de course américaines dans le Kelly American Challenge, de petites berlines dans le Champion Spark Plug Challenge, des voitures de série dans le Firestone Firehawk Endurance Championship, des véhicules exotiques dans le Bridgestone Super Car Championship et des voitures Formule dans la série Barber Saab Pro.

En 1989, Bishop a vendu l’organisation aux hommes d’affaires Mike Cone et Jeff Parker. La société a ensuite été transférée à Tampa, en Floride, tournant une page importante de son histoire.

Un livre passionnant sur l’ère de John Bishop
Afin de célébrer le cinquantenaire de l’IMSA, Octane Press s’est intéressé aux 20 premières années de l’une des plus grandes séries de courses de voitures de sport au monde et explique la façon dont John Bishop l’a créée jusqu’à sa vente en 1989. Ces deux premières décennies sont parmi les plus passionnantes de l’histoire de l’IMSA, qui existe toujours aujourd’hui et qui a donné naissance à des catégories devenues mythiques comme le GTP.

Cinquante ans plus tard et après de nombreux rebondissements, l’IMSA est la première association de voitures de course professionnelles en Amérique du Nord, organisant différentes courses et championnats sur les meilleurs circuits aux États-Unis et au Canada. 19 constructeurs (comme Lamborghini et Porsche) et de nombreux  partenaires de longue durée comme (Michelin ou l’ACO) y sont associés pour faire des courses organisées par l’IMSA des évènements automobiles majeurs.

Les auteurs Mitch Bishop et Mark Raffauf racontent en détail la naissance de l’IMSA depuis les années SCCA de John Bishop et la croissance de cette organisation de sport automobile, devenu un grand acteur du milieu en quelques années.

Fils de John Bishop, Mitch Bishop a fait sa carrière depuis plus de 40 ans dans le marketing, les ventes et l’ingénierie logicielle dans la Silicon Valley. En parallèle, il est depuis très longtemps un pilote de course et siège au directoire du Centre de recherche international sur la course automobile à Watkins Glen.

Mark Raffauf a commencé à travailler pour l’IMSA en 1974 alors qu’il n’avait que 16 ans. Il est maintenant son plus ancien employé. Ancien président d’IMSA, il occupe toujours ce poste en tant que directeur principal des opérations de course. Depuis lors, il a occupé plusieurs postes chez IMSA et Grand-Am. Il a occupé divers postes liés à la gestion générale, au développement et à la mise en application de règlements techniques et automobiles, ainsi qu’aux opérations événementielles, sportives et de course.

Ces deux auteurs sont ainsi les personnes parfaites pour raconter l’histoire passionnante de l’IMSA via 12 chapitres démarrant de l’histoire de la famille Bishop jusqu’à la vente en 1989 de l’organisation.

Les autres chapitres se penchent sur les années SCCA, les débuts de l’IMSA, les années GT, l’IMSA RS, l’All-American GT, l’ère Turbo, l’American Challenge Series, le GTP, la drogue, l’argent et la course, la Porsche 962 et enfin les années Nissan.

La coopération entre l’IMSA et la FIA est aussi traitée, cherchant à trouver un terrain d’entente sur les réglementations et les spécifications des véhicules.

Des entretiens avec de nombreux grands pilotes, propriétaires d’équipes, constructeurs automobiles et autres personnalités de l’époque sont la richesse de ce livre inédit et très complet.

La fin du livre met en avant un résumé des chronologies des courses IMSA, des différents vainqueurs des nombreuses catégories de 1971 à 1989 avec les voitures associées.

Mon avis
Ce livre incontournable est une belle surprise permettant d’en apprendre beaucoup sur les débuts de l’IMSA et son évolution avec John Bishop. Les 20 premières années sont très captivantes et très bien relatées par les deux auteurs et accompagnées de nombreuses et superbes photos. Ces dernières ont été habilement disposées afin de compléter le texte.

Le monde du sport automobile est un univers à part et ce livre permet de bien le comprendre.

Pour les fans de Porsche, une partie du livre est consacrée à de nombreux modèles du constructeur de Zuffenhausen qui ont représentés la marque lors de nombreuses éditions avec notamment des Porsche 962 et 911.

Ce livre est aussi un bon moyen de présenter – de façon détaillée et captivante – aux passionnés de courses automobiles du monde entier les courses américaines moins connues.

Un livre de cette qualité ne peut être que recommandé, surtout si vous vous intéressez aux courses automobiles et à la marque Porsche. Ses dimensions et ses informations inédites offrent un historique complet sur les deux décennies des l’histoire de l’IMSA.

Ce livre est disponible auprès de l’éditeur Octane Press, dans les libraires spécialisées et sur Amazon :

Caractéristiques
374 pages
Plus de 370 photos en noir & blanc et en couleur
Auteurs : Mith Bishop & Mark Raffauf
Dimensions : 31 x 27,5 x 4 cm,
Langue : Anglais
Publication : Janvier 2019
Éditeur : Octane Press
ISBN : 978-1-937747-89-3
Prix : environ 91 euros TTC (100 dollars)

Photos : 4Legend.com

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply