15 août 2022

Le groupe Audi atteint l’équilibre grâce à un excellent troisième trimestre 2020

Le groupe Audi atteint l’équilibre grâce à un excellent troisième trimestre 2020

Après un premier semestre très difficile dans un contexte de pandémie du coronavirus, le groupe Audi rattrape désormais son retard opérationnel et financier. Les livraisons et les revenus du troisième trimestre 2020 ont tous deux été supérieurs à ceux de l’année précédente et le résultat d’exploitation est clairement positif. Sur une base cumulative, la société a atteint l’équilibre en termes de résultat opérationnel et a confirmé sa capacité à générer de la trésorerie.

« Dans un environnement économiquement difficile, nous avons réussi à rehausser notre activité opérationnelle au troisième trimestre proche du niveau des dernières années. Audi prouve ainsi sa résilience à la crise du coronavirus et maintient sa capacité financière pour continuer à investir dans les domaines futurs tels que l’électrification et la numérisation »,a déclaré Arno Antlitz, membre du conseil d’administration d’AUDI AG en charge pour les finances et des affaires juridiques.

Grâce à une forte hausse de la demande depuis le milieu de l’année, les livraisons cumulées de 1 187 190 véhicules de la marque Audi au cours des neuf premiers mois (contre 1 357 102 unités en 2019) se sont développées nettement mieux que le marché global, qui a diminué de 20,2%. Les livraisons en Chine ont en fait augmenté de 4,4%. Dans le contexte de la reprise économique sur les marchés clés, la société a livré environ 30 000 véhicules, soit 6,4% de plus au troisième trimestre par rapport à l’année précédente. La demande de modèles Audi en Chine a augmenté de manière significative de 17,8% au troisième trimestre; les livraisons en Europe sont restées au niveau de l’année précédente, tandis que les ventes sur le marché américain sont passées d’un niveau encore bas.

En raison de l’impact négatif de la pandémie du coronavirus sur les marchés et les ventes, le chiffre d’affaires s’élève à 33 264 millions d’euros sur les neuf premiers mois de l’année (41 332 millions d’euros en 2019). Les bonnes performances de vente de modèles individuels tels que l’Audi e-tron entièrement électrique et, dans le contexte d’une forte activité en Chine, la hausse des revenus provenant de la fourniture de kits de pièces pour la production locale ont été des facteurs positifs. La tendance positive du marché au troisième trimestre se traduit également par une augmentation de 1,7% du chiffre d’affaires par rapport au même trimestre de l’année précédente à 12 788 millions d’euros (12 571 millions d’euros en 2019).

Avec un résultat opérationnel de 114 millions d’euros pour les neuf premiers mois (3 239 millions d’euros en 2019), le groupe Audi a clairement dépassé le seuil de rentabilité suite aux pertes liées à la pandémie au premier semestre. Le rendement d’exploitation sur les ventes était de 0,3% (7,8% en 2019). Ajusté des éléments spéciaux de moins 108 millions d’euros liés à l’émission de diesel, le résultat opérationnel s’est élevé à 221 millions d’euros et le rendement opérationnel ajusté des ventes était de 0,7%. Au cours du troisième trimestre couronné de succès, la société a enregistré un bénéfice d’exploitation de 864 millions d’euros (938 millions d’euros en 2019) et un rendement des ventes d’exploitation de 6,8% (7,5% en 2019).

Le résultat financier du groupe Audi a augmenté de manière significative à 1 089 millions d’euros (429 millions d’euros en 2019) en raison de la vente des actions HERE à de nouveaux partenaires de THERE Holding B.V. Rijwijk (Pays-Bas) et de la cession d’une filiale au sein du groupe Volkswagen. Le résultat financier reflète également la hausse des revenus nets d’intérêts et la vigueur des affaires en Chine. Le bénéfice avant impôts de 1 117 millions d’euros au troisième trimestre est supérieur à celui de l’année précédente (1 088 millions d’euros) et s’établit à 1 202 millions d’euros au cours des neuf premiers mois (3 668 millions d’euros en 2019).

Malgré la baisse des bénéfices due à la pandémie, le groupe Audi a généré un cash-flow net de 3 783 millions d’euros, supérieur au niveau élevé de l’exercice précédent (3 271 millions d’euros). Outre la réduction ciblée des stocks, en particulier au deuxième trimestre, et les entrées de trésorerie provenant de la vente de placements, une stricte discipline des coûts et des économies importantes sur les placements non liés aux véhicules ont également contribué au flux de trésorerie net. Arno Antlitz a déclaré : « Nous prenons des décisions tournées vers l’avenir sur où investir et ce qu’il faut laisser de côté. Nous ne réduisons pas du tout sur des projets stratégiquement importants, sur notre portefeuille de produits et en particulier sur notre feuille de route électrique. »

Le groupe Audi est maintenant prudemment optimiste pour le reste de l’année, mais il n’est guère possible d’estimer de manière fiable l’impact de la deuxième vague de la pandémie du coronavirus. Sous réserve de cette évolution, la société s’attend à ce que la tendance positive des livraisons se poursuive au quatrième trimestre. Les livraisons Audi et le chiffre d’affaires du groupe Audi pour l’année complète devraient être nettement inférieurs aux chiffres respectifs de l’année précédente. Le résultat opérationnel devrait être nettement inférieur à celui de 2019, mais clairement positif. Le groupe Audi prévoit désormais un flux de trésorerie net au niveau de l’année précédente.

Téléchargez le détail des résultats financiers d’AUDI AG à la fin du 3ème trimestre 2020

Photos : 4Legend.com / Audi

About The Author

Related posts

Leave a Reply