13 août 2022

Visite de l’ancien musée August Horch en 2001

Visite de l’ancien musée August Horch en 2001

Les origines de la marque premium Audi peuvent être découvertes dans un musée dédié à Zwickau, dans l’Est de l’Allemagne, là où August Horch a installé son usine fabriquant les modèles portant son nom, avant de fonder en 1909 la marque Audi. Rénové au début des années 2000, nous avons pu visiter en 2001 l’ancien August Horch Museum, permettant de se plonger dans les racines de la marque Horch, son histoire et l’apparition de la marque Audi et certaines constructeurs automobiles liés à son histoire comme DKW, Auto Union, IFA / Trabant et Sachsenring.

Nos fidèles lecteurs ont déjà pu découvrir notre visite plus récente du nouveau musée August Horch qui ne cesse de s’agrandir. En 2001, ce musée était beaucoup plus petit et moins connu qu’aujourd’hui avec une entrée beaucoup plus discrète.

L’August Horch museum était découpé en trois grands espaces dédiés chacun à une partie de l’histoire de Horch jusqu’à Sachensenring, marque emblématique de l’ex RDA (République Démocratique Allemagne / Allemagne de l’Est).

En entrant et après être descendus au sous-sol, les visiteurs étaient accueillis par une DKW F1, première voiture à traction qui révolutionna le domaine automobile. DKW, comme Audi, Horch et Wanderer ont formé en 1932 le constructeur Auto Union.

Quelques moteurs des marques d’Auto Union et un moteur rotatif Wankel de NSU étaient exposés dans un couloir menant à une première grande salle.

De nombreux modèles Audi, DKW et IFA (la marque DKW en Allemagne de l’Est) étaient mis en avant côte à côte. La place étant restreinte, les modèles se succédaient sans avoir la possibilité de les contempler entièrement.

De l’autre côté des modèles anciens se trouvaient une belle lignée de modèles Trabant dans différentes configurations.

En remontant à l’étage supérieur, une pièce contenait quelques modèles Audi, Wanderer et DKW intéressants permettant d’expliquer la période où les 4 marques se sont unies afin de créer Auto Union et faire face à la crise du début des années 1930.

Non loin de là se trouvait la pièce la plus importante, chargée d’histoire : la bureau original d’August Horch, aménagé comme dans les années 1930 avec tout son mobilier et quelques documents d’origine.

C’est de là où l’ingénieur et le visionnaire a œuvré pour que les marques Audi et Horch deviennent haut de gamme et avant-gardistes.

La visite continue dans le hall principal du musée qui abrite un grand nombre de véhicules, de moteurs, de documents et de miniatures.

C’est dans cette partie que sont exposés de nombreux modèles Horch et même Wanderer, incluant des véhicules de pompier mais aussi un véhicule de police.

De nombreux moteurs sont aussi présents permettant de découvrir leurs évolutions et leurs tailles parfois importantes.

Un moteur V16 avait une place importante, mettant en avant la participation et les nombreux victoires des voitures de course Auto Union aux Grand Prix européens dans les années 1930.

Aux lendemains de la Guerre, l’Allemagne était coupée en deux : l’Ouest géré par les américains et les anglais, l’Est géré par les russes. Auto Union sentant le vent tournée, a déménagé de Zwickau pour Ingolstadt.

La région de Zwickau a du se reconstruire, suite à de nombreux bombardements.

Malgré de gros dégâts des bâtiments, l’activité automobile a repris dans cette région via la naissance de nouvelles marques comme IFA et Sachsenring.

Une partie du musée était ainsi consacrée à ces marques locales ayant vécu sous l’occupation soviétique afin d’offrir des moyens de locomotion (voitures, tracteurs, camions) plus modernes aux habitants d’Allemagne de l’Est.

Un modèle emblématique est né, devenu très connu et populaire : la Trabant. Une partie de la chaîne de fabrication était exposée afin de comprendre comment étaient fabriqués les éléments de carrosserie en textile pressé permettant d’alléger la voiture, le métal étant une denrée rare.

Un exemplaire unique d’un ancien Camion militaire allemand Horch de la Première Guerre Mondiale prenait une place importante dans le musée.

De nombreux documents, plans et photos d’époque expliquaient l’histoire de toutes ces marques au fil du temps, permettant de bien comprendre le rôle important de la région Saxe dans l’industrie allemande, notamment automobile. Volkswagen y produit d’ailleurs toujours des véhicules dont la nouvelle voiture électrique VW ID3.

Ce musée était déjà très intéressant en 2001, aujourd’hui il l’est encore plus avec des espaces beaucoup plus grands et des modèles encore plus nombreux avec une mise en scène bien réalisée afin de présenter les différentes marques, époques, innovations et même l’engagement en courses automobiles.

Photos : 4Legend.com

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply