30 novembre 2022

Reconstruction de l’unique Bentley Corniche de 1939 par Mulliner

Reconstruction de l’unique Bentley Corniche de 1939 par Mulliner

Bentley a recréé une voiture symbolique, perdue depuis longtemps suite à un accident de la route, un modèle fournissant un lien crucial dans l’histoire des modèles Bentley les plus importants. La reconstruction de la seule Bentley Corniche de 1939 jamais réalisée met en évidence le pédigrée de la marque en matière de design et d’innovation technologique, l’étendue des compétences au sein de la division de personnalisation de Mulliner et relie les légendaires Embiricos 4¼ Litre et Continental Type R.

Seule voiture de ce type aujourd’hui existante grâce aux compétences de Mulliner, la Bentley Corniche a été conçue pour être une version haute performance de la berline MkV, elle-même une avancée technologique qui devait être lancée en octobre 1939.

Le style de la Corniche était un pas en avant radical par rapport aux Bentley traditionnelles des années 1920 et 1930, introduisant la rationalisation afin d’offrir plus de vitesse et de performances, et des modèles d’après-guerre fortement influencés, de la Continental Type R à l’actuelle Continental GT.

La Bentley Corniche originale de 1939
À la fin des années 1930, le pilote grec André Embiricos a commandé une Bentley sportive, basée sur l’ancien châssis de 4¼ Litre. Elle a été conçue par le talentueux designer Georges Paulin et construite par le carrossier français Pourtout. Bien que commandée en privé, elle a été très admirée et secrètement encouragée par les ingénieurs et la direction de Bentley, convaincus que l’usine devrait produire une version plus sportive de la prochaine berline MkV.

Il a été convenu que la Corniche devrait être construite pour étudier l’idée. Elle aurait un châssis léger, construit à partir d’acier plus mince que la norme, équipé d’une version réglée du moteur MkV associé à une boîte de vitesses overdrive créée pour convenir. La Corniche a été construite en collaboration entre Bentley et des tiers tels que Georges Paulin, le designer automobile français qui a conçu la carrosserie et la Carrosserie Vanvooren à Paris qui a fait la carrosserie.

La voiture a été achevée en mai 1939 et essayée sur le circuit de course de Brooklands, où elle a atteint bien plus de 160 km/h – une amélioration significative par rapport à la Bentley MkV de série. La rationalisation commençait à peine à être adoptée sur les voitures de série de l’époque, de sorte que les lignes fluides de la Corniche étaient en avance sur leur temps. Il avait au moins été reconnu que l’énorme radiateur vertical d’une Bentley traditionnelle affectait négativement la vitesse de pointe, et le nez lissé de la Corniche était une réaction directe à cette compréhension.

La carrosserie sans pilier, avec portes avant et arrière à charnières, était également extrêmement innovante pour l’époque, et les courbes compliquées des ailes avant et les roues arrières carénées étaient très éloignés des conceptions typiques de l’époque. Dans la Grande-Bretagne rassurée des années 1930, c’était de la pure fantaisie qui était devenue réalité.

Après Brooklands, la Bentley Corniche (immatriculée GRA270) est venue en France afin d’effectuer des essais routiers, mais en juillet 1939 elle a été endommagée par un bus et est retournée à Vanvooren pour des réparations et des améliorations de carrosserie. Une fois terminé, le 8 août de la même année, elle a été récupérée par un pilote d’essai Bentley, qui s’est dirigé directement vers le dépôt Bentley à Châteauroux où les tests étaient basés. C’est alors qu’il s’approchait du QG qu’une voiture s’est arrêtée devant la Corniche, faisant dévier le pilote d’essai Bentley, heurtant un arbre. La voiture a basculé sur le côté, causant d’importants dommages.

La Corniche devait être exposée aux salons automobiles d’Earls Court et de Paris plus tard dans l’année, il n’y avait donc pas de temps à perdre. La carrosserie a été retirée du châssis et le châssis est retourné à Crewe, tandis que la carrosserie a été envoyée à un atelier de réparation local en France.

La carrosserie de la Corniche a finalement été achevée en France et transportée à Dieppe pour être expédiée chez Bentley en Angleterre. Cependant, une erreur d’administration sur les quais a causé un retard, et alors que la carrosserie de la Corniche était entreposée en attendant d’être expédiée, elle a été détruite lorsque Dieppe a été lourdement bombardée pendant la Seconde Guerre mondiale.

Projet de reconstruction par Mulliner
Le projet a été lancé il y a plusieurs années par des bénévoles de la WO Bentley Memorial Foundation et de la Sir Henry Royce Memorial Foundation, mais a été transféré en interne en février 2018 sous l’œil vigilant du PDG Adrian Hallmark, qui a demandé l’achevement du projet en 2019 pour célébrer le centenaire de Bentley.

« La Corniche de 1939 était une étape claire dans le langage de design de Bentley, ce qui est évident lorsque mis de côté de la plus récenté et maintenant emblématique Continental Type R. C’est une voiture charnière dans l’histoire de Bentley, démontrant que même alors, cette grande marque britannique était à la pointe du design et de la technologie. La superbe reconstitution de la Corniche par Mulliner démontre clairement notre habileté à restaurer les grands modèles du catalogue passé de Bentley et à créer de superbes Bentley modernes et personnalisées. », a déclaré Adrian Hallmark.

Le projet a naturellement été confié à la division Mulliner, où, depuis les années 1970, des voitures uniques ont été construites pour les collectionneurs exigeants et les royautés, y compris deux limousines d’État fabriquées en 2002. Aujourd’hui, les modèles de production sont adaptés et construits selon les spécifications personnelles exigeantes de certains clients.

En tant que premier projet de voiture historique de Mulliner, la Corniche a démontré toute l’étendue des compétences et des capacités de la division en matière de carrosserie et de restauration.

En utilisant uniquement les dessins techniques originaux et les compétences des hommes et des femmes de Mulliner (la division sur mesure et de carrosserie de Bentley), cette Corniche unique a été reconstruite à Crewe en utilisant des composants mécaniques d’origine de Corniche et de MkV et une carrosserie entièrement refaite, identique dans les moindres détails à l’original.

« C’est un effort d’équipe fantastique. Nous avons des artisans hautement qualifiés au sein de Mulliner et autour du reste de Bentley Motors, et ils sont tous très fiers de ce qu’ils ont accompli avec cette voiture. », a déclaré Stefan Sielaff, ancien directeur du design chez Bentley et ancien directeur de Mulliner.

La Corniche a fait sa première apparition publique au Salon Privé du Blenheim Palace en septembre 2019 et a rejoint la flotte Bentley’s Heritage, qui comprend déjà les Bentley 8 Litre et 4½  Litre Birkin Blower, qui seront utilisés et exposés lors d’événements à travers le monde.

Ressusciter une icône
De nombreuses pièces produites pour fabriquer d’autres modèles Corniche ont été conservées jusqu’au début des années 1970 avant d’être vendues à des spécialistes et des passionnés. Puis, en 2001, l’historien de l’automobile et ancien directeur de Bentley – Ken Lea – a décidé d’essayer d’utiliser des pièces d’origine comme base pour une reconstitution de la Corniche.

Le projet était basé à Derby, avec des volontaires rassemblant des informations et des pièces pour assembler le châssis. En 2008, avec le projet à court d’argent, Bentley Motors a fourni une injection de fonds et les travaux ont commencé sur le cadre en frêne et la carrosserie en aluminium avec les carrossiers Ashley & James à Lymington, Hampshire. La carrosserie a été créée à partir des dessins de contour donnés au projet par la famille du designer original de la voiture, George Paulin.

Le projet a continué à progresser lentement jusqu’à ce qu’il soit transféré en interne à Mulliner chez Bentley Motors à la demande du nouveau président-directeur général Adrian Hallmark.

Le projet de recréation de la Corniche a été supervisé par une équipe de quatre personnes : Ken Lea; Robin Peel, responsable du patrimoine; Ian Broomhall, directeur des opérations Mulliner et Glyn Davies, chef des projets spéciaux Mulliner.

De nombreux membres de l’équipe de Mulliner et de l’ensemble de l’entreprise Bentley Motors ont consacré leur temps personnel à travailler sur la Corniche, et le personnel d’autres divisions s’est joint à eux.

L’équipe Mulsanne body-in-white, où les panneaux sont encore formés à la main, a contribué à la finition détaillée des panneaux; le laboratoire de peinture a passé de nombreuses heures à produire des échantillons de couleur de la couleur principale de la carrosserie de l’Imperial Maroon et du flash latéral de Heather Grey à partir des descriptions limitées disponibles; le chef du design d’intérieur, Darren Day, et son équipe ont produit des conceptions CAO pour les sièges et les garnitures de portes, issues de recherches historiques détaillées; et l’équipe de finition Mulliner a travaillé à partir des designs pour créer un intérieur d’époque dans le style typique de Vanvooren, en utilisant la bonne peau Connolly Vaumol, le tissu de l’Ouest de l’Angleterre et le tapis d’un rouleau découvert sur place.

Dans l’atelier Mulliner, le maître charpentier Mulliner Gary Bedson a conçu une cabine à vapeur pour lui permettre de plier des sections de bois pour les entourages de fenêtres intérieurs, passant souvent plus d’une heure à la vapeur juste pour atteindre quelques degrés de courbure supplémentaires. D’autres membres de l’équipe ont travaillé dur pour recréer la calandre avant, en utilisant la CAO pour analyser le flux d’air et concevoir chaque lamelle individuelle, qui ont ensuite été formées à la main par des métallurgistes qualifiés sur une période de trois mois.

Six apprentis Mulliner, dont l’un a même créé un authentique porte-outils pour le coffre de la Corniche, ont également été impliqués tout au long du parcours de la voiture chez Mulliner.

Chaque aspect du projet a retenu l’attention de Mulliner. Des mélanges de peinture spéciaux – nommés Imperial Maroon et Heather Grey – aux garnitures intérieures uniques, les accessoires tels que le plateau à outils et même les plaques de roulement Mulliner sur les fermetures de porte ont été créés à partir de zéro.

Célébrations du centenaire
Le 10 juillet 2019 a marqué le 100ème anniversaire de Bentley – une étape extraordinaire franchie par seulement quelques entreprises dont Audi. Une série d’activités spéciales d’une année a été organisée, avec des célébrations lors d’événements à travers le monde.

Elles présentaient l’évolution automobile de Bentley au cours des 100 dernières années, soulignant son succès mondial actuel et l’avenir passionnant de l’innovation à venir.

Photos : Bentley / DR

About The Author

Related posts

Leave a Reply