ad-728-rotation
ad-728-rotation
Rétromobile 2015 – Horch 853 Cabriolet de 1936

Rétromobile 2015 – Horch 853 Cabriolet de 1936

ad-728-mannes

retromobile-2015-horch-853-008

Artcurial a mis en vente aux enchères une sublime et rare Horch 853 Cabriolet de 1936 qui n’a pas trouvé preneur, malgré une restauration de qualité faite par Lecoq. De plus, cette marque n’était quasiment pas présente lors de cette édition.

retromobile-2015-horch-853-004

En effet, lors du salon Rétromobile 2014,  la société allemande Horch Classic, spécialisée dans le restauration de Horch, exposait sur son stand deux modèles exceptionnels : une Horch 853 Special Roadster carrossée par Erdmann & Rossi de 1937 et une rare Horch 780 Gläser Cabriolet de 1934. C’était leur première venue en France.

retromobile-2015-horch-853-003

Cette année, ce spécialiste était absent alors qu’il est présent à chaque édition du Techno Classica à Essen.

retromobile-2015-horch-853-001

Cela peut se traduire pour un manque d’intérêt des modèles Horch sur le marché français, alors que leurs cotes explosent en Allemagne.

retromobile-2015-horch-853-006

Mais revenons à ce superbe exemplaire français présent sur le stand Artcurial.

Horch est le plus prestigieux des quatre anneaux d’Auto Union, groupe formé en 1932 avec Audi, Wanderer et DKW. Mais avant cet épisode, Horch prend naissance en 1899 sous l’impulsion d’August Horch, qui lui donne son nom avant de quitter l’entreprise pour fonder Audi. Au début des années 1920, le constructeur fait venir Paul Daimler, fils de Gottlieb Daimler, qui va procéder au renouvellement des moteurs de la gamme et introduire en 1926 un huit-cylindres à deux arbres à cames en tête.

retromobile-2015-horch-853-002

La nouvelle gamme élaborée par Daimler amène Horch à intéresser surtout une clientèle fortunée, et c’est vers elle que vont se porter les efforts avec des automobiles toujours plus luxueuses et soignées. En 1930, un nouveau moteur est mis au point, un huit cylindres simple arbre, décliné en deux versions : 450 (4,5 litres) et 850 (5 litres), qui développe 100 puis 120 ch.

retromobile-2015-horch-853-009

Habillés de carrosseries opulentes allant du cabriolet à la limousine fermée, ces châssis vont faire les beaux jours de clients aisés qui en apprécient le confort. En 1932, nouveau rebondissement faisant suite aux difficultés nées de la crise de 1929 : Horch fait alliance au sein d’Auto Union avec les marques DKW, Wanderer et Audi. A peu près à la même époque, Horch lance un nouveau châssis V12, le plus prestigieux de la marque, alors que parallèlement se poursuit la production des 850, 851 et 853, équipées du même moteur sur des châssis de longueurs différentes. Concurrentes directes des Mercedes, elles sont appréciées par les hauts responsables industriels ou politiques et connaissent des modifications techniques permettant d’améliorer le comportement. Les Horch 853 et 853A sont aujourd’hui considérées parmi les voitures les plus luxueuses et raffinées des années 1930, connaissant peu d’équivalents.

retromobile-2015-horch-853-005

L’exemplaire proposé par Artcurial mêle à la fois le prestige du modèle et un état rare. Elle a en effet bénéficié d’une restauration réalisée à la fin des années 1980 dans les ateliers d’André Lecoq, une référence internationale en matière de restauration. Les travaux ont alors avoisiné la somme d’un million de francs (150 000 euros), une somme colossale à l’époque. Les remises en état de cet atelier non seulement étaient de très grande qualité, mais en plus elles résistaient au temps et cet exemplaire est là pour le prouver.

retromobile-2015-horch-853-010

A l’époque, ce beau cabriolet Horch appartenait à Hervé Ogliastro, un des grands collectionneurs français, authentique passionné et fin connaisseur. On peut d’ailleurs rappeler que, en juin 2013, Artcurial vendait la Horch 853 d’André Lecoq lui-même, pour le compte de sa succession et pour la somme de 685 900 €, ce qui constituait alors un record pour ce modèle.

retromobile-2015-horch-853-011

En 2012, Hervé Ogliastro cédait la voiture à son propriétaire actuel qui, depuis, a fait procéder à la réfection du moteur, chez Ferry Développement, pour la somme de 20 000 €. D’autres factures figurant dans le dossier témoignent des soins attentifs dont a bénéficié cette Horch 853.

retromobile-2015-horch-853-007

Cette voiture de très haut niveau, qui a participé avec brio à plusieurs rallyes d’automobiles anciennes, présente aujourd’hui un état magnifique et saura séduire un collectionneur sensible au charme de sa belle calandre inclinée, de sa finition superbe, de son confort de grande classe et de sa mécanique raffinée.

Son numéro de série est le 850645 et la carte grise est française. L’estimation de vente était de 380 000 – 480 000 € mais au final aucun enchérisseur ne s’est manifesté.

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply