Paris 2014 – Stand et nouveautés Michelin

Paris 2014 – Stand et nouveautés Michelin

paris-2014-stand-michelin-001

Michelin présente sur son stand au Mondial de l’Automobile de Paris 2014 trois nouveaux pneumatiques et une technologie inédite, mais aussi et surtout sur une initiative novatrice, associée à la Recherche et au Développement : la création d’un laboratoire des usages routiers « grandeur nature ».

paris-2014-stand-michelin-009

Michelin Total Performance – une stratégie globale

Michelin décrypte sur son stand du Mondial de l’Automobile les fondamentaux de sa stratégie Michelin Total Performance. Elle consiste à associer davantage de performances dans un même pneu. L’enjeu est de taille ! Cela permet à l’automobiliste de ne pas être confronté à des choix impossibles.

paris-2014-stand-michelin-022

Au seul regard, rien ne ressemble plus à un pneu qu’un autre pneu. Pourtant, tous ne sont pas égaux devant la performance. Certains font l’impasse sur certaines caractéristiques pour mettre l’accent uniquement sur une principale. La stratégie de Michelin est toute différente. Elle consiste à associer des qualités distinctes, pour libérer l’utilisateur de choix… impossibles.

paris-2014-stand-michelin-012

Choisir, c’est une forme de renoncement. Michelin ne s’y résout pas et mobilise ses équipes de Recherche & Développement autour de cette ligne stratégique : réunir davantage de performances dans un seul pneu.

Le défi consiste à dépasser des lois physiques qui empêchent, en théorie, de marier des performances. Pour y parvenir, il faut non seulement innover, mais aussi disposer de hautes technologies permettant de dupliquer la solution pneumatique à échelle industrielle.

paris-2014-stand-michelin-013

Les conflits auxquels sont confrontés les chercheurs sont nombreux. Faut-il privilégier le freinage sur sol sec ou sur sol mouillé ? Freinage en ligne droite ou tenue en virage ? Longévité kilométrique ou économies de carburant ? Robustesse ou confort ? Michelin prend le parti de ne pas imposer pareils choix à ses utilisateurs, parce qu’ils n’ont pas de sens pour eux. La stratégie consiste à être global et à prendre en compte l’ensemble des attentes des utilisateurs.

paris-2014-stand-michelin-021

La mission que Michelin s’est assignée est bien plus complexe qu’il n’y paraît. Plus Michelin accroît ses connaissances, plus il met au jour des usages insoupçonnés ou des croyances erronées de la part des automobilistes. Or, pour développer le bon pneu, il faut appréhender ces usages, sans a priori, les connaître au mieux, pour orienter les travaux de recherche vers la solution la plus adaptée.

paris-2014-stand-michelin-005

Deux exemples chiffrés permettent de prendre la mesure de la tâche :
– Qui sait que 7 accidents de la route sur 10 se produisent en ligne droite ?
– Qui a conscience que, sur route mouillée, plus de 9 accidents sur 10 ont lieu sur une très fine couche d’eau ?

Ces deux informations issues des travaux de l’Institut de Recherche des accidents de la Route (VUFO) de l’Université de Dresde auquel Michelin s’est associé remettent en cause des préjugés solidement ancrés dans les esprits. Elles permettent aussi de mieux comprendre la stratégie de Michelin qui, dans une approche débarrassée d’idées préconçues, se propose d’apporter des réponses pertinentes aux automobilistes.

paris-2014-stand-michelin-020

Michelin crée un laboratoire des usages routiers à grande échelle

Chaque année, Michelin investit plus de 640 millions dans ses activités de Recherche & Développement, effectue 75 000 tests auprès de ses consommateurs dans le Monde et interroge environ 11 000 acheteurs de pneus. Michelin ouvre une nouvelle étape dans l’accroissement de ses connaissances en créant un laboratoire des usages routiers réels à l’échelle européenne.

paris-2014-stand-michelin-031

Meilleure compréhension des usages routiers et puissance d’innovation exceptionnelle, permettent à Michelin de réunir davantage de performances dans chacun de ses pneus et de mieux répondre ainsi à l’ensemble des attentes des clients.

paris-2014-stand-michelin-023

La mission du Centre de technologie de Michelin est d’innover, encore et toujours, pour mettre au point les meilleurs pneus possibles en fonction des usages identifiés. Les 6 600 personnes qui composent la communauté des chercheurs de Michelin ne travaillent pas seuls. Ils s’adjoignent les compétences développées par différents organismes, universités et fédérations, tous experts dans leur domaine. C’est ainsi que Michelin a noué des partenariats avec l’Institut de Recherche des accidents de la Route (VUFO) de l’Université de Dresde en Allemagne, avec la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) ou avec des automobile-clubs comme l’ADAC.

paris-2014-stand-michelin-008

Bien connaitre les usages est pour Michelin le préalable indispensable au développement des meilleurs pneus, ceux qui associent toutes les performances ayant du sens pour leurs utilisateurs. Là est la difficulté ! Un automobiliste nord-américain ne conduit pas comme un conducteur européen ou un conducteur d’Asie du Sud Est. Ils n’ont pas exactement la même voiture, ils ne roulent pas sur les mêmes infrastructures, ils n’ont pas les mêmes coutumes ou façons de conduire, ils ne sont pas soumis aux mêmes réglementations, ils ne font pas face aux mêmes conditions climatiques. Autant de spécificités que Michelin s’impose de prendre en compte, car il s’agit bien, au final, d’assurer avec ses pneus, le meilleur point de contact entre le véhicule et la route.

paris-2014-stand-michelin-002

Dans cette logique, Michelin met en place un laboratoire de conduite inédit, fonctionnant en temps réel, conçu avec des équipements de mesures spécifiques utilisant les dernières technologies de « l’Internet des objets » , installés sur 2 800 véhicules à travers toute l’Europe, appartenant à des particuliers ou à des flottes automobiles, jeunes conducteurs ou plus expérimentés. Durant 3 ans (et ce depuis juin 2014), l’étude consistera à suivre ces utilisateurs dans chacun de leurs trajets. Les informations collectées porteront sur le nombre de kilomètres parcourus et la vitesse. Elles intégreront des relevés d’accélération et de freinage en ligne droite et en virage. Analysées et croisées avec des données météorologiques et d’autres sur la sinuosité et les types de revêtements des routes, elles permettront à Michelin d’améliorer encore sa compréhension des usages de conduite pour innover avec toujours plus de pertinence.

paris-2014-stand-michelin-032

Nouveaux pneus et technologie Michelin

Michelin présente pour la première fois au grand public trois nouveaux pneumatiques : le Michelin Alpin 5, pneu hiver de dernière génération, le Michelin Latitude Sport 3, pneu hautes performances pour SUV (Sport Utility Vehicle) et le pneu Michelin d’un dimensionnement peu courant, haut et étroit, à très haute efficacité énergétique. Tous trois sont unis par la même philosophie de conception, Michelin Total Performance.

paris-2014-stand-michelin-007

Michelin « Tall & Narrow », le pneu haut et étroit qui équipe déjà le prototype Renault EOLAB

Michelin développe de nouveaux pneus qui permettent d’économiser plus d’énergie, tout en gardant d’excellentes performances en adhérence, en longévité et en agrément de conduite.

« Tall & Narrow », deux mots qui décrivent au mieux le design innovant et très efficace des pneus spécifiquement développés pour le prototype Renault EOLAB.

paris-2014-stand-michelin-006

Les ingénieurs Michelin ont conçu un pneu au dimensionnement tout à fait nouveau (145/70 R 17), spécialement pour ce concept-car à la recherche du meilleur aérodynamisme et de la meilleure efficacité énergétique.

Le choix d’un pneu étroit et de grand diamètre permet d’améliorer davantage de performances simultanément :
 – L’efficacité énergétique du véhicule tout d’abord grâce à la réduction de la résistance au roulement et à l’amélioration de l’aérodynamisme du pneu,
 – La résistance à l’aquaplanning par l’effet d’étrave plus marqué des pneus étroits et de grand diamètre.
 – La réduction du bruit enfin grâce à une surface de contact avec le sol plus étroite et plus longue.

paris-2014-stand-michelin-004

Le dimensionnement différent de ce pneumatique contribue à la ligne générale du concept-car, dont le dynamisme et la performance sont soulignés par le nouveau marquage sur les flancs. Celui-ci fait appel à la technologie Michelin Premium Touch qui, par un effet velours, fait ressortir les lettres et leur graphisme tout en réduisant la traînée aérodynamique du pneu.

paris-2014-stand-michelin-024

Michelin présente également au public les nouveaux pneus Michelin Pilot Sport Cup 2, Michelin Latitude Sport 3, Michelin Alpin 5 et la technologie Michelin Evergrip.

paris-2014-stand-michelin-015

Michelin, les innovations qui ont fait date dans le monde automobile et de la mobilité

Michelin a fait de l’innovation son pilier de développement. L’aventure industrielle moderne de Michelin a même débuté avec l’invention du pneumatique démontable de la roue en 1891. Depuis lors, les innovations de Michelin ont non seulement émaillé son histoire, mais plus encore fait date dans les progrès de la mobilité des biens et des personnes.

paris-2014-stand-michelin-014

1946 – Michelin invente le pneu Radial
Michelin invente le pneu Radial, qui apporte à la fois plus de sécurité, multiplie la longévité par 3, améliore l’efficacité énergétique de 30 % tout en apportant un confort inégalé pour l’époque.

paris-2014-stand-michelin-016

1983 – Michelin invente le premier pneu hiver à lamelles
Michelin invente le premier pneu hiver à lamelles, qui apporte à la fois plus de sécurité en hiver sur route enneigée et sur route mouillée froide et plus de motricité sur neige

paris-2014-stand-michelin-017

1992 – Michelin invente le « pneu vert »
Premier « pneu vert »Michelin qui grâce à l’introduction de la silice dans la bande de roulement, permet à la fois de réduire la consommation de carburant et d’améliorer l’adhérence sur sol mouillé et la longévité des pneus

paris-2014-stand-michelin-018

2003 – Michelin réinvente le pneu sport
Le pneu Michelin Pilot Sport 2introduit en 2003 apporte à la fois plus d’adhérence et une meilleure tenue de route pour plus de sécurité tout en procurant un plaisir de conduire inégalée à toutes les vitesses

paris-2014-stand-michelin-019

2014 – Michelin invente le pneu auto-régénérant EverGrip
Les technologies Michelin EverGrip apportent davantage de performances d’adhérence tout au long de la vie du pneu. Doté d’une sculpture auto-régénérante et de mélanges de gomme innovants, ce pneu offre un haut niveau d’adhérence sur sol mouillé kilomètre après kilomètre.

paris-2014-stand-michelin-030

Michelin et la FORMULA-e, l’innovation en compétition

Michelin s’est engagé en Formula-e parce qu’en matière de mobilité durable il n’y a pas de petit progrès.

Comme pour chaque discipline sportive où il est engagé, Michelin compte tester des solutions technologiques et tirer de la Formula-e des enseignements techniques qui serviront pour le développement des pneus de grande série du futur. A une différence près : la Formula-e est un nouveau championnat où tout reste à inventer.

paris-2014-stand-michelin-003

Par ailleurs le règlement a été conçu pour créer un véritable challenge technique pour les pneus car chaque voiture n’aura droit qu’à 1 seul train par week-end, lequel étant utilisé à la fois pour les essais et pour la course, qu’il fasse beau ou qu’il pleuve

paris-2014-stand-michelin-025

Ce challenge représente une aventure technique passionnante et les ingénieurs de Michelin Motorsport ont dû partir d’une feuille blanche pour développer le Michelin Pilot Sport EV, en même temps que la voiture de course évoluait. Ce dispositif a permis de concevoir le pneumatique idéal pour les monoplaces, et déjà d’entrevoir les futurs développements. Un travail commun, qui rappelle la nécessité pour les manufacturiers d’être au plus proche des constructeurs avec lesquels ils travaillent.

paris-2014-stand-michelin-010

La Formula-e apporte une nouvelle pierre à l’édifice de la Recherche chez Michelin : celle de la relation entre la performance et l’efficacité énergétique. Il s’agit d’une piste fondamentale pour le développement des pneus destinés aux véhicules du futur. Par exemple, l’Exagon Furtive e-GT, voiture de sport française 100% électrique, ou la Porsche 918 Spyder, le nouveau véhicule d’exception hybride avec mode « full electric », exigent déjà de leurs pneumatiques Michelin des performances exceptionnelles en même temps qu’une contribution à l’augmentation de l’autonomie des batteries.

paris-2014-stand-michelin-026

Michelin Lifestyle Ltd – Davantage de performances grâce aux technologies Michelin

Au Mondial de l’Automobile 2014, Michelin présente sur son stand trois séries d’accessoires développés sous license par Michelin Lifestyle Limited. Deux sont des accessoires automobiles : balais d’essuie-glace et chaînes à neige. Une autre série est constituée de chaussures.
Depuis 2001, Michelin Lifestyle accompagne la marque Michelin avec des produits sous licence qui permettent de souligner ses atouts : sécurité, innovation, performance, respect de l’environnement.

paris-2014-stand-michelin-028

Les accessoires automobile Michelin
Depuis plus de cent ans, Michelin s’est engagé pour le progrès de la mobilité des personnes et des biens pour la rendre plus sûre, plus rapide, plus confortable et agréable tout en minimisant son impact sur l’environnement. En conséquence, Michelin a ajouté à son offre de pneumatiques et de services liés au voyage, une large gamme d’accessoires pour véhicules. Ces accessoires sont définis en accord avec la mission et les valeurs de Michelin et intègrent le savoir-faire et l’expertise de Michelin pour offrir aux consommateurs davantage de performances. Aujourd’hui, les accessoires pour véhicules Michelin sont distribués sous licence dans plus de 84 pays dans le monde et plus de 16 millions de produits sont vendus chaque année.

paris-2014-stand-michelin-027

Sur le stand du Mondial de l’Automobile 2014, sont présentés :
– Les balais d’essuie-glace Michelin. Ils donnent un meilleur contact sur le parebrise résultant en une meilleure visibilité dans des conditions météo extrêmes.
– La chaine à neige Michelin Easy Grip. C’est une chaine composite qui est un complément des pneus hiver Michelin. C’est un produit d’urgence très léger et facile à monter pour assister les automobilistes dans des moments critiques.

paris-2014-stand-michelin-029

Les semelles Michelin
Les pneumatiques Michelin sont mondialement reconnus pour leurs performances quelles que soient la surface ou les conditions. Que ce soir sur la boue en dehors de la route, sur neige ou glace glissante, sur route sinueuse humide ou sur piste sèche et poussiéreuse, les pneumatiques Michelin délivrent l’adhérence et la motricité maximum pour permettre aux automobilistes de se déplacer en sécurité, de manière économique et confortable. Toutes ces caractéristiques peuvent également être appliquées à une semelle de chaussure ! Michelin est un expert dans la gestion du contact entre le sol et un véhicule, donc pourquoi pas entre le sol et une chaussure !

paris-2014-stand-michelin-011

Les semelles Michelin bénéficient de la technologie et de l’expertise liées aux pneumatiques.
Ces semelles seront présentes sur des chaussures d’une tierce marque pour aider à procurer des performances avec de réels bénéfices pour leur utilisateur.

Sur le stand du Mondial de l’Automobile 2014, sont présentés des chaussures de tennis Babolat et des bottes moto TCX. Les deux disposent chacun d’une semelle technique Michelin spécifique qui donne des avantages en termes d’adhérence, de durabilité et de confort.

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply