ad-728-rotation
ad-728-rotation
Porsche 968 Turbo S – Produite à 16 exemplaires entre 1993 et 1994

Porsche 968 Turbo S – Produite à 16 exemplaires entre 1993 et 1994

ad-728-mannes

porsche-968-turbo-s-016

En juillet 1991, la Porsche 968 a succédé à la Porsche 944 afin de rebooster les ventes de la marque qui n’étaient pas au beau fixe. En janvier 1993, les ingénieurs du service compétition de Weissach ont développé une version spéciale de la 968 dérivée de la version compétition (968 Turbo RS) : la Porsche 968 Turbo S. Elle sera produite de 1993 à 1994 à seulement 16 exemplaires, devenant un des modèles les plus rares produits par Porsche.

porsche-968-turbo-s-001

Dérivée de la Porsche 968 Turbo RS avec son moteur 4 cylindres turbo développant 350 ch, pouvant atteindre les 280 km/h, la nouvelle Porsche 968 Turbo S est la première et la seule version de la Porsche 968 a recevoir un moteur turbo. Cette version était le modèle le plus sportif de la gamme 968 qui a rejoint la même année un autre modèle un peu moins puissant : la Porsche 968 CS (Clubsport).

1 an et demi après sa commercialisation, la Porsche 968 avait du mal à trouver son public. Malgré un record sur la piste de Nardo en Italie d’une Porsche 968 de série qui a roulé à une vitesse moyenne de 232 km/h durant 24 heures, la clientèle Porsche n’était pas très intéressée par la 968.

porsche-968-turbo-s-011

Cela devenait problématique à Stuttgart – Zuffenhausen. Afin de relancer les ventes, Porsche pensait qu’il fallait développer une version sportive de la 968 pour l’engager à des courses automobiles dont les célèbres 24 Heures du Mans.

L’équipe de Gerd Schmid du centre de compétition de Weissach se lance en janvier 1993 dans la fabrication manuelle d’une petite série limitée destinée à être commercialisée en concession : la Porsche 968 Turbo S et une version de course – la Porsche 968 Turbo RS – elle-aussi en petit nombre. Cette Porsche 968 Turbo RS était destinée aux fans de la marque afin de montrer le potentiel du concept de la 968.

porsche-968-turbo-s-008

La Porsche 968 Turbo S devient ainsi la plus puissante de toutes les 968 avec une puissance de 305 ch.

Conçue et fabriquée par le centre R&D de Weissach, elle est chère à produire et se vend 613 600 francs soit 93542.89 euros, ce qui était très cher pour l’époque. Cela équivalait à 2,5 fois le prix d’une Porsche 968 CS!!!

porsche-968-turbo-s-014

Ce modèle adopte un moteur 4 cylindres refroidi par eau à 8 soupapes et un turbo KKK soufflant à 1 bar de pression. Son couple de 500 Nm est énorme. Le 0 à 100 km/h est atteint en 5 s et sa vitesse maximale est de 280 km/h.

La Porsche Turbo S se reconnaît du premier coup d’œil via 4 principaux éléments extérieurs : les 2 prises d’air NACA sur le capot moteur à l’avant, ses grosses jantes en magnésium de 18 pouces au design Carrera Cup, l’aileron arrière réglable (avec un ajustement de 10°) et l’inscription « turbo S » sur la malle arrière.

porsche-968-turbo-s-009

A l’intérieur, Porsche a équipé la 968 Turbo S de 2 sièges baquets ultra légers avec un harnais à 6 points, dont le dos est peint au couleur de la carrosserie. Ces sièges ont été empruntés à la Porsche 993 Carrera RS 3.6.

porsche-968-turbo-s-018

La Porsche 968 Turbo S n’est pas basée sur la 968 CS, comme on pourrait le penser. Bien qu’elle soit plus légère qu’une 968 « classique », elle est tout de même 20 kg plus légère qu’une 968 CS. Strite 2 places, elle est dépourvue des sièges arrières afin de gagner du poids.

Les ingénieurs de Weissach ont utilisé la piste d’essais pour la mettre au point la voiture. Le premier modèle fut cet exemplaire jaune Speed, pris en photos sur la piste d’essais de Weissach.

porsche-968-turbo-s-002

La grosse différence avec la 968 CS est le moteur turbo spécifique développé à partir de celui de la 944 Turbo Cup avec deux arbres à came en tête et 2 soupapes par cylindre. Sa puissance est aussi plus importante avec 305 ch contre 240 ch sur la 968 Clubsport.

Pour freiner la voiture, des freins de 911 Turbo S ont été installé. Les jantes de 18 pouces en magnésium sfont 8J x 10 à l’avant (pneus 235/40 ZR 18) et 10J x 10 à l’arrière (pneus 265/35 ZR 18). Rabaissée de 20 mm par rapport à la 968 de série, la voiture a été rigidifiée et adopte une suspension plus dure mais restant confortable. Le confort de conduite est maintenu avec une direction assistée, même si la voiture peut parfois se révéler brutale.

porsche-968-turbo-s-022

Le système de freinage à 4 pistons du train avant provient de la Porsche 911 Turbo S, permettant de bien freiner la voiture. Les disques de freins son ventilés et percés afin de bien dissiper la chaleur. Les étriers sont peints en rouge.

Du côté des équipements, la Porsche 968 Turbo S pouvait recevoir en option une radio stéréo, un toit ouvrant, la climatisation, les vitres électriques.

porsche-968-turbo-s-017

Faute de rencontrer du succès auprès de ses clients et en compétition et par son manque de fiabilité mécanique, la production fut restreinte par Porsche et sa garantie fut diminuée par rapport aux autres modèles Porsche. En 1994, Porsche arrêta sa production, après seulement 16 exemplaires produits (14 modèles commercialisés et 2 modèles gardés par Porsche) sur les 100 exemplaires prévus.

Aujourd’hui, ce modèle est très recherché des collectionneurs. Il s’agit d’un très rare modèle collector, plus rare et exclusif que la Porsche 928 CS. Sa côte se situe au-delà de 100 000 euros.

porsche-968-turbo-s-005

Caractéristiques Techniques
Moteur 4 cylindres de 2990 cm3 refroidi par eau
2 soupapes par cylindre
Alésage x course : 104 x 88 mm
Injection Bosch Motronic + turbo KKK
Puissance de 305 ch (224 kW) à 5600 tr/min
Couple de 500 Nm à 3000 tr/min
Poids de 1300 kg
Vitesse maximale de 280 km/h
0 à 100 km/h en 5 secondes
Boîte manuelle à 6 rapports

porsche-968-turbo-s-003 porsche-968-turbo-s-004 porsche-968-turbo-s-006 porsche-968-turbo-s-007 porsche-968-turbo-s-010 porsche-968-turbo-s-012 porsche-968-turbo-s-013 porsche-968-turbo-s-015 porsche-968-turbo-s-019 porsche-968-turbo-s-020 porsche-968-turbo-s-021

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply