18 janvier 2022

Porsche 911 Carrera RSR 3.8 de 1993 neuve en vente pour 2 millions d’euros

Porsche 911 Carrera RSR 3.8 de 1993 neuve en vente pour 2 millions d’euros

Avant l’apparition de la 911 Type 993, Porsche a commercialisé une version ultime de la 911 Type 964 : la 911 Carrera RS qui est l’un des plus rares modèles produits par Porsche. Une version plus ultime dédiée et préparée pour la course a fait son apparition en 1993 fabriquée à la main à Weissach à uniquement 49 exemplaires : la Porsche 911 Carrera RSR 3.8 Type 964. Un exemplaire longtemps remisé avec seulement 10 km au compteur va être mis en vente par RM Auctions – Sotheby’s le 27 mai 2017 à la Villa Erba en Italie, avec un prix de vente estimé à plus de 2 millions d’euros.

Histoire de cette Porsche unique
Suite à une commande spéciale chez Porsche, cette Porsche 911 Carrera RSR 3.8 Type 964 – ayant le châssis WP0ZZZ96ZPS496107, le moteur n°63R80551 et la boîte de vitesses n°2000575 – a été livrée neuve en 1993 à un client qui l’a remisée avec seulement 10 kilomètres au compteur dans sa collection privée. Il s’agit de l’une des dernières Porsche 911 Carrera RSR 3.8 Type 964 construites comme l’atteste son numéro de châssis.

La Porsche 911 Carrera RSR 3.8, pesant 1120 kg, est équipée d’un moteur Flat 6 spécifique: le moteur M64/04 de 3,8 litres (3746 cm3) avec un alésage de 102 mm développant 350 ch (257 kW) à 6900 tr/min avec un couple de 380 Nm à 5500 tr/min, accouplé à une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports (la même que celle de la 911 Carrera RS Type 964). Pour participer au championnat allemand ADAC-GT, une version dégonflée à 325 ch était aussi disponible.

Cette Porsche est restée immobile durant 24 ans, sans jamais avoir été conduite. Elle ressort à l’air libre pour être vendue en Italie à la Villa Erba, au bord du lac de Côme à Cernobbio en Lombardie, par la célèbre maison de ventes aux enchères RM Auctions – Sotheby’s le 27 mai 2017.

Durant toutes ces années, la voiture est restée intacte, dans un état neuf comme au premier jour. Sur les photos, on a l’impression que la carrosserie et la peinture ont souffert, mais ce n’est que de la saleté. A l’intérieur, hormis un peu de poussière, tout est neuf également.

Le premier propriétaire a eu la bonne idée de ne pas enlever le revêtement Cosmoline appliqué en usine permettant de protéger la carrosserie des voitures de l’époque lors du transport. Le Cosmoline est un revêtement/cire à base de pétrole, permettant de très bien conserver le métal. Il  s’agit d’un mélange de paraffines et de gelée de pétrole fournissant une excellente protection contre la rouille et autres détériorations. Il peut être difficile à enlever, mais au final la voiture protégée est aussi brillante et neuve que le jour où le revêtement a été appliqué.

Cet exemplaire unique et tout à fait exceptionnel a été spécialement commandé et livré avec de nombreuses options de confort (par rapport aux autre Porsche 911 Carrera RSR 3.8 qui en étaient dépouillées car dédiées à la course). Elle a également l’option crics pneumatiques permettant de lever la voiture en branchant dessus de l’air comprimé via l’embout présent sur la droite de la baie de pare-brise et le réservoir de 100 litres.

Cette Porsche 911 Carrera RSR 3.8 a une peinture métallisée gris Polaire (Polar Silver) avec un intérieur en cuir rouge Guards, comprenant des sièges de compétition en cuir (généralement ils sont en tissu) dont les panneaux arrière ont été peints dans la couleur de la carrosserie.

Le bas du tableau de bord et l’entourage des compteurs et même les compteurs sont aussi en gris Polaire. Le reste est en rouge : plafond, tableau de bord supérieur et inférieur, colonne de direction, volant, garnitures des portes, moquette, tapis de sol et même l’arceau.

Les harnais de course Schroth six points ont aussi été colorés, tandis que les poignées de portes sont en gris Polaire. Cette Porsche 9111 Carrera RSR 3.8 a été fortement personnalisée, ce qui en fait un modèle unique et surprenant.

Le coupe circuit principal de la batterie, monté dans le compartiment du coffre avant a un interrupteur devant la baie de pare-brise comme l’exige la réglementation FIA mais aussi un interrupteur à gauche du volant, pouvant être actionné de l’intérieur par le pilote.

Les jantes d’origine en 3 parties en 9J x 18, fabriquées par Speedline, équipant toutes les Porsche 9111 Carrera RSR 3.8 ont été personnalisées par le département de personnalisation de Porsche en les peignant dans la couleur violet Améthyste métallisé. Les étriers de freins destinés aux énormes disques de 380 mm sont peints en or, contrastant ainsi avec la couleur des jantes.

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

1 Comment

  1. Pingback: Rétromobile 2018 – Porsche 911 Carrera RSR 3,8 Type 964 de 1993 avec seulement 4600 km – 4Legend.com – AudiPassion.com

Leave a Reply