Audi A3 24h street de 2007 – L’ancêtre du RS 3 développant 275 ch

Audi A3 24h street de 2007 – L’ancêtre du RS 3 développant 275 ch

Dans la seconde moitié des années 2000, Audi était très engagée en endurance, notamment au Mans. La  seconde génération de l’Audi A3 – apparue en 2003 – n’était pas aussi développée qu’aujourd’hui en terme de modèles. La version la plus puissante était l’Audi S3 quattro avec 265 ch. Une version plus puissante, sportive et en traction – dérivée d’une voiture de course d’endurance – a vu le jour en 2007 via un concept car : l’Audi A3 24h street.

En 2007, pour prouver la fiabilité de l’Audi A3 de seconde génération, Audi a participé à l’une des épreuves de course les plus difficiles au monde, la course de 24 heures du Nürburgring. À cette fin, une Audi S3 8P de série a été rapidement convertie en voiture de course d’endurance. L’objectif était d’engager un véhicule composé principalement de composants de série plutôt que d’une technologie de course pure. Le moteur, le châssis, les freins ainsi que l’aérodynamique ont été spécialement conçus par le développement technique d’Audi pour l’usage exigeant sur le ring.

L’un des plus grands défis était de réduire fortement le poids du véhicule de série pour atteindre un poids d’un véhicule de course. La suppression de la transmission quattro (de série sur l’Audi S3) en combinaison avec des portes ultra-légères, des ailes avant légères et aérées, un toit en aluminium et un capot en fibre de carbone, ainsi que la réduction de l’équipement intérieur à l’essentiel, ont non seulement permis de baisser le poids de 200 kg pour l’Audi A3 24h. Les processus de fabrication ainsi que des composants légers ont également contribué à cette perte de poids.

Sur la base de ces résultats, un concept car roulant – l’Audi A3 24h street – a été développé par le département de développement technique d’Audi. Comme la voiture de course d’endurance, l’A3 24h street est animée par le moteur quatre cylindres turbo de 2,0 litres amélioré de l’Audi S3, développant 275 ch (202 kW). La puissance est également transmise uniquement aux roues avant.

Néanmoins, grâce à sa construction légère, elle passe de 0 à 100 km/h en 5,5 secondes et sa vitesse maximale est supérieure à 250 km/h.

Présentée lors de l’évènement Wörthersee 2007, l’Audi A3 24h street a retenu l’attention des fans d’Audi, qui avaient souhaité que la voiture de course soit homologuée pour une utilisation routière via la production d’une petite série.

Audi a ainsi développé via quattro GmbH (aujourd’hui Audi Sport GmbH) une version plus sportive que le S3. En 2011, Audi a dévoilé le RS 3 qui a puisé ses gênes dans ce prototype issu de la course automobile. Avec son moteur turbo à cinq cylindres en combinaison avec la transmission quattro, c’était clairement la meilleure alternative.

Ce véhicule a clairement les gênes d’une voiture de course : 3 vérins afin de lever la voiture via de l’air comprimé, arceau cage, sièges baquets Recaro avec harnais Sabelt, suspensions sport, échappement spécifique, gros freins endurants issus de l’Audi R8 à l’avant, jantes allégées ATS en 8,5J x 18″ chaussées de pneus Bridgestone RE 050A en 245/40 R18 93Y, intérieur dépouillé, volant recouvert en Alcantara éléments de carrosserie allégés, trappes carburant racing, répartiteur de freinage, moteur préparé, boîte de vitesses DSG à 6 rapports, entrées d’air à la place des antibrouillards avant servant à refroidir le freins, un seul bras d’essuie-glace à l’avant,fixations pour l’aileron arrière, …

Des logos 24h sont présent à la place de l’essuie glace arrière et sur le levier de la boîte de vitesses.

Photos : 4Legend.com

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply

WordPress PopUp Plugin