Miniature Audi allroad quattro gris Atlas au 1:18 par Ottomobile – OT363

Miniature Audi allroad quattro gris Atlas au 1:18 par Ottomobile – OT363

Ottomobile continue dans sa lancée de proposer des miniatures inédites en résine au 1:18. L’une des belles surprises de l’année 2021 est l’Audi allroad quattro C5 de 2000 dans la teinte gris Atlas.

L’Audi allroad originale
Lors de la présentation en 1998 au salon automobile de Detroit de l’Audi allroad concept, le showcar a fortement séduit le public, poussant la marque aux quatre anneaux à développé un véhicule de série assez proche.

En 2000, le modèle de production à quatre a été lancé en deux motorisations : essence via le V6 2.7 T (250 ch) et diesel via la V6 2.5 TDI (180 ch). La déclinaison tout-terrain avant-gardiste de l’Audi A6 Avant C5 a rapidement su trouver son public et est devenu un succès commercial pour le constructeur bavarois.

Elle se démarque par ses ailes élargies, sa face avant retravaillée, ses pare-chocs avant et arrière intégrant des protections en aluminium, sa suspension pneumatique, sa transmission intégrale permanente quattro, les bas de portes en aluminium, ses jantes en 2 parties exclusives ainsi que son option Low range sur la boîte de vitesse manuelle.

Rapidement, Audi a étendu son offre de motorisations avec l’apparition du V8 4.2 de 300 ch et le V6 2.5 TDI de 163 ch. Le succès de cette première génération de l’allroad s’est renouvelé sur d’autres générations d’A6 allroad (perdant au passage sa singularité du nom de modèle allroad). Audi a décliné son type de modèle baroudeur sur les gammes A4 et A6 jusqu’aux générations actuelles, confirmant l’intérêt des clients pour cette déclinaison.

Reproduction fidèle
La miniature de l’Audi allroad quattro de 2000 a été très attendue et chaudement accueillie par de nombreux collectionneurs et propriétaires de ce modèle atypique. Les 2 500 modèles produits se sont rapidement vendus.

Ottomobile a choisi de reproduire la toute première version du allroad quattro dans la motorisation essence  V6 biturbo de 2,7 litres se distinguant extérieurement par sa double sortie d’échappement droite au contraire de la version diesel (pots inclinés vers le bas). Le logo 2.7 T est d’ailleurs présent sur le hayon de coffre, au-dessus du logo quattro.

La miniature adopte la teinte gris Atlas permettant de mettre en valeur le design bien respecté du break tout-terrain sur-élevé. La configuration choisie est celle avec les plastiques apparents au niveau des pare-chocs avant et arrière, les bas de caisse, les extensions d’ailes lui conférant un look spécifique ainsi que le toit avec ces rainures.

Les jantes Audi en 17 pouces atypiques, reprises du concept car pour son modèle de série, sont présentes sur la reproduction et sont assez bien réalisées. Ce n’était pas une mince affaire car elles ont des branches superposées et de nombreuses visseries afin de fixer les 2 parties de la jante.

Les phares ainsi que les feux arrière sont bien reproduits et donnent le change, surtout au tarif proposé par Ottomobile. C’est assez bluffant. De nombreux petits détails pouvant être insignifiants n’ont pas été oubliés. L’aspect chromé des protection en aluminium ont été respectés. Cette première version est dépourvue des capteurs de stationnement avant et arrière.

Sur le toit l’antenne radio accouplé à la base ronde de l’antenne GPS n’a pas été publié apportant une touche supplémentaire de réalisme tout comme les bras et les balais d’essuie-glaces avant/arrière spécifiques à la version 2000 et 2001.

En regardant par les fenêtres (les miniatures en résine d’Ottomobile étant dépourvues d’ouvrants), la finition haut de gamme se dévoile via une belle imitation des placages en bois du modèle original. La version choisie étant équipée d’une boîte de vitesses manuelle, le levier de vitesse sphérique en bois est également reproduit sans la fonction Low Range (petit bouton rouge situé sur le côté droit du pommeau).

L’intérieur est en cuir bicolore caractéristique des Audi allroad quattro C5. Le tableau de bord est bien reproduit avec les différentes boutons et l’écran du système de navigation RNS-D.

Le niveau de détails sur ce type de miniature en résine au 1:18 vendue 69,90 euros est toujours impressionnant à observer. La finition pourrait être plus poussée comme sur les modèles de la marque sœur GT Spirit, mais le prix serait bien supérieur enlevant l’attrait des modèles du Club Ottomobile.

Enfin, une partie est également reproduite sur toutes les miniatures de la marque française : le dessous de la voiture mettant en valeur le système d’échappement, la protection du moteur, les protections inférieures des pare-chocs ainsi que le dessin des pneus en caoutchouc.

Le petit détail
Sur chaque miniature présentée, un détail particulier a retenu notre attention. Sur l’Audi allroad quattro de 2000, un détail principal (autres que les feux arrière) permet de la reconnaître à coup sûr : le support de plaque arrière qui est en plastique semi-transparent grisé, qui a laissé place à partir de 2002 à une version noire laquée. Le design caractéristique a bien été reproduit par le spécialiste français.

Prix et disponibilité
Limitée à 2 500 exemplaires, la miniature numérotée de l’Audi allroad quattro de 2000 était disponible sous la référence OT363 en juillet 2021 au prix de 59,90 euros sur le site du club automobile et envoyée début août 2021. Elle reste disponible sur le site Ottomobile.

Photos : 4Legend.com

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply