07 décembre 2022

Visite immersive du musée Horacio Pagani – Le temple des hypercars

Visite immersive du musée Horacio Pagani – Le temple des hypercars

Direction la ville italienne de San Cesario sul Panaro, une petite commune située entre Modène et Bologne (mais aussi entre les fiefs de Lamborghini et Ferrari) pour visiter le musée Pagani et y découvrir l’histoire fascinante de Horacio Pagani et les modèles du constructeur de supercars portant son nom.

Concrétisation du rêve d’un passionné d’automobile
Pagani Automobili a été fondée en 1998 à San Cesario sul Panaro, dans la province italienne de Modène, par l’entrepreneur italo-argentin Horacio Pagani, qui avait travaillé auparavant chez Lamborghini en tant que designer et chef du département des matériaux composites. Il d’ailleurs travaillé sur la dernière version de la Lamborghini Countach : la 25 anniversario.

Riche de cette expérience au sein d’un constructeur de supercars de Sant-Agata Bolognese, il a ensuite quitté son travail pour créer sa marque automobile. L’entreprise Pagani Automobili a fait ses débuts en 1999 au Salon automobile de Genève en présentant la Zonda C12, un véhicule qui a redéfini le concept de la supercar. Saluée par la presse internationale comme un véhicule futuriste révolutionnaire, la Pagani Zonda a ouvert la nouvelle ère passionnante des hypercars et est l’une des automobiles les plus célébrées des 20 dernières années.

La philosophie de l’entreprise est enracinée dans les concepts de la Renaissance incarnés dans les œuvres du grand Léonard de Vinci, selon lesquels l’art et la science peuvent « marcher main dans la main ». Pagani Automobili s’en inspire pour ses créations, fusionnant la technologie et le goût, la fonctionnalité et la forme, l’artisanat et le savoir-faire technologique.

Depuis, Horacio Pagani a su séduire des clients fortunés et passionnés en développant différents modèles ayant marqué les esprits ses 20 dernières années : les gammes Zonda et Huayra.

Horacio Pagani, fondateur et PDG de Pagani Automobili a déclaré : « Les rêves et la passion sont l’énergie de nos jours. Depuis que je suis enfant, en Argentine, j’ai souhaité venir en Italie, à Modène où sont nées les plus belles voitures du monde. Mon rêve m’a permis de vivre les nombreux obstacles comme des défis à surmonter, avec détermination, courage et efforts, et comme des opportunités de croissance. »

Museo Horacio Pagani
Ouvert et inauguré fin 2017, le musée Horacio Pagani retrace la carrière du jeune designer ayant quitté l’Argentine pour rejoindre Modène en Italie, au cœur de la « Motor Valley ». Son rêve était de créer la supercar qu’il a toujours rêvé : un véhicule élégant, conçu au point où il pourrait être exposé dans un salon ou un musée.

Un hommage à la passion, aux rêves et à la détermination, un hommage à l’art automobile : c’est ce que se veut une visite au Musée Horacio Pagani ouvert au public tout au long de l’année, du lundi au samedi.

La visite débute par un film racontant les débuts de Horacio Pagani par son ami d’enfance qu’il l’a accompagné dans la fondation de sa marque automobile.

Outre les tout premiers modèles Pagani Zonda de 1998, les voitures exposées incluent les emblématiques Zonda Cinque, Zonda R et Huayra, des voitures uniques qui ont fait la réputation de la marque, présentées ensemble pour la première fois dans une collection exclusive ouverte aux visiteurs venant du monde entier.

La visite est un voyage le long des moments les plus importants qui ont marqué le chemin d’Horacio Pagani, des premières années significatives en Argentine – où il a construit ses premiers modèles en bois sculpté lorsqu’il n’était qu’un enfant à la première monoplace conçue, une F2 Pagani-Renault – jusqu’à aujourd’hui.

Le visiteur explore en profondeur les conditions qui ont conduit un jeune garçon qui croyait fermement en ses idéaux, les poursuivant avec passion et dévouement, jusqu’à la réalisation de son plus grand rêve : venir à Modène pour concevoir et construire ses propres voitures.

Les visiteurs peuvent clairement reconnaître la continuité qui relie les premières maquettes en bois de balsa – déjà l’objet d’importantes recherches sur la légèreté – aux dernières études de la fibre de carbone et les matériaux composites, qui poursuivent de façon intéressante le même objectif.

Des premiers projets jusqu’à la Zonda, tout dans le Musée met en lumière la grande vision pionnière du jeune designer qui voit l’Art et la Science marcher main dans la main. Une philosophie qui s’est inspirée d’un concept de Léonard de Vinci et qui représente aujourd’hui l’âme de Pagani Automobili, où les compétences uniques de l’artisanat sont tangibles dans chaque processus et création.

Deux moteurs Mercedes-Benz / AMG V12 équipant les Pagani sont également exposés.

Après réservation au préalable, l’expérience peut se poursuivre derrière le musée : à l’intérieur de l’Atelier de production exclusive des supercars Pagani.

Architecture travaillée
Fabriqué avec les matériaux typiquement italiens, tels que le marbre de Carrare et les briques antiques comme une réplique des briques typiques de Modène, chaque détail architectural et stylistique du nouveau bâtiment a été conçu par Horacio Pagani et son équipe, où le fil rouge de la Renaissance met en valeur le combinaison parfaite d’art et de science, de tradition et d’innovation. A partir des premières esquisses d’Horacio Pagani, le projet architectural est ensuite totalement développé par son premier fils, Leonardo Pagani.

Du département des matériaux composites au laboratoire de finition de carrosserie, en passant par les arches qui abritent la production de modèles spéciaux et le contrôle qualité, chaque élément architectural a été conçu en alliant l’aspect esthétique à une fonction structurelle précise.

La tradition et les technologies les plus avancées de l’industrie automobile cohabitent harmonieusement : les voitures Pagani prennent vie sur une place typiquement italienne, entourée d’arcs Renaissance, de lampadaires, d’îlots de végétation, de sols pavés. Une horloge placée sur la tour du côté de la place indique l’heure à la sonnerie d’une cloche : Ecat, l’entreprise qui s’est occupée de la construction, fabrique des horloges et des cloches depuis 1404. Les briques sont réalisées avec une technologie spéciale créée spécialement pour Pagani. Des matériaux tels que le fer, l’acier et le verre sont combinés avec des matériaux plus chauds tels que le bois et les briques.

L’orientation vers l’excellence technologique, l’innovation et l’attention croissante à la protection de l’environnement trouvent leur pleine expression dans le Musée et l’Atelier. L’ensemble du bâtiment est réalisé avec des technologies et des matériaux de dernière génération, s’adaptant pleinement aux dernières normes d’efficacité énergétique. Avec pour mission de valoriser le territoire et de réduire l’impact environnemental, ont été créés un système photovoltaïque, une station d’épuration d’eau, un système d’éclairage à LED complet et un système de gestion de l’énergie, qui permet de surveiller les économies et la consommation, en utilisant uniquement des sources renouvelables.

Infomations
Le Museo Horacio Pagani est ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 17h00 et le samedi de 9h30 à 12h30 (aucune réservation requise).

Adresse : Via dell’Industria, 26, 41018 San Cesario sul Panaro MO, Italie

Photos : 4Legend.com

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply