07 février 2023

Essai des chaînes neige pewag Servomatik : au top !

Essai des chaînes neige pewag Servomatik : au top !

Il existe différents types de chaînes neige pour tous les budgets. Pour les véhicules dits chaînables, les chaînes englobent totalement les pneus. Pour ceux qui souhaitent se faciliter la vie, notamment pour les monter et les démonter, il existe une solution innovante alliant performances et facilité d’utilisation : les chaînes neige pewag Servomatik que j’ai testées en montagne.

Chaîne neige pewag Servomatik
La chaîne à neige Servomatik est un produit innovant issu du grand savoir-faire du spécialiste autrichien de la chaîne neige : pewag. Cette chaîne à maillons innovante est dotée d’un système d’auto-tension avec une fenêtre d’affichage (via des flèches blanches) indiquant le verrouillage ou déverrouillage complet de la chaîne.

Cette chaîne est une vraie chaîne à maillons de 9 mm, particulièrement recommandée pour les véhicules à propulsion et à passages de roues étroits mais aussi pour les voitures à traction avant. Votre véhicule doit être « chaînable », sinon il faudra passer à des chaines à montage frontale (cf article vous expliquant les différentes chaînes existantes).

La chaîne à neige pewag Servotronik se démarque par son design et surtout par sa technologie de serrage innovante et brevetée via une commande ronde au centre du système.

Le montage de la chaîne sur la roue est très simple et rapide grâce à l’absence de pièce de verrouillage et de crochet, en comparaison avec une chaîne neige classique pouvant être mal montée et entraîner de la casse.

La jante est également protégée, au contraire de certaines chaînes plus basiques.

Afin de faciliter encore plus le montage, les pièces indispensables à cette action sont identifiée par la couleur rouge ; molette de serrage, levier de positions en dessous, extrémité du câble se serrant derrière la roue.

Montage
La vidéo ci-dessous permet de bien se rendre compte de la grande facilité et de la rapidité du montage de ses chaînes. Il suffit de mettre le haut des chaînes (matérialisé par la partie en plastique grise) sur la roue puis de faire passer l’ensemble de chaque côté, en prenant bien soin de ne laisser que le filin bleu entre les deux extrémités rouges (préalablement tiré en mettant le curseur rouge sur la position 3 « open ») devant le pneu en bas.

La seconde étape est le serrage en mettant le curseur rouge sur la position 1 « drive). L’étape finale est le serrage – dans le sens des aiguilles d’une montre et en appuyant – de la grosse molette centrale rouge (je pense que vous avez compris que toutes les pièces rouges servent au montage et au démontage) jusqu’à l’apparition de la flèche blanche devant s’aligner face à la flèche blanche fixe sous l’inscription « check »).

Ensuite il vous suffit de renouveler le montage de la seconde chaîne sur la roue opposée et se mettre au volant afin de démarrer. Le serrage se fait automatiquement avec le positionnement de chaînes. Les chaînes vont bien se positionner et une vérification au bout de 50 à 100m est tout de même recommandée.

Démontage
Pour le démontage, tout se fait en sens inverse et en moins d’une minute. Un point important est néanmoins à respecter : avoir le haut de la chaîne (en plastique gris) en haut du pneu afin de pouvoir desserrer le filin bleu en mettant le curseur rouge sur la position 3 « open », en le tirant. Le haut se retire avec les côtés de la chaîne puis se pose au sol devant la roue. Il suffit d’avancer ou reculer légèrement afin de pouvoir retirer l’ensemble, le ranger puis le nettoyer à l’eau douce une fois rentrer pour enlever le sel qui peut faire rouiller en surface les maillons.

Les chaines sont généralement décalées entre les 2 roues du même essieu (avant ou arrière, voire les 2). Il suffit alors d’enlever une première chaîne de la première roue puis avancer ou reculer afin d’avoir la partir grise en haut de la seconde roue pour retirer la seconde chaîne.

Après avoir enlever le neige des chaînes, elles se rangent dans leur étui pour éviter de mouiller le coffre. Une fois arrivé, il est important de les rincer à l’eau chaude/tiède afin de les débarrasser du sel des routes puis de les laisser sécher pour les ranger dans un endroit sec.

Essai
Les essais des chaînes à neige sont assez subjectifs. A force de rouler et de tester ces équipements de sécurité – indispensables lorsque vous roulez dans des conditions hivernales, notamment en montagne même avec des pneus hiver – on perçoit des différences entre différentes chaînes, notamment au niveau du grip, du confort et de leur installation.

Pour l’installation, il n’y a rien à dire : c’est rapide, efficace et sécurisé. Idem pour le démontage. Ces deux étapes se font très rapidement, notamment après 2-3 essais (à faire chez soi et non pas à découvrir en condition réelle).

Avec le manque de neige fraîche en ce début d’année 2022, les essais se sont faits sur de petites routes des Vosges et des Alpes bien enneigées et dont certaines pentues sur lesquelles les pneus hiver – équipant le véhicule ayant servi aux essais (une VW Golf 8 chaussée de pneus en 205/55 R16) – peuvent être à la limite de leur adhérence.

La vitesse moyenne était de 30 km/h (avec des pointes à 50 km/h), cela ne sert à rien d’aller plus vite d’une part pour une question de sécurité et notamment pour ne pas abîmer les chaînes et la voiture.

Après plusieurs kilomètres sur différentes routes et conditions mêlant parfois neige et goudron apparent, le résultat est très concluant : une excellente accroche, autant sur de la neige fraîche que sur des routes sur lesquelles la neige est tassée par le passage des voitures et des camions.

En virage, la direction reste très bonne sans avoir de ripage du train avant. Les pneus hiver dépourvus de chaîne suivent bien, notamment en pente et dans de grandes courbes.

Le serrage et l’ajustement automatiques des chaînes sont sans reproche : le système breveté par pewag joue très bien son rôle. C’est d’ailleurs l’une des grandes forces de ces chaînes neige. On peut vérifier d’un coup d’œil que tout est parfaitement serré.

Au freinage, la voiture répond bien et les distances pour s’arrêter sont raisonnables même lors de freinage d’urgence. Il est dans ce cas important de ne pas rouler trop vite car leur efficacité n’est pas prévue pour des vitesses au-delà de 50 km/h. Il faut savoir rouler prudemment avec une bonne distance avec le véhicule devant et surtout anticiper, notamment dans le trafic.

Concernant l’usure, nos tests n’ont pas permis de la mesurer. Après les quelques dizaines de kilomètres parcourus, tout reste en parfait état, notamment la bande grise du haut des chaînes. Il est recommandé de ne pas trop rouler sur des chaussées non verglacées ou enneigées, usant prématurément les maillons et la structure grise.

L’arrière et l’avant des jantes n’ont pas subi de dommage type rayures suite à l’installation des chaînes, ce qui confirme la qualité du produit et sa bonne conception. Des chaînes moins haut de gamme laissent parfois des traces sur les jantes.

Enfin, le confort n’est pas trop impacté : sur de la neige fraîche et épaisse, les chaînes se font rapidement oubliées. Sur une chaussée dure, un léger bruit est présent tout comme un ressenti minime des chaînes au niveau de la direction, ce qui est normal.

Conclusion
Cette chaîne offre l’avantage d’être une vraie chaîne neige à maillons en acier avec une grande facilité d’installation des chaînes textiles tout en offrant plus de sécurité via le système de verrouillage breveté. Ses qualités de traction sont très élevées via ses maillons compacts en 9 mm et son faible encombrement pour des véhicules ayant peu d’espace mais tout de même chaînables.

Son grand plus est sa grande rapidité de mise en place et de démontage sans pouvoir faire d’erreur de positionnement. Elle est ainsi fortement recommandées pour ceux qui ne souhaitent pas passer du temps à installer une chaîne à tension manuelle qui peut être mal positionnée et pouvant par la suite endommager le véhicule et se casser.

Avec un tarif plus élevé qu’une chaîne classique ou textile (en-dessous de 200 euros), cette chaîne pewag reste néanmoins intéressante à acquérir car elle offre des prestations haut de gamme, une grande sécurité et un gain de temps non négligeable pour son installation.

Elles sont livrées par 2 dans une sacoche de transport peu épaisse permettant de la glisser facilement dans le coffre. Enfin, elle est homologuée en tant qu’équipement hivernal, notamment avec la récente loi Montagne.

Je précise que ces essais ont été réalisés en toute indépendance sans fourniture ou sponsoring de la part de pewag. Vous pouvez acquérir ces chaînes à un tarif avantageux via amazon.fr (choisissez la bonne référence selon la dimension de vos pneus) :

Photos – Vidéo : 4Legend.com

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply