Pourquoi le cockpit de la Bugatti Bolide est-il si spécial?

Pourquoi le cockpit de la Bugatti Bolide est-il si spécial?

S’installer derrière le volant de la Bugatti Bolide – réservée au circuit – est une expérience sensorielle multidimensionnelle qui ne ressemble à aucune autre. Son intérieur est au cœur de cette aventure de conduite immersive: un habitacle inspiré du monde du sport automobile et empreint d’un savoir-faire artisanal raffiné et d’un luxe inégalé.

Développés autour d’une toute nouvelle monocoque légère et très résistante, la Bugatti Bolide et son intérieur ont été pensés spécifiquement pour cette hypersportive réservée au circuit.

Ses incroyables performances – et les exigences en matière d’aménagement intérieur qui en découlent – ont en effet nécessité la production d’une monocoque plus solide et plus rigide que celle de la Chiron. Cette nouvelle monocoque implique une nouvelle position pour le pilote – plus inclinée vers l’arrière du véhicule, ce qui permet à ses talons d’être légèrement surélevés – et pour le copilote désormais orienté de manière optimale vers l’avant de la Bolide, à l’instar de ce qui se fait dans les voitures de course les plus extrêmes au monde. Toutes les pièces et finitions de la Bolide, brute et sans compromis, ont été redessinées par rapport à celles de la Chiron. L’intérieur du véhicule a par exemple été conçu exclusivement pour ce projet, et inclut des sièges de course optimisés, un volant de haute technologie et toute une série d’aménagements sur mesure qui répondent aux standards de la marque en termes de sécurité, de confort et de performance.

Pour rappeler l’ADN extérieur de la Bolide – captivant et immédiatement reconnaissable avec ses feux arrière en forme de « X » qui encadrent le nouvel échappement – le cockpit du véhicule reprend élégamment ce design audacieux inspiré du thème en « X ». Tout aussi visible que les feux, le point central de l’habitacle de la Bolide est son volant novateur et sa structure en « X ». Son design a pour vocation d’inspirer une totale confiance lorsque le conducteur et le véhicule ne font plus qu’un – en particulier au moment où l’hypersportive affrontera des forces extrêmes.

Avec ses proportions précises et équilibrées, le volant se transforme également en œuvre d’art lorsque la Bolide est au repos, arborant un esthétisme tout à fait unique. Il peut facilement être détaché, sorti de l’habitacle et utilisé comme objet d’ornement à la guise du propriétaire, afin de lui rappeler qu’une expérience de conduite Bugatti tout à fait passionnante l’attend quelque part.

Un logiciel de modélisation de pointe a été utilisé pour améliorer le développement du volant en forme de « X ». L’équipe de design Bugatti a intuitivement adopté la modélisation 3D polygonale, une technique avancée mise au point par les développeurs de l’industrie des jeux vidéo et utilisée pour réaliser des effets spéciaux. Cette technique a permis de modéliser avec précision le volant et tous ses composants et sous-systèmes avancés. Grâce à ce procédé innovant, l’équipe a pu simuler chaque caractéristique et chaque surface de la pièce – y compris les structures complexes, les interactions et les points de contact – en utilisant uniquement un maillage polygonal. L’ensemble de ce processus a amélioré la qualité et – tout aussi important – a permis d’accélérer l’optimisation du design du volant offrant à l’équipe une plus grande réactivité après chaque séance d’essai ayant lieu sur des circuits aux quatre coins du monde.

La conception du volant a été guidée par les précieux commentaires des pilotes d’essai Bugatti, qui ont insisté sur la nécessité d’un ensemble serré, compact et ergonomique comprenant huit boutons clés placés de manière optimale pour faciliter la conduite sur piste, même à des vitesses époustouflantes, mais aussi pour faire face aux forces d’accélération créées par la Bolide.

Conçue spécifiquement pour la conduite sur circuit, la Bolide doit pouvoir transmettre au conducteur des données précises et facile à interpréter, et cela, en temps réel. Le pilote a ainsi le choix entre deux interfaces d’affichage. Le premier mode présente des données complexes et sophistiquées, qui correspondent aux valeurs clés en sport automobile, celles demandées par les pilotes d’essai, utiles pour une conduite professionnelle sur piste. Le second mode offre une vue d’ensemble des informations essentielles. Ce dernier – prenant en charge un plus grand nombre de données dont l’impact des forces d’accélération et les émotions intenses que peut procurer l’expérience Bolide – permet au client de mieux appréhender la conduite aux commandes de sa Bolide.

L’esthétique unique du volant en « X » se déploie dans tout l’habitacle, créant ainsi un design homogène sur l’ensemble du véhicule. Les sièges de la Bolide font également écho à ce thème saisissant, notamment par leur forme. Afin de faciliter l’entrée dans le véhicule, certaines parties du dossier et de l’appui-tête se détachent avec la porte dièdre, créant l’espace optimal pour permettre au client de prendre position derrière le volant. Cette même esthétique se retrouve également sur la pièce imprimée en 3D qui relie le coussin de l’appui-tête à la structure de la portière, créant ainsi une totale harmonie visuelle.

Les sièges sont installés directement sur la monocoque, établissant un lien indéfectible entre le pilote et son véhicule, sans pour autant compromettre le confort de l’habitacle. Cette disposition contribue à réduire considérablement le poids de la Bolide et fait d’elle la première Bugatti à avoir des sièges fixes, pour une position de conduite parfaite. Le volant et les pédales sont quant à eux réglables pour s’adapter exactement aux besoins du pilote.

Quatre options de taille de sièges – qui enveloppent le conducteur dans l’habitacle – sont disponibles, dont une option qui s’ajuste à la morphologie du client. S’inscrivant dans le processus de personnalisation au cœur de chaque configuration de Bolide, les sièges peuvent être réalisés à partir de cuir lisse, de daim, de cuir Nappa ou d’Alcantara, et personnalisés avec des détails allant du matelassage dynamique aux fines perforations au laser.

Le système de climatisation léger, qui canalise le flux d’air à partir d’un quadruple système symétrique avec quatre tuyaux montés d’embouts en aluminium – un autre clin d’œil au design extérieur de la Bolide – permet au client de rester au frais au volant de sa Bolide, ce qui est très rare sur un circuit.

Alors que les futurs propriétaires sont sur le point d’achever la configuration de leurs véhicules, les pilotes d’essai, designers et ingénieurs de Bugatti apportent actuellement les ultimes ajustements afin que chaque exemplaire soit unique à tous les égards.

« Bugatti aspire, pour chaque hypersportive, à se rapprocher toujours un peu plus de la perfection. Cette vision sans compromis a également été appliquée à la Bolide, notre hypersportive réservée au circuit, pour laquelle nous avons créé un intérieur sur mesure tout à fait spécial et une expérience de conduite résolument unique, qui laissera une impression inoubliable à chaque pilote. », a déclaré Christophe Piochon, Président de Bugatti Automobiles.

Photos : Bugatti

About The Author

Related posts