Projet Landjet – Un projet commun de véhicules électriques à Audi, Porsche & Bentley

Projet Landjet – Un projet commun de véhicules électriques à Audi, Porsche & Bentley

Audi, Bentley et Porsche travaillent sur un nouveau projet commun – nom de code « Landjet » – afin de concevoir de nouveaux grands véhicules électriques faisant appel à les technologies du projet Artemis développées depuis 2020 par Audi. Le premier modèle issu de cette collaboration sera une grande berline électrique Audi prévue pour 2024, offrant plus de 650 km d’autonomie.

Le groupe Volkswagen est en pleine réorganisation, prenant le virage de l’électrique et investissant massivement dans le développement de nouvelles technologies et plateformes. Audi et Porsche ont déjà collaboré dans la plateforme PPE, commune au Porsche Taycan et à l’Audi e-tron GT.

Avec le projet Landjet, les marques premium du groupe Volkswagen vont avoir un véhicule 100% électrique allant jusqu’à trois rangées de sièges (grande berline, SUV), d’une autonomie de 650 km. Sa conduite autonome de niveau niveau (3 / 4 voire 5) est aussi un axe stratégique.

Le groupe VW a annoncé vendredi 13/11/2020 qu’il produirait trois modèles SUV de segment D entièrement électriques pour d’autres marques du groupe au sein de l’usine Volkswagen de Hanovre. L’usine de Hanovre assemble actuellement le VW Transporter et est destinée à construire le Microbus électrique basé sur le concept ID.Buzz.

Une nouvelle ligne de production y serait ajoutée pour les véhicules Landjet. Les usines existantes d’Audi, Porsche et Bentley ont été exclues, soit en raison de problème de capacité, soit d’un manque d’aptitude à la production de gros véhicules. Même si les marques n’ont pas été citées, il semble probable qu’il s’agisse de ces 3 marques. L’objectif est de s’attaquer plus sérieusement au leader actuel Tesla et sa modèle S.

Le spécialisation dans le domaine du logiciel est aussi une priorité par le groupe VW. Un communiqué de presse a déclaré la semaine dernière que Volkswagen doublait d’ici le milieu de la décennie son investissement dans le développement de logiciels – à hauteur de 27 milliards d’euros  –  pour améliorer la numérisation et la capacité de conduite autonome de ses véhicules. Une partie de ce budget sera consacrée au développement d’une stack logicielle propriétaire qui fera ses débuts dans les véhiculesdu projet Landjet dès 2024. L’objectif du groupeVolkswagen est de développer 60% de ses besoins logiciels en interne, contre environ 10% aujourd’hui.

Pour Bentley, le futur gros véhicule électrique se situerait entre la berline et le SUV tandis que pour Porsche cela pourrait être le remplaçant de la Panamera.

Photos : Audi

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply