15 août 2022

Porsche se désolidarise du projet Artemis et le paye au prix fort

Porsche se désolidarise du projet Artemis et le paye au prix fort

Impliqué dans le projet Artemis du Groupe Volkswagen qui prévoit l’assemblage des véhicules au sein de l’usine de Volkswagen véhicules utilitaires à Hanovre, le constructeur automobile Porsche va verser 100 millions d’euros au Groupe Volkswagen pour fabriquer son véhicule électrique dans sa propre usine à Leipzig, créant au passage de nouveaux emplois.

Porsche est une marque à part au sein du Groupe Volkswagen. Encore une fois, elle le prouve avec son futur crossover électrique (nom de code interne K1) issu du projet Artemis commun au Groupe Volkswagen. Porsche préfère payer une forte somme afin de faire tourner ses usines plutôt que celles de Volkswagen. Selon Automobilwoche, cela a été validé en interne ; 110 millions d’euros à verser à la branche utilitaire de Volkswagen afin de remplacer la production perdue par d’autres modèles et pour choisir son usine de production et fabriquer son véhicule de A à Z et non pas en partie comme c’est le cas avec certains véhicules du Groupe Volkswagen. Porsche souhaite conserver son standard de qualité et ainsi la réputation de ses modèles. La production de ce nouveau véhicule électrique permettra de créer de nouveaux emplois sur le site de Leipzig.

Le véhicule sera toujours basé sur une architecture électrique développée conjointement par Audi et Porsche, même s’il n’utilisera pas la technologie développée par Audi pour le projet Artemis.

Porsche est la troisième marque après Audi et Bentley à être impliquée dans le projet Artemis, visant à produire un gros SUV électrique de haute performance alors qu’Audi  vise à remplacer sa grande berline luxueuse A8 et Bentley sa Mulsanne.

« Puisque Porsche utilisera une plate-forme différente dans la planification de ses modèles, la production à Stöcken n’offre pratiquement aucune synergie significative. Construire deux nouvelles lignes de production avec des plates-formes différentes augmenterait inutilement la complexité. », avait déclaré un représentant de Porsche Holding dans un communiqué en décembre 2021.

Dans ce même communiqué, la présidente du comité d’entreprise de Volkswagen Nutzfahrzeuge, Bertina Murkovic, a exprimé sa « déception face au rejet par Porsche du site de Hanovre. » Elle avait également fait allusion à un accord à ce sujet.

L’usine Volkswagen de Hanovre sera le site de production des modèles Audi et Bentley issus du projet Landjet (Artemis) tout comme du Volkswagen ID. Buzz 100% électrique.

Photos : Porsche

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply