04 décembre 2022

Porsche vise les titres en Formule E et en Championnat du monde d’endurance en 2022

Porsche vise les titres en Formule E et en Championnat du monde d’endurance en 2022

Porsche s’apprête à démarrer la saison de sport automobile 2022 avec des objectifs ambitieux et de vastes programmes. L’accent sera mis sur les deux participations d’usine au championnat du monde de Formule E et au championnat du monde d’endurance FIA. L’extension des activités sportives client et la préparation intensive au nouveau programme LMDh viennent désormais s’ajouter au programme des activités.

« Le sport automobile a toujours eu un rôle particulier à jouer dans la stratégie d’entreprise de Porsche, et depuis plus de 70 ans maintenant, nous utilisons la scène de course comme terrain d’essai pour nos dernières technologies. Nous sommes aujourd’hui confrontés à de grands défis, à la fois en termes sportifs et organisationnels. Nous sommes déterminés à jouer un rôle actif pour façonner l’avenir, tout en veillant à conserver notre ADN de sport automobile. », a déclaré Oliver Blume, président du conseil d’administration de Porsche AG lors de la Porsche Night of Champions digitale.

« Nous plaçons la durabilité et l’électrification très haut sur notre liste de priorités. C’est quelque chose qui se reflétera également dans le sport automobile du futur. Comme vous pouvez le voir avec le développement d’eFuels en partenariat avec ExxonMobil, en plus de notre concept-car Mission R, les premiers grands pas dans cette direction sont désormais visibles. », a ajouté Michael Steiner, membre du comité exécutif de Porsche AG en charge de la recherche et du développement. L’étude de la voiture de course entièrement électrique Mission R a fait sensation lors de son dévoilement lors de l’IAA MOBILITY 2021 à Munich, par exemple. Cette spectaculaire voiture de course à traction intégrale qui délivre jusqu’à 800 kW (1 088 ch) est la vision d’une future voiture de sport cliente potentielle.

TAG Heuer Porsche Formula E Team vise à remporter ses premières victoires en course
L’ABB FIA Formula E World Championship Series entamera sa huitième saison en 2022. L’équipe TAG Heuer Porsche Formula E s’est fixé un objectif ambitieux pour les 16 prochaines courses du championnat du monde : la Porsche 99X Electric devrait transformer son grand potentiel en une série de succès. « Il ne fait absolument aucun doute que nous avons ce qu’il faut pour gagner des courses. Les moments forts de la saison dernière l’ont montré très clairement. Au cours des derniers mois, notre équipe de développement à Weissach a apporté toutes les modifications permises par la réglementation et nous sommes fermement convaincus que la Porsche 99X Electric sera capable de mener le peloton dans la saison à venir. », a déclaré Thomas Laudenbach, l’homme qui a repris la direction de Porsche Motorsport, succédant à Fritz Enzinger le 1er octobre dernier. L’équipe TAG Heuer Porsche Formula E mise sur la continuité dans les deux cockpits : les pilotes d’usine André Lotterer (#36) et Pascal Wehrlein (#94) seront de nouveau sur la grille de départ de l’équipe de Weissach en 2022. En cas d’abandon de l’un des deux, Simona de Silvestro ou Neel Jani seront prêts à se lancer. La nouvelle saison devrait commencer les 28 et 29 janvier 2022 avec deux courses à Diriyah, en Arabie saoudite.

Deux Porsche 911 RSR d’usine engagées une nouvelle fois en FIA WEC
En Championnat du Monde d’Endurance (FIA WEC), Porsche alignera à nouveau deux 911 RSR au cours de la saison 2022. Les deux voitures de course participeront aux six prochaines courses sous la direction d’Alexander Stehlig, chef de projet général et chef des opérations, et alignera un équipage de pilotes légèrement différent. L’Italien Gianmaria Bruni et l’Autrichien Richard Lietz se partageront à nouveau le pilotage de la voiture n°91. Dans la voiture sœur n°92, le Français Kévin Estre échangera sa place avec l’expérimenté Danois Michael Christensen. Le duo avait remporté une victoire de catégorie aux 24 Heures du Mans il y a trois ans et décroché le titre 2018/2019. La première course de la nouvelle saison est prévue le 18 mars 2022 à Sebring (USA). Les 11 et 12 juin 2022, les deux Porsche 911 RSR participeront à la 90ème édition de la classique d’endurance française. Lorsqu’ils disputeront le temps fort de l’année, les deux équipages seront épaulés par les pilotes d’usine Frédéric Makowiecki de France (#91) et le Belge Laurens Vanthoor (#92).

Préparation LMDh : Cameron et Nasr ajoutés à la liste des pilotes
Dane Cameron et Felipe Nasr doivent être inclus dans la formation des pilotes d’usine de Porsche Motorsport à partir de 2022. Cameron, pilote américain de 33 ans, a remporté le titre IMSA WeatherTech SportsCar Championship DPi en 2016 et 2019, tandis que Nasr, ancien pilote brésilien de Formule 1 âgé de 29 ans, a remporté le championnat de la série de courses d’endurance nord-américaine en 2018 et 2021. Les deux nouveaux pilotes d’usine doivent être activement impliqués dans le développement des prototypes LMDh de Porsche. La gestion de ces activités de course d’endurance révolutionnaires pour Porsche sera entre les mains compétentes du ressortissant suisse expérimenté Urs Kuratle. La voiture de course hybride de 500 kW (680 ch) devrait effectuer de nombreux tests en 2022.

À partir de 2023, le prototype LMDh sera engagé par Porsche Penske Motorsport à la fois dans le championnat du monde d’endurance FIA ​​et dans le championnat nord-américain IMSA WeatherTech SportsCar. Pour la première fois depuis une trentaine d’années, il sera alors possible de disputer les victoires au classement général des classiques d’endurance du Mans, Sebring et Daytona avec des voitures de construction identique. « Nous travaillons sans relâche avec notre partenaire Penske sur le développement du nouveau prototype LMDh et collaborons étroitement à tout moment avec le fabricant de châssis Multimatic. En janvier, nous commencerons des tests intensifs pour nous assurer que nous sommes préparés de manière optimale pour nos débuts en compétition 2023. », explique Thomas Laudenbach.

Course client : forte présence aux USA, en DTM et sur les classiques
Lors de la saison 2022, Porsche accompagnera à nouveau de nombreuses équipes clientes qui rivaliseront avec la 911 GT3 R sur les grandes scènes internationales. En Allemagne, il s’agira principalement de l’ADAC GT Masters mais aussi, pour la première fois, du DTM, où des partenaires expérimentés s’affronteront pendant toute une saison de course : le Team SSR Performance a remporté à ce jour un grand succès dans les ADAC GT Masters et alignera deux Porsche 911. Team 75 Bernhard enverra une voiture de construction identique délivrant plus de 500 ch conformément à la réglementation FIA GT3 dans ce qui sera probablement huit événements au cours de l’année à venir. Le pilote d’usine Thomas Preining (Autriche) sera au volant de l’équipe du double vainqueur du Mans et ambassadeur de la marque Porsche. Porsche soutiendra les deux équipes clientes du DTM sur la base de son concept éprouvé, composé d’ingénieurs, d’un service de pièces détachées et de pilotes de l’équipe du constructeur de voitures de sport basé à Stuttgart.

Dans la série de courses nord-américaine IMSA, les équipes clientes seront à nouveau en compétition pour les victoires en 2021 après avoir remporté six titres au cours d’une année extrêmement réussie. Dans la nouvelle catégorie GTD Pro, Pfaff Motorsports alignera une Porsche 911 GT3 R avec les deux pilotes d’usine Matt Campbell (Australie) et Mathieu Jaminet (France). D’autres voitures GT3 alignées par des équipes clientes sont prévues pour la catégorie GTD. Pour les classiques européennes d’endurance au Nürburgring et à Spa-Francorchamps, les partenaires enverront de nombreuses 911 de Weissach dans la mêlée. Le Team Manthey – tenant du titre et recordman des 24 Heures du Nürburgring – fera appel une nouvelle fois à un équipage redoutable. Les pilotes d’usine Kévin Estre, Michael Christensen, Laurens Vanthoor et Frédéric Makowiecki partageront le cockpit de la Porsche 911 GT3 R, affectueusement surnommée « Grello ». L’entrée de quatre autres versions de la 911 de plus de 500 ch à ce classique allemand a maintenant été confirmée.

Les équipes clientes participant à l’Intercontinental GT Challenge, au GT World Challenge, au FIA WEC, à l’European Le Mans Series et à l’Asian Le Mans Series, entre autres, recevront le même soutien de Porsche que l’année dernière. Dans les nombreuses séries de courses GT4 qui se déroulent dans le monde, dont fait également partie le German DTM Trophy, la Porsche 718 Cayman GT4 RS Clubsport, qui a été dévoilée en novembre 2021, sera alignée pour la première fois sur la grille de départ en 2022. La voiture de course développe 368 kW (500 ch) et est donc nettement plus puissante que son prédécesseur. Lors du développement de la nouvelle voiture GT4, l’accent a également été mis sur la maniabilité et un aérodynamisme encore plus efficace.

30ème saison de la Porsche Mobil 1 Supercup : focus sur le nouveau pilote Porsche Junior
La Porsche 911 GT3 Cup actuelle de 375 kW (510 ch) dispute sa deuxième saison de course en 2022 dans de nombreuses coupes monomarques dans le monde. L’année à venir, l’accent sera à nouveau mis sur la Porsche Mobil 1 Supercup. La coupe internationale monomarque Porsche se déroule dans le cadre de la Formule 1 et franchira également une étape particulière en 2022 : ce sera la 30ème saison de la Supercup. Dans les rangs de l’équipe Porsche, les attentes sont grandes pour le pilote allemand Laurin Heinrich, alors qu’il se prépare pour la compétition, qui comprendra un total de huit épreuves : lors d’une session de dépistage en novembre composée de douze participants, le jeune pilote de 20 ans fait une démonstration convaincante et, en tant que nouveau Porsche Junior, bénéficiera désormais du soutien étendu de Porsche Motorsport.

Porsche Cup : Jan Heylen s’impose face à Alfred et Robert Renauer
La traditionnelle Porsche Cup, qui est décernée chaque année au pilote Porsche privé le plus titré depuis 1970, reviendra à Jan Heylen en 2021. Avec le pilote d’usine Patrick Long et son compatriote américain Trent Hindman, le Belge expérimenté a remporté l’IMSA Michelin Endurance Cup la saison dernière au volant d’une Porsche 911 GT3 R de Wright Motorsports. Ce jugement tient compte des quatre courses d’endurance les plus importantes en Amérique du Nord. Heylen a également remporté l’IMSA Michelin Pilot Challenge pour les voitures GT4 avec le pilote américain Ryan Hardwick. Lors de cet événement, l’équipe cliente de l’État américain de l’Ohio a engagé une Porsche 718 Cayman GT4 Clubsport. Le passionné de cyclisme de 41 ans, qui vit aux USA depuis de nombreuses années, recevra une nouvelle voiture de sport Porsche d’une valeur de 150 000 euros, en plus du trophée tant convoité. Le prix des pilotes amateurs couronnés de succès, décerné depuis 52 ans, est basé sur une idée suggérée par Ferry Porsche.

Porsche TAG Heuer Esports Supercup : Joshua Rogers célèbre son deuxième titre
Lors de la Porsche Night of Champions numérique du 18 décembre 2021, l’Australien Joshua Rogers a été honoré pour la deuxième fois en tant que champion de la Porsche TAG Heuer Esports Supercup. Le pilote de 22 ans de l’équipe Coanda Simsport a remporté le titre dans la série de courses, qui se déroule sur la plate-forme iRacing, pour la deuxième fois cette année après avoir reçu le titre en 2019. La Porsche TAG Heuer Esports Supercup 2022 commence le 5 Ffévrier sur la version virtuelle du circuit GP à Hockenheim.

Photos : Porsche

About The Author

Related posts

Leave a Reply