24H Daytona 2024 – Neuf Porsche engagées – 963 & 911 GT3R

24H Daytona 2024 – Neuf Porsche engagées – 963 & 911 GT3R

Porsche Penske Motorsport vise la victoire au classement général des 24 Heures de Daytona 2024. Lors de la manche d’ouverture du championnat IMSA WeatherTech SportsCar 2024, l’équipe d’usine s’alignera avec deux Porsche 963 et une équipe de pilotes de haut niveau. Le moteur hybride du prototype hybride de Weissach, d’une puissance d’environ 700 ch (515 kW), aborde la nouvelle saison avec plusieurs améliorations. Deux autres Porsche 963 pilotées par les équipes de clients JDC-Miller MotorSports et Proton Competition s’attaquent également à la compétition dans la catégorie GTP. Dans les deux catégories GT, cinq équipes de clients se disputent les honneurs avec une Porsche 911 GT3 R chacune.

Porsche alignera la 963 pour la deuxième fois aux 24 Heures de Daytona. L’équipe d’usine de Porsche Penske Motorsport a mis à profit les enseignements tirés de la première année de la voiture de course pour apporter de nouvelles améliorations. Elle aborde ainsi avec confiance l’ouverture de la saison 2024 de l’IMSA WeatherTech SportsCar Championship, les 27 et 28 janvier. Lors de la classique d’endurance en Floride, quatre pilotes d’usine pilotent chacun les deux voitures de course hybrides. L’objectif est clair : en tant que détenteur du record de victoires à Daytona, Porsche est déterminé à remporter sa 19e victoire.

« Sur la base des résultats obtenus l’année dernière dans les séries IMSA et FIA WEC, ainsi que de nos séances d’essais, nous avons encore optimisé la voiture et les processus de l’équipe pour la nouvelle saison. Nous sommes convaincus que nous serons nettement mieux préparés pour la classique de Daytona cette année. En 2023, nous avons manqué de peu le titre en Amérique du Nord. Cela ne devrait pas se reproduire cette année. Notre course au titre commencera, je l’espère, par une bonne course à Daytona. », explique Thomas Laudenbach, Vice-président de Porsche Motorsport.

« Les courses d’endurance ont été notre talon d’Achille l’année dernière. Nous avons examiné de très près la question de la fiabilité et mis en œuvre des mesures appropriées. Je suis convaincu que nous avons tout réglé pour la saison à venir. Nos derniers essais ont été presque entièrement consacrés à des courses d’endurance. Nous avons parcouru de nombreux kilomètres avec d’excellents résultats. Nous avons également progressé dans certains processus de l’équipe. J’attends le début de la saison à Daytona avec beaucoup de confiance. », explique Urs Kuratle, directeur du programme LMDh.

« Se lancer dans une nouvelle saison en tant qu’équipe apporte toujours un mélange d’anticipation et de trépidation. Le tableau d’affichage vierge place tous les constructeurs sur la ligne de départ ensemble et la saison à venir est entre nos mains. D’un autre côté, nous savons tous que c’est pendant l’intersaison que les championnats se gagnent vraiment. Jusqu’à ce que le drapeau vert tombe au départ de la course, nous ne savons pas vraiment comment nous nous situons par rapport à nos concurrents. Je suis confiant et fier des efforts que notre équipe a déployés pendant l’intersaison pour s’assurer que nous sommes prêts à relever le défi que représentent les 24 heures de Daytona. En 2023, nous avons remporté trois victoires, deux pole positions et quatre autres podiums, mais il y avait certainement des points à améliorer. Nous avons apporté quelques changements opérationnels et travaillé à l’amélioration de la voiture, et nous avons vu les bénéfices de ces ajustements lors de nos récentes séances d’essais. La réalité est que nous allons aux 24 heures de Daytona pour gagner et, pour ce faire, nous devons être presque parfaits. Dans la deuxième saison, il n’y a pas d’excuses pour ne pas l’être. », a déclaré Jonathan Diuguid, directeur général de Porsche Penske Motorsport.

La course
Le Daytona International Speedway en Floride, qui a ouvert ses portes en 1959, se distingue des autres circuits notamment par ses virages très inclinés. L’inclinaison de la pente atteint jusqu’à 31 degrés dans les passages ovales du circuit de 5,73 kilomètres. Cela nécessite une configuration particulière des véhicules. Avec 18 victoires au classement général en tant que constructeur et quatre en tant que partenaire moteur, Porsche est de loin le constructeur le plus titré à Daytona. Quatre-vingts autres victoires de classe viennent compléter cet impressionnant palmarès. L’épreuve classique est disputée sur la combinaison du circuit tri-ovale et du circuit routier depuis 1966.

Traditionnellement, l’événement sur la côte est de l’Amérique commence par ce que l’on appelle le « Roar Before the 24 ». Dans le cadre des trois jours d’essais précédant le début de la nouvelle saison IMSA, les participants se qualifient pour la course de 24 heures. Les 24 heures de Daytona marquent également le début de l’IMSA Michelin Endurance Cup. Ce classement longue distance attribue des points aux véhicules les mieux placés après six, douze et dix-huit heures ainsi qu’au franchissement de la ligne d’arrivée. Outre la course d’ouverture en Floride, le championnat comprend les 12 heures de Sebring, les courses de 6 heures de Watkins Glen et d’Indianapolis ainsi que le « Petit Le Mans ». La saison IMSA se termine en octobre avec cette course de dix heures sur le circuit de Road Atlanta.

Les voitures d’usine
Les deux Porsche 963 de Porsche Penske Motorsport seront pilotées par quatre pilotes d’usine. Le Britannique Nick Tandy et le Français Mathieu Jaminet partageront le cockpit de la voiture n°6 avec le Belge Laurens Vanthoor et le Français Kévin Estre. Dans la voiture sœur n° 7, le Brésilien Felipe Nasr et l’Américain Dane Cameron sont épaulés par la star américaine de l’IndyCar Josef Newgarden et Matt Campbell. Cameron et Campbell échangent de série pour la saison 2024 : L’Américain est pleinement engagé dans la série IMSA, tandis que l’Australien dispute le Championnat du monde d’endurance WEC de la FIA.

Les équipes de clients
Les équipes clients JDC-Miller MotorSports et Proton Competition engagent chacune une Porsche 963 dans la catégorie supérieure GTP. La voiture n°5 de l’équipe allemande est partagée par les pilotes Porsche Works Gianmaria Bruni (Italie) et Romain Dumas (France), le Belge Alessio Picariello et le Suisse Neel Jani. Le Néerlandais Tijmen van der Helm et le pilote britannique chevronné Richard Westbrook forment l’équipage habituel de la voiture n° 85 de JDC-Miller MotorSports. Pour la course d’endurance, ils seront épaulés par l’Anglais Phil Hanson, tandis que le pilote amateur Ben Keating (USA) les rejoindra en tant que quatrième pilote à Daytona.

La Porsche 911 GT3 R d’AO Racing sera engagée dans la catégorie GTD Pro. L’Allemande Laurin Heinrich, ancienne Porsche Junior, et le Britannique Sebastian Priaulx sont les pilotes attitrés de la voiture n°77. À Daytona, ils seront épaulés par Michael Christensen. Le Danois fait partie de l’équipe de pilotes officiels de Porsche, tout comme l’expérimenté Français Frédéric Makowiecki, qui pilotera la Porsche 911 GT3 R n° 120 pour Wright Motorsports lors de l’ouverture de la saison 2024. Il en va de même pour l’Autrichien Thomas Preining. Le champion DTM en titre partagera la voiture n°43 d’Andretti Motorsports avec l’Américain Jarett Andretti, le Colombien Gabby Chaves et le Canadien Scott Hargrove. Julien Andlauer, Preining, Campbell, Jaminet, Christensen et Klaus Bachler sont également issus du programme Porsche Junior.

Pilotes et équipes
Classe GTP (Porsche 963)
Proton Competition #5 : Gianmaria Bruni (I) / Romain Dumas (F) / Alessio Picariello (B) / Neel Jani (CH)
Porsche Penske Motorsport #6 : Mathieu Jaminet (F) / Nick Tandy (UK) / Laurens Vanthoor (B) / Kévin Estre (F)
Porsche Penske Motorsport n°7 : Dane Cameron (USA) / Felipe Nasr (BR) / Josef Newgarden (USA) / Matt Campbell (AUS)
JDC-Miller MotorSports #85 : Tijmen van der Helm (NL) / Richard Westbrook (UK) / Ben Keating (USA) / Phil Hanson (UK)

Classe GTD-Pro (Porsche 911 GT3 R)
AO Racing #77 : Laurin Heinrich (D) / Sebastian Priaulx (UK) / Michael Christensen (DK)

Classe GTD (Porsche 911 GT3 R)
Andretti Motorsports n°43 : Jarett Andretti (USA) / Gabby Chaves (COL) / Scott Hargrove (CDN) / Thomas Preining (A)
MDK Motorsports #86 : Anders Fjordbach (DK) / Kerong Li (CHN) / Klaus Bachler (A) / Larry ten Voorde (NL)
Kellymoss with Riley #92 : David Brule (USA) / Alec Udell (USA) / Trent Hindman (USA) / Julien Andlauer (F)
Wright Motorsports #120 : Adam Adelson (USA) / Elliott Skeer (USA) / Jan Heylen (B) / Frédéric Makowiecki (F)

Les victoires de Porsche au classement général des 24 Heures de Daytona
1968 – Elford/Neerpasch/Stommelen/Herrmann/Siffert (Porsche 907 LH)
1970 – Rodríguez/Kinnunen/Redman (Porsche 917 K)
1971 – Rodríguez/Oliver (Porsche 917 K)
1973 – Gregg/Haywood (Porsche Carrera RSR)
1975 – Gregg/Haywood (Porsche Carrera RSR)
1977 – Graves/Haywood/Helmick (Porsche Carrera RSR)
1978 – Gregg/Hezemans/Stommelen (Porsche 935)
1979 – Field/Haywood/Ongais (Porsche 935)
1980 – Merl/Joest/Stommelen (Porsche 935)
1981 – Rahal/Garretson/Redman (Porsche 935)
1982 – Paul Sr./Paul Jr./Stommelen (Porsche 935)
1983 – Foyt/Ballot-Léna/Wollek/Henn (Porsche 935)
1985 – Foyt/Unser/Wollek/Boutsen (Porsche 962)
1986 – Holbert/Bell/Unser (Porsche 962)
1987 – Holbert/Bell/Unser/Robinson (Porsche 962)
1989 – Andretti/Bell/Wollek (Porsche 962)
1991 – Jelinski/Haywood/Wollek/Pescarolo/Krages (Porsche 962)
2003 – Buckler/Schrom/Bernhard/Bergmeister (Porsche 911 GT3 RS)

Photos : Porsche

About The Author

Related posts