Volkswagen Virtus Cabriolet – Un modèle unique pour le président brésilien

Volkswagen Virtus Cabriolet – Un modèle unique pour le président brésilien

L’importateur Volkswagen do Brasil a conçu en 6 semaines un modèle unique basé sur l’un des modèles phares du marché brésilien, la berline Virtus. La VW Virtus Cabriolet a été créée afin de transporter le président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva lors de sa visite de l’usine Volkswagen de São Bernardo do Campo à São Paulo.

Ce cabriolet est un projet unique qui va dans la lignée d’autres anciens projets conçus par Volkswagen en Allemagne mais aussi sur d’autres continents. Les usines du Groupe Volkswagen ont déjà créés des modèles spéciaux pour des usages adaptés, donnant naissance à des véhicules non homologables mais parfois assez bien réalisés.

La VW Virtus Cabriolet est le cinquième véhicule modifié par Volkswagen do Brasil pour les visites présidentielles, après la Fusca/Beetle (1959, 1993), la Polo Sedan (2003) et la Fox (2005).

Pour ce projet, Volkswagen a pris pour base une berline Virtus à 4 portes (la taille d’une Bora / Jetta sur base de Golf), découpant les montants B et C tout en gardant le coffre et les portes arrières permettant aux passagers de prendre place à bord. Le toit a été entièrement retiré soulevant la question de la rigidité du véhicule.

Aucune capote n’a été conçue et installée, l’objectif de ce véhicule étant uniquement de transporter le président brésilien lors de sa visite.

 

Pour compenser la perte de rigidité structurelle, Volkswagen do brasil a ainsi dû renforcé d’autres parties de la Virtus. Une barre transversale a été installée à l’emplacement du montant B, afin de renforcer l’intégrité structurelle tout en soutenant les occupants debout dans la voiture.

Le plancher a également été allongé, créant ainsi plus d’espace entre les sièges avant et arrière, ces derniers ayant été redessinés pour le cabriolet. Un réservoir de carburant différent a également été installé et repositionné dans le plancher. Des éléments de la suspension ont également été changés pour plus de confort.

 

Une équipe de trente experts du département Développement de produits a transformé la Virtus en un cabriolet en seulement six semaines, ce qui a représenté un grand défi.

« Nous devions offrir un bon espace arrière aux occupants, tout en garantissant la sécurité et le confort nécessaires à l’utilisation du véhicule. Il fallait également assurer une résistance et une rigidité structurelles suffisantes. Le tout dans un délai extrêmement court. À chaque étape de la construction du véhicule, l’enthousiasme de l’équipe à l’idée de voir l’œuvre d’art terminée n’a cessé de croître. », a déclaré Antonio Carnielli Jr, directeur du développement technique chez VW.

 

La teinte bleu Biscay contraste avec un intérieur noir. La voiture est motorisée par un 1.4 TSI et est chaussée de jantes en 18 pouces.

Une fois terminée et testée, la VW Virtus Cabriolet a été mises à disposition du président brésilien afin de lui faire visite l’usine locale. La voiture a ensuite pris la direction du musée de véhicules historiques situé dans l’usine VW de São Bernardo do Campo.

Photos : Volkswagen

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts