ad-728-rotation
ad-728-rotation
Momo Porsche 356 RSR par Emory Motorsports – Une 356 à la sauce 935

Momo Porsche 356 RSR par Emory Motorsports – Une 356 à la sauce 935

ad-728-mannes

L’équivalent de Singer pour les Porsche 356 – Emory Motorsports – est un retaurateur et un préparateur américain  spécialisé Porsche, proposant des projets uniques et parfois étonnant comme cette Momo 356 RSR ayant de faux airs de Porsche 935, motorisée par un Flat 4 bi-turbo développant jusqu’à 375 ch.

A l’occasion de la Rennsport Reunion 2018 puis au SEMA Show 2018, Emory Motorsports a dévoilé la Porsche 356 la plus ultime commandée par le fabricant de pièces automobiles Momo pour ses 50 ans : la Porsche Momo 356 RSR Outlaw.

Cette 356 un peu spéciale est l’incarnation ultime de la voiture de sport classique. Le projet de cette voiture arrive à sa fin après de longs mois de travaux réalisés dans les ateliers d’Emory Motorsports.

Inspirée de la légendaire Porsche 911 Carrera RSR de 1973, la 356 de Momo et d’Emory porte le sigle RSR. Le châssis de cette voiture est issu d’une Porsche 911 Type 964 de 1990, associé à la carrosserie d’une Porsche 356 B. La carrosserie est en grande partie en aluminium, avec des intercoolers dans les ailes arrière.

Côté moteur, la 356 RSR reçoit un Flat 4 bi-turbo de 2,4 litres, développé en collaboration avec Rothsport Racing et TurboKraft, qui dispose de nouveaux carters de moteur, d’un vilebrequin personnalisé et d’un carter d’arbre à cames en aluminium usiné. Un ensemble de corps de papillon Rothsport et une rampe d’alimentation en carburant contrôlée par un système de gestion de moteur Motec sont également présents.

Le système d’allumage utilise un distributeur à deux bougies tandis que les gaz d’échappement sont expulsés par un système d’échappement en acier inoxydable Rothsport fabriqué spécialement pour cette voiture.

La puissance développée par ce moteur préparé varie entre 325 et 375 ch, via une commande de Porsche 935 présente sur le tableau de bord. Avec ses deux turbos à roulement à billes Garrett, ses deux petits wastegate et les tuyaux droit derrière les turbos, il crachera des flammes en décélération comme les Porsche 935. La boîte de vitesse est une G50/03 à 5 rapports.

Associé à un poids de moins de 1 tonne, la voiture promet des performances exceptionnelles. L’attribut RSR lui est ainsi bien adapté.

La 356 RSR est équipée de jantes Momo Heritage 5 de 17 pouces (17×7″ à l’avant et 17×8″ à l’arrière) avec des moyeux centraux d’origine Porsche 911 RSR, chaussées de pneus Pirelli P Zero Trofeo R (225/45 ZR17 à l’avant et 255/40 ZR17 à l’arrière).

Côté freinage, la voiture est équipée d’une combinaison d’étriers et de disques de Porsche 964 et Brembo, montés sur des moyeux RSR personnalisés. La suspension de 911 Type 964 utilise des éléments Eisenlohr Racing avec les barres stabilisatrices et les amortisseurs KW de Tarett Engineering. Ces derniers permettent de lever hydrauliquement l’avant de la voiture pour passer certains obstacles.

L’intérieur est digne des voitures de sport Porsche des années 1960 avec des sièges sur-mesure en tissu rouge Momo ignifugé et ceintures Momo. On retrouve aussi des pédales Momo.

La voiture est en train d’être finalisée et sera présentée au printemps prochain au Luftgekühlt 2019.

Photos : Emory Motorsports / DR

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply