ad-728-rotation
ad-728-rotation
Porsche Boxster Concept de 1993 – Le concept qui sauva Porsche

Porsche Boxster Concept de 1993 – Le concept qui sauva Porsche

ad-728-mannes

Au Salon automobile nord américain de Detroit, un nouveau concept de voiture de sport présenté sur le stand Porsche a captivé les fans et les experts en janvier 1993. C’est la Porsche Boxster Concept. Le terme Boxster trouve ses origines dans la combinaison des mots «boxer» en référence au moteur Porsche et «roadster», suggestion de Steve Murkett. Le Boxster est alimenté par un moteur central refroidi à l’eau de 2,7 litres et développant 228 ch.

1993 : l’année du changement
À la fin des années 1970 et au début des années 1980, Porsche se concentrait sur les coupés de luxe à moteur avant (les PMA / Transaxle) comme les Porsche 924, 928 et 944, ainsi que sur la 911. Au début des années 1990, l’entreprise était loin de l’excellente santé financière d’aujourd’hui où les SUV (Cayenne, Macan) et les berlines (Panamera) se vendent très bien.

Au début des années 1990, Porsche se trouvait dans une mauvaise situation économique. La chute brutale du dollar américain annonçait le début de problèmes croissants en 1986, ce qui avait plongé l’entreprise dans le rouge avec des baisses importantes des ventes, notamment aux États-Unis, alors le marché le plus important pour Porsche. Au cours de l’année fiscale 1991, Porsche n’a vendu que 23 000 modèles, alors que cinq ans auparavant, le double de ce chiffre avait été atteint. Fin 1992, la perte de Porsche atteignait 240 millions de Deutsche Mark.

Pour survivre, Porsche devait changer de stratégie et retourner à ses racines sportives afin d’éviter d’être rachetée par un concurrent. Sous la direction du nouveau responsable du design Porsche, Harm Lagaay, l’équipe motivée s’est lancée début 1992 dans la création d’un concept car décapotable à moteur central afin de savoir si un tel véhicule pourrait plaire aux clients et ainsi relancer les ventes.

Après avoir réalisé les différents croquis et plans, les travaux de construction du concept car ont démarré à l’été 1992.

En janvier 1993, une lueur d’espoir est apparue à l’horizon lors de la présentation de la Porsche Boxster Concept au salon automobile de Detroit.

Porsche surprend le traditionnel Detroit Motor Show avec un concept-car sensationnel. Les organisateurs avaient installé Porsche alors en crise dans un petit coin tranquille du parc des expositions loin des grands stands. Mais malgré cela, le petit stand Porsche est devenu la grande attraction de ce salon. C’est là que se présente une voiture qui ravive les rêves de voitures de sport des années 1950, ayant puisé son inspiration dans les Porsche 356 Nr. 1 Roadster et 550 Spyder. Elle permet de se remémorer James Dean et l’époque des voitures conduites cheveux au vent. Ce concept car étonnant rappelle les exploits des pilotes Hans Herrmann et Umberto Maglioli.

Son élégance effrontée et le design noble avec son amour du détail vont droit au cœur des amateurs de voitures. Porsche venait de dévoiler une voiture à moteur central, une biplace et un roadster authentique. Les gênes de Porsche se retrouvent dans ce véhicule.

Le prototype de la Porsche Boxster était devenu soudainement la plus belle voiture du salon. Les visiteurs étaient captivés par cette voiture. L’engouement fut tel que des clients s’alignaient afin de vouloir passer leurs commandes. Certaines personnes avaient même signer des chèques en blanc – pour une voiture qui n’est officiellement qu’un concept-car, et non une voiture de série. Ce jour-là, Porsche AG a eu un signe afin de voir la fin du tunnel. Le succès à Detroit se répand comme une traînée de poudre, aussi parmi les employés de la marque de Zuffenhausen.

Un design extérieur épuré
Le design extérieur est l’œuvre du designer américain Grant Larson. Elle représente une interprétation moderne des lignes de voitures de course classiques de Porsche, comme la 550 Spyder et la 718 RS 60. La voiture a différents éléments qui font référence à la course automobile comme les entrées d’air à l’avant, la sortie d’échappement centrale et le bouchon de carburant sur le capot.

C’est le premier véhicule à adopter les phares apparus de série sur la 911 Type 996 (intégrant les antibrouillards et les clignotants) ainsi que sur la première génération de Boxster.

Le design de la Porsche Boxster Concept est très simple, en particulier à l’arrière avec le capot incliné, doté de petits feux arrière à LED et portant uniquement le logo Boxster au design d’écailles de tortue.

Un aplatissement subtil des ailes avant et arrière permet de capter plus de lumière et ajouta ainsi un attrait visuel. De petites entrées d’air sont présentes derrières les portes.

Le Boxster Concept de 1993 a été peint dans une teinte gris course. Les jantes, les prises d’air centrales à l’avant ainsi qu’en dessous du pare-chocs avant sont peints en couleur bronze.

Chaque aile avant porte l’inscription ‘Style Porsche » via de petits écussons.

Les pneus ont été spécialement conçu, portant l’inscription Porsche sur leurs flancs.

Un intérieur atypique
L’habitacle est doublé de cuir brun rougeâtre (rappelant celui de la Porsche 718 RS 60 de 1960), tout comme les sièges baquets enveloppants avec les attaches de ceintures intégrées. Cet intérieur impressionne avec des détails intrigants et marquants tels que de minuscules ventilateurs, des composants mécaniques visibles et le rétroviseur central asymétrique.

Le design d’intérieur du designer Stefan Stark a également mélangé des thèmes rétro et nouveaux. Une sorte d’aile flotte au-dessus du compteur comprenant 5 instruments en référence à ceux habituellement utilisés par Porsche, avec le compte-tours toujours au centre. Plutôt que d’être situés sur les jauges, leurs marques ont été gravées sur le verre qui les recouvrait.

Le bas de la console centrale se prolonge de chaque côté des jambes du conducteur, donnant une sensation d’être entouré d’un arceau cage.

La console centrale comporte un écran LCD pour le système de navigation, le lecteur de CD, la radio, la TV, l’heure, l’ordinateur de bord et le téléphone intégré. Comme pour l’entourage de la jauge, le tunnel central est en partie en aluminium, traversé par le levier de vitesse manuel et son mécanisme apparent et comportant deux bouches d’aération avec des hélices apparentes. Idem sur chaque porte!

Les commandes du chauffage et de la climatisation sont situés sur ce tunnel central, ce dernier étant principalement recouvert de cuir.

Les boutons sont faits en écailles de tortue tout comme le levier de vitesse, chose inconcevable à notre époque!

La Porsche Boxster Concept est équipée de deux airbags frontaux (un dans le volant dont le design sera repris plus tard, l’autre dans le haut de la console centrale face au passager).

Le haut des portes est fait en métal contrastant avec le cuir du bas des portes. Le métal se retrouve aussi sur les tapis de sol.

Un Flat 6 de 228 ch
Côté moteur, la Porsche Boxster Concept a reçu un Flat 6 de 2687 cm3 développant 228 ch (168 kW), lui permettant d’atteindre 253 km/h. Il est installé derrière les sièges, en position centrale arrière permettant une bonne répartition du poids.

Lancement d’un modèle de série
Suite au chaleureux accueil réservé par le public et la presse spécialisée, Porsche a pris la décision un mois après le salon de produire en série un véhicule dérivé, ce qui se fera à l’été 1996. L’arrivée de Wendelin Wiedeking à la tête du constructeur à l’été 1993 facilitera son développement.

En trois ans, Porsche a développé un véhicule de série, proche des formes de la Porsche Boxster Concept. Ce nouveau modèle a sauvé la marque Porsche lui ayant permis de renouer avec les bénéfices et le succès à partir de 1996, date où elle a été commercialisée. Durant cette année, Porsche a vendu environ 32 000 véhicules – la moitié d’entre eux portaient le badge Boxster à l’arrière. Un succès!

En combinaison avec une refonte de son processus de fabrication, aidé par les compétences de rationalisation de Toyota, qui réduisent le temps pris pour construire une voiture, le Boxster Type 986 était abordable, le conduisant à devenir le modèle le plus vendu du constructeur, jusqu’à l’arrivée du premier SUV : le Porsche Cayenne.

Aujourd’hui, ce concept car est toujours la propriété de Porsche et est parfois exposé au Porsche Museum à Stuttgart.

Photos : 4Legend.com / Porsche

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply