ad-728-rotation
ad-728-rotation
Un vaste programme d’essais pour la Porsche 911 de nouvelle génération

Un vaste programme d’essais pour la Porsche 911 de nouvelle génération

ad-728-mannes

La nouvelle Porsche 911 arrive : la huitième génération de la voiture de sport classique de Porsche sera lancée sur le marché européen début 2019. Avant ce lancement, les prototypes de ce nouveau modèle terminent leur programme d’essais à l’échelle mondiale, étant poussés pour cela dans leurs retranchements. Ces 911 sont acheminées d’une zone climatique à l’autre, devant gérer des différences de températures pouvant atteindre 85 degrés Celsius, gravissant des cols pour affronter des variations d’altitude de plus de quatre kilomètres, supportant des embouteillages dans de grandes villes ou encore établissant de nouveaux records sur des circuits. Au terme de ce programme, chacun des composants de la voiture doit toujours afficher la même fiabilité qu’au lancement de la batterie d’essais.

« Au-delà de ses performances exceptionnelles, c’est la facilité d’utilisation au quotidien de la 911 qui en a fait une voiture de sport unique », explique Andreas Pröbstle, chef de projet en charge du modèle 911. « C’est pour cette raison que nous testons le véhicule dans toutes les conditions imaginables, par tous les temps et dans chaque région du monde. Le groupe propulseur doit fonctionner de manière irréprochable, tout comme les fluides, les différents systèmes, les processus opérationnels et les écrans d’affichage. C’est la seule manière de s’assurer que le véhicule est en mesure d’être utilisé dans toutes les régions du monde sans connaître la moindre défaillance. »

Ces tests se concentrent tout d’abord sur les domaines d’expertise traditionnels de Porsche, comme le châssis et le moteur, des composants encore améliorés pour offrir des niveaux supérieurs de performances et d’agrément au quotidien. Des tests fonctionnels et de résistance sont également effectués pour la toute nouvelle interface opérationnelle du poste de conduite, mais aussi les instruments et les écrans d’affichage. Les nouveaux systèmes d’aide à la conduite et la connectivité étendue doivent également affronter les défis de ce long marathon de tests : le système Porsche Connect varie selon les pays et le contrôle de ses qualités opérationnelles et de ses fonctionnalités nécessite donc de nombreuses ressources.

Dans des régions chaudes comme dans les États du golfe Persique au Moyen-Orient ou dans la Vallée de la Mort aux États-Unis, la climatisation, la gestion thermique et le contrôle de la combustion doivent subir des tests fonctionnels par des températures pouvant atteindre 50 degrés Celsius. Les composants intérieurs ne peuvent par exemple pas se contracter, se déformer ou faire du bruit lorsqu’ils sont exposés à la chaleur.

En Finlande, où la température peut descendre jusqu’à 35 degrés sous zéro, le programme de tests se concentre sur des domaines comme le démarrage à froid, le fonctionnement du chauffage et de la climatisation, la motricité, le comportement dynamique et le freinage, mais aussi le temps de réponse des systèmes de contrôle affectant les qualités dynamiques. Les routes exigeantes et sinueuses de la région du Cercle Polaire Arctique offrent des conditions idéales pour tester une voiture de sport. Dans le cadre d’essais d’endurance, la nouvelle 911 a aussi sillonné les routes de Chine dans des conditions de circulation typiques de ce pays. Ces tests avaient aussi pour objectif de s’assurer que les 911 peuvent demeurer parfaitement fiables en utilisant des carburants à la qualité très variable.

Le circuit du Nürburgring fait traditionnellement partie du rigoureux programme de tests et de développement de Porsche. Le moteur, les transmissions, les freins et le châssis doivent démontrer leurs qualités sur ce tracé exigeant au cœur de l’Eifel. En Italie, les véhicules d’essai sillonnent les pistes haute vitesse de Nardò. Ces essais ne se concentrent pas uniquement sur la vitesse maximale puisque le refroidissement et l’agilité sont également mis à rude épreuve. Le point le plus bas qu’ont à affronter les voitures de test dans le cadre des essais d’endurance se situe dans la Vallée de la Mort, qui descend jusqu’à 90 mètres environ sous le niveau de la mer. C’est du côté du Mont Evans, au Colorado, qui culmine à 4 300 mètres, que le système de suralimentation à double turbo et l’alimentation en carburant ont été testés dans des conditions où l’air est rare. Au terme du programme de tests, ces voitures d’essai ont parcouru au total quelque 3 millions de kilomètres.

Si cette phase de tests est moins spectaculaire, elle n’en est pas moins essentielle : la nouvelle 911 a également subi des essais d’utilisation au quotidien orientés vers le client dans les rues des villes allemandes et sur les routes de campagne partout dans le pays. Lors de ces essais, d’importants kilométrages sont effectués, en respectant toutes les règles du code de la route, afin d’avoir l’assurance que le véhicule et tous ses systèmes sont parfaitement fiables et adaptés à un usage quotidien. De la sorte, la huitième génération de la légendaire voiture de sport de Porsche pourra perpétuer la tradition et être à son tour la meilleure 911 de tous les temps.

Photos : Porsche

About The Author

Related posts

Leave a Reply