Audi célèbre sa quatrième victoire aux 24 heures de Spa 2017 avec son R8 LMS

Audi célèbre sa quatrième victoire aux 24 heures de Spa 2017 avec son R8 LMS

ad-728-mannes

Dans l’une des éditions les plus excitantes des 24 Heures de Spa, Audi a remporté sa quatrième victoire dans la plus grande course d’endurance GT3 au monde. Après 3 824 kilomètres parcourus, l’équipage Jules Gounon / Christopher Haase / Markus Winkelhock a remporté la course avec une avance de 11,862 secondes. Dans une compétition très équilibrée, quatre marques ont lutté jusqu’à la fin pour la victoire.

L’Audi Sport Team Saintéloc a réalisé une excellente performance à l’occasion de son premier engagement avec le soutien de l’Audi Sport customer racing. Dans la course GT3 la plus difficile au monde, l’Audi R8 LMS n°25 a été très fiable, sans connaître de problème. Elle a fini la course avec une victoire méritée. Au cours de l’avant-dernière heure de la course, Christopher Haase a poursuivi le leader Raffaele Marciello pendant plusieurs tours jusqu’à ce que l’Italien rentre pour ravitailler. Après son dernier arrêt au stand, le pilote Audi Sport, âgé de 29 ans, a pris la tête et a célébré sa première victoire à Spa. Pour Jules Gounon originaire du sud de la France, ce succès a marqué sa première victoire à Spa et avec Audi. Markus Winkelhock avait précédemment remporté l’événement emblématique des Ardennes avec Audi en 2014. En outre, c’était la deuxième victoire d’une course de 24 heures de cette saison pour le pilote professionnel de 37 ans, suite à son succès au Nürburgring en mai dernier. Sébastien Chetail, qui a fondé Saintéloc Racing en 2004, et son équipe ont célébré le premier succès de 24 heures dans l’histoire de leur équipe.

« Sincères félicitations aux pilotes victorieux et à l’équipe pour cette performance remarquable », a déclaré Chris Reinke, responsable de l’Audi Sport customer racing. « C’était une édition particulièrement difficile des 24 Heures de Spa car, en raison d’un très bon équilibre de performance, l’organisation Stéphane Ratel et Claude Surmont ont réussi à créer une course qui n’a jamais été à ce niveau. Ce fut un travail difficile pour toutes les équipes parce que personne n’a dominé cette course. Ce que nous avons vu ce week-end était une publicité parfaite pour les courses GT3. »

Les favoris avant le début de course incluaient deux autres équipes dotées de l’Audi R8 LMS. L’Audi Sport Team WRT menait à domicile avec trois équipes de pilotes différentes pendant la course. Après trois heures, la voiture n°5 avec Marcel Fässler / André Lotterer / Dries Vanthoor était en tête de la course, mais le samedi soir, une plaquette de freinage endommagée obligeait l’équipe à faire un arrêt imprévu. Reparti à la 45ème place, le trio est remonté à la onzième place. Après neuf heures, la voiture n°2 avec Christopher Mies / Connor De Phillippi / Frédéric Vervisch courait devant. Cependant, le temps perdu lors d’un arrêt au stand et un positionnement malheureux sur la piste lorsque la voiture de sécurité est sortie a fait perdre du terrain à la voiture, finissant à la cinquième place. Ils ont été suivis par Antonio García / Nico Müller / René Rast dans la voiture sœur n°1. Bien qu’il était aussi à l’avant peloton durant une partie de la course, deux pénalités ont coûté aux trois pros un temps précieux.

À la fin de la course, une quatrième Audi R8 LMS faisait partie des dix premiers. L’Audi Sport Team I.S.R. de Prague avec Pierre Kaffer / Kelvin van der Linde / Frank Stippler a arrivé à la neuvième place. Trois pilotes privés au volant d’une autre Audi R8 LMS de Saintéloc Racing – Fred Bouvy / Christian Kelders / Marc Rostan – ont franchi le drapeau à damier à la quatrième place de la catégorie AM et à 27ème position au classement général.

About The Author

Passionné de tout ce qui roule, vole et flotte.

Related posts

Leave a Reply